Zibeline n°22 septembre 2009
Zibeline n°22 septembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de septembre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 10,5 Mo

  • Dans ce numéro : retour sur le Festival d'Aix.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38 MUSIQUE CONCERTS AU PROGRAMME Mars atac les docks Pourquoi la terre s’arrête-t-elle de tourner du 24 au 26 septembre ? Parce que Marsatac pose ses watts sur la cité phocéenne pour un festival toujours nouveau. Nouveau lieu tout d’abord. Resté à quai en tant que victime collatérale de la redéfinition du J4, la 11 e édition s’installe quelques embarcadères plus loin, au Dock des Sud, comptoir et dance floor bien connu des noctambules. Nouvelle esthétique, nouvelle programmation et tournant artistique. Plus nombreux d’année en année, les fidèles suivent : ils savent… Toujours en mouvement, le cru 2009 dessine les contours d’un axe création, avec plateaux inédits et collaborations. Jamais gagné par la routine, encore appelé à migrer, Marsatac se déplace et entraine dans son sillage surprises et révélations. La première ? Le 24 avec la création Mix-Up Beyrouth, huit têtes (5 libanais et 3 français) sous la direction artistique de Rodolphe Burger, qui fut dans un temps ancestral le leader de Kat Onoma. À ses côtés la présence de Tour d’horizons… Douceur de vivre Ses chansons qui naissent « par hasard, par amour, d’on ne sait où, d’un cri enfoui comme un murmure », Virginie Seghers les livrera le 18 sept à 20h30 au Jeu de Paume. Sa voix chaude et généreuse se mêlera aux contours bossa nova de Pierre Barouh, invité et producteur de son second album. 0 820 000 422 – www.lestheatres.net Duo de choc À Châteauvallon, fusion garantie le 10 oct avec la présence du duo Erik Truffaz/Sly Johnson. La rencontre entre la fusion jazz du trompettiste et la voix du rappeur promet une très belle soirée. 04 94 22 02 02 – www.chateauvallon.com Fred Nevchéhirlian nous garantit un cocktail explosif. On ne se couche pas et on enchaine avec le virevoltant Rachid Taha qui bénéficie pour l’occasion d’une carte blanche pour un live où ses amis le rejoindront sur scène. Ça promet. Que les insomniaques se rassurent, l’électro pop arabe de Y.A.S et l’oud déjanté des Speed Caravan seront de la partie pour ce qu’il reste de la nuit. Création maison le lendemain avec Aftershock qui réunit sous les manettes de Nitin Sawhney de jeunes artistes prometteurs de Gènes, Manchester et Marseille. Le maitre DJ japonais Krush et le marseillais Krazy Baldhead vous empêcheront à coup sûr de fermer l’œil, et si l’envie vous prend de changer de scène et d’ambiance, les caméléons Bumcello, les californiens Migthy Underdogs et la batucada drum’n’bass portugaise Buraka Som Sistema vous rappelleront que le sommeil se rattrape. De toute façon qui a parlé de dormir ? Samedi, dernier tour de piste et mélanges sulfureux annoncés. Jack de L’Olivier accueille la plus folle histoire de la chanson : Chanson Plus Bifluorée, humour et bonne humeur garantie pour une relecture irrésistible du patrimoine chansonnier français (29 sept). Au café concert l’Usine, rendez-vous plus rock’n rollavec la présence de Dyonisos dont les quinze ans seront fêtés au même titre que la sortie d’un double album de raretés (7 oct). 04 42 56 48 48 – www.scenesetcines.fr Nina Simone is back ! Evénement à Martigues aux Salins avec l’incroyable spectacle The Black Rock Coalition Orchestra (16 oct). Ce collectif exclusivement féminin venu tout droit des États-Unis fait revivre la mémoire de Nina Simone dans un show très électrique. Seize femmes en robes panthères et tenues kitch pour une création en hommage à la diva de la musique noire. Sous la houlette et la houppette de Tamar-Kali, égérie de la nouvelle scène afro-punk américaine, ces drôles de dames défendent également les luttes dont la voix d’or se faisait autrefois l’écho (droits civiques, racisme, liberté de création des musiciens afro-américains). Ne manquez pas les Daughters of Nina ! 