Zibeline n°20 juillet 2009
Zibeline n°20 juillet 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de juillet 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 10,6 Mo

  • Dans ce numéro : les festivals débutent... les saisons s'annoncent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
62 CINÉMA FID LES R-V D’ANNIE AFLAM FESTIVAL DU FILM ISRAÉLIEN Vingt ans déjà… Du 8 au 13 juillet se tiendra la 20 e édition du Festival International du documentaire, le FIDMarseille, qui accueille depuis trois ans aussi bien des documentaires que des fictions qui ont à voir avec le réel. Compétition internationale Le jury est présidé par Philippe Grandrieux. Une vingtaine de films ont été sélectionnés sur les 2000 films reçus 1. On y retrouve des habitués comme Dana Ranga, sélectionné en 2003 pour Story ainsi qu’en 2007 pour Cosmonaust Polyakov, et qui présente Oh, Adam en première mondiale. Ghassan Salhab, Jury international en 2008, sera en compétition cette fois avec 1958, année où le Liban a connu une grave crise civile, l’année de sa naissance aussi, au Sénégal. Tsaï Ming-Liang, qui avait présenté A Conversation with God en 2002, sera là avec Madam Butterfly : c’est ici, dans une gare autoroutière de Kuala Lumpur, qu’une femme attend son amant qui ne vient pas. Pierre Creton, présent chaque année depuis 2004, est en liste pour Maniquerville, troisième volet de sa trilogie consacrée aux agriculteurs. PedroCosta à qui le FID avait consacré une rétrospective en 2007 a eu « un plaisir immense » à filmer Jeanne Balibar dans Ne change rien. Et l’on n’oubliera pas Phantoms of Nabua du Thaïlandais Apitchapong Weerasethakul, 11 minutes de projection sur la lumière électrique, ces néons et éclairs qui génèrent le confort, et la destruction. Compétition française Treize films, dont certains s’attachent à l’Afrique : Fièvres d’Ariane Doublet rapporte la consultation du Dr Moussa Maman dans un petit village de brousse au nord du Bénin. Raphael Grisey, sélectionné en 2004 pour Bridge over troubled water, filme la Coopérative agricole de Somankidi Coura dans la région frontalière de Kayes au Mali. Plusieurs cinéastes venus des arts plastiques, de la photo ou de l’expérimental, comme Élise Florenty, Nora Martyrosian ou Muriel Montini, présenteront leurs dernières créations. C’est Ursula Meier, auteur de Home, qui présidera ce Jury. Écrans parallèles Hors compétitions, des écrans parallèles. Cinq cette année. Jean-Pierre Gorin animera une double rétrospective de Dziga Vertov au Groupe Dziga Vertov. Les spectres de l’histoire s’interrogera : vingt ans après la chute du mur de Berlin, que reste-t-il, au cinéma, de l’Histoire ? Etrange familiarité, familière étrangeté, mélange de films fantastiques, de documentaires très traditionnels et de faux documentaires, essayera de parcourir « l’étrangeté cachée derrière le familier. » L’écranSuper héros, héros du monde présentera des documentaires et des fictions venus de plusieurs pays avec ces héros qui révèlent certains états du monde. Enfin, en partenariat avec le Festival International du Film Francophone de Tübingen, Fenêtre Allemande rendra un hommage à KarlValentin, comédien, contemporain de Bertold Brecht, censuré par le régime nazi. Et pour la quatrième année, un écran est proposé par Fotokino, les Sentiers, destiné plus particulièrement aux enfants : des films inédits en France, des classiques, longs et courts métrages… Comme chaque année, sont proposées des tables rondes, des rencontres avec des réalisateurs -plus de cinquante sont invités ! -, moments d’échanges et de convivialité. C’est au centre de Marseille -au Gymnase, aux Variétés…- que se déroulera ce rendez-vous incontournable du documentaire. Et de la fiction, la plupart des films étant des premières mondiales. ANNIE GAVA FIDMarseille Du 8 au 13 juillet 04 95 04 44 90 www.fidmarseille.org Phantoms of Nabua d'Apitchapong Weerasethakul 1 Zibeline étant sous presse avant la proclamation officielle de la manifestation, certains événements peuvent ne pas être annoncés... Jeanne Balibar dans Ne change rien de PedroCosta Les Rendez-vous Le 18 juin à 18h, à la bibliothèque de l’Alcazar, dans le cadre des troisièmes Ecrans des nouveaux cinémas arabes, Aflam présente Mémoire d’une femme, en présence du réalisateur, Lassad Oueslati. Dans les années 40-50 et lors de la colonisation française de la Tunisie, une femme issue d’une famille juive italienne se convertit à l’islam et se marie au bras droit de Salah Ben Youssef, militant qui s’opposera par la suite au leader Habib Bourguiba… La femme, Esther, raconte son parcours passionnant, et la relation avec son fils à la recherche de ses origines juives. AFLAM 04 91 47 73 94 www.aflam.fr Le 18 juin à 20h au cinéma Le Prado, projection autour des séquences du film GAZA-Strophe, le jour d’après que sont en train de réaliser Samir Abdallah et Khéridine Mabrouk qui animeront un débat, à l’initiative du Collectif Marseille Palestine. www.palestinemarseille.com Du 26 juin au 17 juillet, Les Nuits étoilées de Velten. Projections en plein