04 42 49 02 00 – www.theatre-des-salins.fr Istres plus plus À savourer Maria do Céu Whitaker Poças, dit CéU fait partie des belles promesses musicales du Brésil. Imprégné de sa culture samba, l’artiste à la voix chaude s’aventure dans les méandres bossanova, afro-beat, soul, électro-jazz. Cela se savoure comme un bon mojito au bord de l’eau… Ce sera l’eau de la Durance au théâtre de Château-Arnoux/Saint-Auban (9 oct). 04 92 64 27 34 – theatredurance.com Marseille, Radio Slave, South Central et Félix Da Housecat pour une DJ set party qui prendra l’accent de chez nous, Berlin, Brighton et Chicago. Avant il faudra compter sur quelques pointures comme le trompettiste norvégien Nils Peter Molvaer et son nu-jazz à michemin avec la musique électronique, le rock garage kill the Dj des Battant, l’inénarrable Success, le trio anglais We have band dont une des reprises des Pet Chanson en trombe ! Le Sémaphore à Port-de-Bouc ouvre sa saison de belle manière avec « le bal du début » par La Tromba (25 sept). En compagnie de metteurs en scène et de comédiens qui animeront la saison, La Tromba convie à un voyage de présentation où le chant méditerranéen est placé au centre, carrefour de toutes les influences. 04 42 06 39 09 – www.theatre-semaphoreportdebouc.com Rentrée chargée À Marseille l’Espace Julien vous oblige à sortir sans transition. Le clan des Miros, deuxième opus de Renan Luce sera l’objet de toutes les attentions le 2 oct. On connaissait le père fan de jazz, on ignorait le fils, mais on est curieux. Kyle Eastwood, fils de papa, compositeur et bassiste doué se fait un nom dans le monde du jazz. À juste titre, à découvrir le 8 oct (export du Poste à Galène). Export du Moulin cette fois, Les célèbres Tambours du Bronx et leurs percussions urbaines vont secouer la scène du cours Julien le 9 oct au rythme d’un show toujours explosif. 04 91 24 34 10 – www.espace-julien.com F.I. Nils Petter Molvaer Oliver Heisch Shop Boys est plus que prometteuse, le trip-hop d’Archive, les mystérieuses new yorkaises d’Au revoir Simone… Décollage de nuit le 24 septembre ! FREDERIC ISOLETTA Marsatac Du 24 au 26 sept Dock des Suds 04 86 67 01 30 www.marsatac.com De Gap à Québec La Passerelle à Gap accueille Terez Montcalm, belle québécoise à l’univers musical singulier naviguant entre jazz, soul et pop rock. Les grands et fameux standards d’Aznavour à U2 se savourent tant la jeune artiste sait envouter les répertoires (6 oct). 04 92 52 52 52 – www.theatre-la-passerelle.com Dégustation À Saint-Cannat la rentrée est synonyme de Bacchanales, « le festival musical à déguster sans modération. » Aussi, dès le premier soir (le 18 sept), La fanfare Banda du Dock insufflera son esprit festif avec ses rythmes méditerranéens, précédant le swing ska et musette de l’est de Canapacoustik. Le lendemain, à 19h, le Guide Urbain d’Interventions Dansées interprètera, avec sa fougue et son talent, cinq extraits particulièrement virtuoses d’Angelin Preljocaj ; puis le Tintamare Orchestra se produira en 1 re partie de Belle du Berry (20h), plume et voix du groupe Paris Combo qui sera accompagnée de David Lewis. Le duo jouera là les morceaux de son 1er album, Quizz, en compagnie de Denis Hénault-Parizel (basse) et Rémy Kaprielan (batterie). DO.M www.festival-bacchanales.com
39 Bleu Pétrole et autres Fantaisies… La meilleure date de la Fiesta 2008 restera une des dernières apparitions d’Alain Bashung. Son ombre plane sur les Docks et de la programmation de cette année, un concentré de passé, de présent et d’avenir, qui va faire couler beaucoup d’encres… Bashung avait repris Les mots bleus, l’hymne blues pour français moyen d’un Saint Christophe moustachu et dragueur, jamais complètement sorti de l’époque Top 50. Bashung avait aussi au début ce coté Kraut-Punk sale et éméché, radicalement non cartésien, que défendait Nina Hagen, qui arrive comme un cheveu dans la soupe… Rêveur et provocante, ces deux artistes divisent les souvenirs des quarantenaires. Même quand la qualité n’était pas là, ces années 80 ont forgé des styles si libres qu’il en reste des traces aujourd’hui, entre nostalgie et insouciance. Les collages de Loo et Placido, la tchatche de locaux comme Toko Blaze (sympa routier des scènes du Sud) ou Sam Karpénia, l’exotisme baltique (Caravan Palace) ou la plastique d’une bête à cornes (Rinocérose) essaieront de se démarquer dans ce lieu qui peine à présenter ses délires les plus baroques au regard joufflu d’une jeunesse qui préfèrera sans doute son Marsatac. Conformément à la coutume, on touchera du doigt la World Music la plus farfelue (après la cé-cité, la paraplégie de Staff Benda Bilili…) et la plus noble (une soirée Flamenco avec Juan Carmona et des danseurs invités). On n’attendra plus le « grand » retour de Khaled, coureur de fond maintes fois invité dans cette épreuve ! Les idées ne manqueront pas pour redonner le peps aux marseillais (tiens il aurait du y être lui, Des bruits et du cœur ! Beaucoup de bruit pour rien : la mairie aixoise n’a pas chaviré cet été mais l’élection a failli coûter cher aux acteurs culturels ne pouvant fonctionner sans la subvention du conseil municipal, bloqué plusieurs mois. Zik Zac a relevé le défi et sonne les douze coups cette année sur des starting-blocks. On y retrouvera tous les bons ingrédients habituels car l’été est toujours servi ici au milieu du mois de septembre ! Toujours appliqué à son cadre, le festival avait déjà investi l’an dernier la Bastide de Corsy, et y demeurera (comme l’a fait Cézanne) pour deux soirées concerts et trois jours de partage. Une belle nappe (musicale !) avec tout autour des Arts graphiques et visuels en extérieur : projections, lumières, rencontres pédagogiques, Live painting, avec surtout la présence d’André Cervera, qui créera une œuvre inédite pendant le set de Poum Tchack. Une musique particulièrement festive et bruyante cette année : le sifflement de la cocotte se fera entendre pour le retour des Néo-punks Wampas. Les Chinese Man, déjà présents en 2008, jouent à domicile après une tournée en Europe et deux cd d’une musique chaude et métissée. Le guitariste Justin Adams est prêt lui aussi à mettre le feu sous le chaudron lors de sa rencontre avec le guinéen Juldeh Camara, et d’autres bruits plus singuliers (Rigolus et leur Fanfare, Kaballah) éveillent nos papilles à l’idée d’une telle dégustation de produits du terroir. Pour Poum Tchack comme pour Ba Cissoko, le Zik Zac sonne même comme une habitude qui vient secouer la ville, tout comme l’antre en ébullition de Musical Riot, à grands renforts de basses puissantes pour mieux digérer le Dub Old School et présenter I-Tist and the Dub Machinist. Une passerelle culturelle devait être lancée entre Venezuela et le Sénégal, comme un écho qui renvoie la recette à son inventeur, mais des problèmes de visas et d’argent ont surgi : on aura donc à l’affiche la soul de Melissa Laveaux et un peu de Kingston, avec Le Donz & Kala-kuttaz. Entre les deux scènes et l’arrêt obligé aux stands culinaires, on ne saura plus sur quel pied danser ! X-RAY Zik Zac Festival les 18 et 19 sept Jas de Bouffan, Aix www.fonderie-aix.com Toko Blaze Gherdoussi Peps, mais à la place on a Anis…et Ysaë) : la musique Black s’y installe d’une bien étrange manière, Féfé sans les Saïan, Chaka Demus sans son Pliers, mais comment est-ce possible ? De jeunes pousses roots réunionnaises, Toguna, seront peut-être un des temps forts des cinq soirs de ce festival avec un bon buzz autour de Izïa qui a passé l’épreuve des festivals de cet été, approuvé par le père Higelin. On entend déjà les insatisfaits vouloir remplacer Charlie Winston (autre tête d’affiche plus actuelle) par Leonard Cohen, et Izïa par Jacques. Les pingres dénigreront l’abondance de noms de DJ au lieu de noms de groupes, Sons pluriels And on the other hand, Festival des musiques improvisées s’installe pour la 4 e année dans divers lieux accueillants entre les Réformés et le Panier (du 18 au 20 sept), avec un souci renouvelé de laisser la plus grande des places aux artistes invités et à leur instrument. Un projet multiforme produit par La Meson et initié par la chanteuse Emilie Lesbros qui se produira d’ailleurs en duo avec son complice de longue date Raymond Boni (le 18 sept au théâtre des Argonautes à 20h30), et qui animera un stage de chant (le 19 de 14h à 17h30 et le 20 de 11h à 15h à la Maison du Chant) ouvert aux chanteurs désirant approfondir leur technique vocale. À l’affiche, entre autres : le même soir et au même endroit (mais à 19h45), La Paix se célèbre Grand rendez-vous festif gratuit, la Fête de la Paix rassemble tous les courants pour un week-end de