air le vendredi soir à 22heures, précédées de concerts. Au programme : Bienvenue chez les Ch’tis, Billy Elliott, Le Ballon d’Or, Inch Allah Dimanche. Espace Velten 04 91 91 40 20 À partir du 20 juin, à la tombée de la nuit, en partenariat avec différentes structures, TILT propose la quatorzième édition de Ciné Plein-Air, une trentaine de films courts et longs en 35mm dans plusieurs quartiers de Marseille : Le Panier, Le Cours Julien, Le jardin des Archives Départementales, le Théâtre Silvain... Au programme, des films venus d’ailleurs, des films de répertoire, des films passés en « coup de vent », destinés aux petits et aux grands comme Le Ballon d’Or, Le Mécano de la Général, Les Trois Brigands, La Môme… TILT 04 91 91 07 99 www.cinetilt.org Les Rencontres Cinématographiques d’Aix-en -Provence, proposent dans le cadre de la Saison Picasso Toiles et Toiles : quand peinture et cinéma se rencontrent. Le 19 juillet à 21h30 au Parc Jourdan à Aix-en-Provence, ce serontLes Instants d’Eté, trois courts métrages : Minotauromaquia de Juan Pablo Etcheverry autour de Picasso, Fast Film de Virgil Widrich et Oïo, une ciné peinture de Simon Goulet. Rencontres Cinématographiques d’Aix-en-Provence 04 42 27 08 64 www.aix-film-festival.com Du 24 juin au 12 juillet, l’Institut de l’Image à Aix propose une sélection de films ressortis récemment, et d’avant-premières. Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? de Robert Aldrich, L’aven-
63 d’Annie ture de Madame Muir de Mankiewicz, Harold & Maude de Hal Ashby ainsi que des comédies italien-nes, Affreux, sales et méchants, Signore e Signori seront au programme. Histoire de revoir ses classiques ! Ou de les découvrir, pour ceux qui ont la chance d’y aller le cœur neuf… Institut de l’Image, Aix 04 42 26 81 82 www.institut-image.org Du 10 au 25 juillet, au cœur du Festival d’Avignon, à 11h30, 14h30 et parfois 18h, le cinéma UTOPIA-Manutention à Avignon, propose Territoires cinématographiques du Festival d’Avignon en collaboration avec Antoine de Baecque. Des projections souvent suivies de rencontres avec les réalisateurs ; des œuvres permettant de faire dialoguer la scène et l’écran autour des questions du récit et de la mémoire, de la fiction et du documentaire. L’occasion de voir ou revoir les films de Danielle Arbid, Pippo Delbono, Ari Folman, Amos Gitai, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, Christophe Honoré, l’acadien Rodrigue Jean, Michel Khleifi, Ghassan Salhab, Federico León, Avi Mograbi, Elia Suleiman, Jan Lauwers et Agnès Varda… www.cinemas-utopia.org Écrans Arabes à Marseille Du 4 au 6 juillet au Cinéma Les Variétés, AFLAM propose la troisième édition des Ecrans des nouveaux cinémas arabes, l’occasion de voir une douzaine de films de jeunes réalisateurs -dont plus de la moitié sont des réalisatrices ! - de six pays : l’Algérie, le Liban, le Maroc, la Palestine, la Syrie et la Tunisie. En ouverture, deux films du Maroc, Kherboucha d’Hamid Zoughi et, en avant-première, Casanegra de Nour-Eddine Lakhmari en présence d’Anas El Baz et Omar Lotfi. Ils jouent Adil et Karim, qui vivent de petites combines, ne possèdent rien d’autre que l’espoir de vivre une autre vie. Jusqu’au jour où un petit mafieux les repère et les engage… Quatre films libanais parmi lesquels Niloofar de Sabine El Gemayel : Niloofar âgée de douze ans, rêve de savoir lire et écrire bien que l’éducation soit réservée aux garçons dans son village ; elle rencontre une femme qui s’engage à l’instruire en secret. Malheureusement, comme son père l’a promise en mariage lorsqu’elle deviendra femme, Niloofar imagine toutes sortes de stratagèmes pour retarder ce moment. Eliane Raheb sera présente le 5 juillet pour parler de son film, C’est ça le Liban. Sera présenté également Zabad (Ecume), documentaire sur la vie d’une ancienne détenue communiste de la Syrienne Reem Ali, qui a été déprogrammé des Journées cinématographiques de Carthage à la demande de l’ambassadeur de Syrie ! L’anniversaire de Laïla de Rashid Masharawi raconte la journée d’Abu Laïla qui, pour l’anniversaire de sa fille, ne désire qu’une chose : rentrer pour une fois de bonne heure à la maison afin de partager cette soirée en famille. Mais, en Palestine, rien n’est moins simple… Deux films algériens, Goulili de Sabrina Droui et Mémoire du 8 mai 1945 : Mariem Hamidat, la réalisatrice, va à la rencontre de la mémoire de ses pères car elle ne savait pas que le 8 mai 1945, à Sétif, petite ville de l’Est algérien alors qu’on fêtait l’armistice… dans le cortège, parmi les drapeaux alliés a surgi un drapeau algérien, symbole d’indépendance. La police a tiré sur la foule, déclenchant une émeute… Avec l’été, la caravane passe ! Du 9 au 16 juillet, l’Ecran se déplace dans plusieurs villes de la région : Apt, Arles, Château Arnoux, Gap et Port-de- Bouc, proposant, outre Kherboucha, un autre film marocain, L’Enfant endormi de Yasmine Kassari, un film tunisien, Le Prince de MohamedZran, un film algérien, La Maison jaune d’Amor Hakkar et un film libanais, Une Chanson dans la tête de Hani