partage du 16 au 20 sept, sur le Cours Foch. Comme chaque année, et tant que la guerre sévira dans le monde, les ondes fm-aires et positives de la Ville d’Aubagne et sa MJC continueront de déverser leur message de paix. Comme l’an dernier, on y entendra même en exclusivité la création inédite de Marsatac, avec des artistes libanais... les plus tatillons l’absence de Nathalie Natiembé déjà croisée avec Bumcello à la Fiesta. Même les moins branchés auront noté que le futur tram se construisant de-vant la grande scène, il y aura du changement cette année… Les uns regrettent déjà l’absence d’un rendez-vous électro, les autres déploreront le manque de thèmes communs… C’est sûr que la soirée du 23 avec plateau de danse hip hop et DJs de Constantinople, on ne voit pas cela partout… On l’entend donc arriver de loin, la Fiesta et ses critiques, ses flonflons, et même sans son accordéon, c’est reparti (sur les rails !) pour une 18 e édition ! X-RAY Fiesta des Suds Docks de Suds du 16 au 24 oct http://www.dock-des-suds.org/un solo piano préparé et voix de Nicolas Cante dans une version plus expérimentale et introspective de son Mekanik Kantatik ; la Meson accueille Hasse Poulsen, guitariste aventureux dans la recherche de sonorités déroutantes (le 20 à 20h30) ; à la Grotte des Accoules, en partenariat avec le Cri du Port, Bernard Santacruz jouera de la contrebasse en solo (le 19 à 20h30), suivi un peu plus tard (à 21h15) par le touche-àtout Gildas Etevenard. Et ce n’est qu’un aperçu ! DO.M. On the other hand Du 18 au 20 sept La Meson/04 91 50 11 61 www.lameson.com Avec Jo Corbeau, Thérèse Themlin, Zazz Band, NMS, Kaballah, Origines contrôlées, les anciens de Zebda, Mouss & Hakim, Mixup Marseille- Beyrouth... et un grand gâteau à se partager ! X-RAY MJC Pays d’Aubagne 04 42 18 17 17 http://mjcaubagne.free.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 1Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 2-3Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 4-5Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 6-7Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 8-9Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 10-11Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 12-13Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 14-15Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 16-17Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 18-19Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 20-21Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 22-23Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 24-25Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 26-27Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 28-29Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 30-31Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 32-33Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 34-35Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 36-37Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 38-39Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 40-41Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 42-43Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 44-45Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 46-47Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 48-49Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 50-51Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 52-53Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 54-55Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 56-57Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 58-59Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 60-61Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 62-63Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 64-65Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 66-67Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 68-69Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 70-71Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 72-73Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 74-75Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 76-77Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 78-79Zibeline numéro 22 septembre 2009 Page 80