Tamba. Guettez la caravane ! ANNIE GAVA AFLAM 04 91 47 73 94 www.aflam.fr Niloofar de Sabine El Gemayel Décade Israélienne Le Festival de cinéma israélien souffle ses dix bougies. Pour fêter cet anniversaire, dix films, inédits ou sélectionnés dans des festivals, sont programmés du 17 au 23 juin au cinéma Les Variétés. Un documentaire de Raphaël Nadjari permettra d’ailleurs de faire le bilan de la production cinématographique, Une Histoire du cinéma israélien, en présence du producteur Bruno Nahon et d’Ariel Schweitzer, historien du cinéma, le 18 juin à 18h45. La veille, pour la soirée d’ouverture, Emmanuel Naccache et Stephane Belaïsch auront présenté leur film, un raid-movie à travers Israël, léger et drôle, Le Syndrome de Jérusalem avec Lionel Abelanski qui se prend pour le pro-phète Jonas. Autre film léger dans une programmation grave et souvent dure, une comédie sentimentale, Tombé du ciel d’Igal Burstyn où Shabtai, un brocanteur, et Herzel, son partenaire, sillonnent les rues de Tel-Aviv…dont c’est le centenaire. Dana Ivgy Agnes Mellon Pour fêter cet anniversaire, le Festival programme deux autres films, plus anciens, qui ont pour cadre la ville, Tel- Aviv Stories de Ayelet Menahemi et Nirit Yaron et La vie selon Agfa d’Assi Dayan, une étude de la société israélienne à travers divers personnages qui se retrouvent dans un bar de nuit de Tel-Aviv, tenu par deux femmes. La ville de Jaffa est aussi à l’honneur puisque s’y déroulent deux des trois films sélectionnés à Cannes : Jaffa de Keren Yedaya, qu’on avait remarqué en 2004 avec Mon Trésor, dont elle retrouve ici les actrices, Ronit Elkabetz et Dana Ivgy. Celle-ci, présente aux Variétés le 8 juin, pour l’avant- première, a échangé avec le public qui a apprécié ce film émouvant. Conflits Jaffa encore dans Ajami de Yaron Shani et de Scandar Copti, histoire de destins croisés au cœur d’une ville déchirée. Quant au film de Haim Tabakman, Eyes Wide Open, (Tu n’aimeras point !), il est situé à Jérusalem : Aaron, homme marié et père de quatre enfants, y tombe amoureux d’un jeune et bel étudiant. Ce film est présenté en partenariat avec le Festival Reflets en présence de Haim Tabakman et des acteurs Zohar Strauss et Eva Attali. C’est Zion et son frère, d’Eran Merav qui clôturera le Festival, le 23 juin à 20h45, un film sélectionné à Sundance. L’histoire de deux frères en conflit après un accident de train dont ils se sentent responsables… en présence du réalisateur et de Reuven Badalov (Zion) et Ofer Hayun (son frère). Et bien sûr, buffets et musique contribueront à la fête… ANNIE GAVA Festival du Film israélien 04 91 37 40 57 04 91 53 27 82 www.judaiciné.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 1Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 2-3Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 4-5Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 6-7Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 8-9Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 10-11Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 12-13Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 14-15Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 16-17Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 18-19Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 20-21Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 22-23Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 24-25Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 26-27Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 28-29Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 30-31Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 32-33Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 34-35Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 36-37Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 38-39Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 40-41Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 42-43Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 44-45Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 46-47Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 48-49Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 50-51Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 52-53Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 54-55Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 56-57Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 58-59Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 60-61Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 62-63Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 64-65Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 66-67Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 68-69Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 70-71Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 72-73Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 74-75Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 76-77Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 78-79Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 80