Zibeline n°20 juillet 2009
Zibeline n°20 juillet 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de juillet 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 10,6 Mo

  • Dans ce numéro : les festivals débutent... les saisons s'annoncent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 SAISONS PAVILLON NOIR OPÉRA DE MARSEILLE D’ici et du bout du monde Le bilan de la saison passée est édifiant : avec ses plus de 100% de remplissage le Pavillon Noir confirme son succès public et s’installe dans le paysage culturel de la Région comme un lieu incontournable, à la fois laboratoire et vitrine des danses contemporaines. Celles qui s’élaborent ici, et celles qui viennent de loin, en visite : au gré de ses tournées internationales le Ballet Preljocaj fait des rencontres… et ramène quelques échos d’un monde multiple. Un duo masculin Turc, Bedhiran Dehmen et Safak Uysal, dansera l’amitié masculine et la traversée quotidienne du Bosphore, entre Asie et Europe, Monday in the sun. La Chinoise Wen Hui viendra faire gouter sa « danse documentaire », qui s’appuie sur les corps pour entrer dans leur mémoire grâce à des projections qui semblent capter leur inconscient. Memory s’attache à l’horreur collective de la révolution culturelle… Des projections aussi mais moins artisanales et intimes : les fantaisies cinétiques d’Alwin Nikolais. The Crystal and the sphere est un de ses 130 ballets, interprété ci par les 10 danseurs de la Cie Rinie Woodbury, et des milliers d’effets lumineux…. D’Afrique du sud viendra Via Kathlehong dance, une cie issue des townships qui sublime la tradition de la percussion corporelle et conçoit la danse comme une musique effrénée… Les tournées du Ballet Biarritz passeront par le Pavillon. Avec trois pièces qu’on pourrait qualifier de néoclassique si ce terme conservait aujourd’hui quelque sens : les œuvres de Thierry Malandain sont généralement habitées de technique et de musique classiques, mais le Ballet Mécanique programmé ici entre Carmen et le Cygne est nettement plus contemporain. Quoi qu’il en soit ses pièces sont mélancoliques et raffinées, et toujours sublimement interprétées. Emanuel Gat viendra également faire un saut : le chorégraphe Israelien (installé à Istres) présentera trois pièces de son répertoire. Un Voyage d’hiver d’une sublime musicalité, un Sacre d’une belle force, et un solo en forme d’autoportrait objectivé. Les chorégraphes d’ici oseront d’ailleurs tour à tour le solo : Miguel Nosibor au langage hip hop raffiné prendra un Temps Opéras populaires Pas de Carmen, La Traviata, Rigoletto ou Tosca pour la prochaine saison à l’Opéra de Marseille ! Mais pas de panique ! Les sept opéras affichés sont éminemment populaires… et les distributions rutilantes Le Chevalier à la rose est sans doute l’opéra le plus prisé de Richard Strauss, si bien que quelques années après sa création en 1911, Robert Wiene en fit une adaptation cinématographique, certes muette, mais pour laquelle la musique d’accompagnement fut remaniée. Le siècle a connu depuis de grandes Maréchales comme Schwartzkopf ou Crespin. C’est Gabriele Fontana qui reprend ce rôle pour une production qui ouvre la saison. Manon Lescaut, Attila et Le voyage à Reims sont les opéras italiens affichés place Reyer. Le premier fut le premier grand succès de Puccini en 1893 et c’est la phénoménale Catherine Naglestad qui chante le personnage imaginé par l’abbé Prévost. Le deuxième, créé en 1846, précède la fameuse « trilogie populaire » de Verdi et, à l’image de Nabucco, regorge d’airs superbes. On y attend dans le rôle-titre la fameuse basse Giacomo Prestia. Quand à l’opus de Rossini créé en 1825, oublié, puis exhumé en 1984, il n’a jamais été chanté à Marseille. Pour cette comédie, c’est une jeune troupe pléthorique qui prépare un feu d’artifice vocal. C’est avec les opéras français que l’Opéra de Marseille a connu ses plus vifs succès ces dernières années : on se souvient de l’Aiglon, Dialogues des carmélites, Manon et plus récemment de Mireille. Dans Cendrillon (1899) de Massenet, prévu pour les fêtes de fin d’année, on entend une mezzo marseillaise, familière de cet Opéra-comique, Cassandre Berthon Marie-Ange Todorovitch X-D.R. d’arrêt pour se définir, Christian Ubldanse son Black Soul avec une poupée de chiffon, et Angelin Preljocaj lui aussi, pour la première fois de sa longue carrière, non seulement chorégraphie un solo, mais le danse, et le dit : le Funambule est un lecture corporéisée du sublime poème amoureux de Genêt à Abdallah, un texte sur la beauté physique, la fascination du mouvement, le vieillissement aussi, le désir et sa douleur… accompagnée de Marie-Ange Todorovitch ou François Le Roux… Et pour Hamlet (1868) bijou shakespearien signé Ambroise Thomas, la tendre Ophélie est chantée par la grande diva Patrizia Ciofi. Pour la contribution « moderne » de la saison, l’Opéra convoque l’un des plus importants créateurs du XX e siècle : l’italo new-yorkais Gian Carlo Menotti (1911-2007). On (re)découvre La Sainte de Beecker Street (1954) avec la jeune Karen Vourc’h récente « Révélation Artiste Lyrique » aux Victoires de la Musique. Symphonique, musique de chambre, CNIPAL… L’Orchestre Philharmonique de Marseille voit se succéder de célèbres baguettes : Jean-Claude Casadesus dans la « Fantastique » de Berlioz, Claudio Scimone pour Vivaldi et Haydn, Klaus Weise dans Wagner… et des solistes tels que le clarinettiste Paul Meyer ; les pianistes Jean-Claude Pennetier et Jean-Philippe Collard, le baryton Jean- Philippe Lafont… Et en vertu du succès des concerts en matinée le théâtre municipal reconduit une quinzaine des récitals lyriques de l’école de chanteurs du CNIPAL, et neuf concerts variés de musique de chambre. JACQUES FRESCHEL Carmen Olivier Houeix Des formes moins solitaires aussi : Pierre Rigal et sa danse urbaine plus radicale interprètera l’Asphalte, le Système Castafiore vindra déployer ses fantaisies philosophico-plastiques, et au GTP on pourra revoir… Blanche neige ! AGNÈS FRESCHEL Pavillon Noir 0811 020 111 www.preljocaj.org Karen Vourc'h Y. Petit Opéra de Marseille Saison 2009/2010 04 91 55 11 10 http://opera.marseille.fr On note par ailleurs que le Festival des Musiques Interdites se déroule hors les murs au Théâtre Toursky les 10 et 11 juillet avec les créations d’un oratorio inédit de Mendelssohn et d’opus en mémoire de Simon Laks, musicien juif déporté et chef d’orchestre à Auschwitz… Et vraisemblablement les venues de Carole Bouquet, Abd al Malik et Juliette Gréco en récitants de choix !
SAMEDI 04/07/2009 Théâtre Antique - ARLES 04 90 96 47 00 DI MANCHE 12/07/2009 Château de SOLLIES-PONT SCENE INES 04 94 35 40 58 OUEST-PROVENCE ORNILLON-CONFOUX OS-SUR-MER Le Théâtre GRANS Espace Robert Hossein ISTRES Théâtre de l'Olivier MIREILLE Chorégraphie : Jean-Charles GIL SAMEDI 1 9/2009 Le Mas.luge - MAILLANE 04 32 61 93 86 www.bal hal [etdeurope.ora letdeurope.ora MIRAMAS Théâtre Theatre La Colonne PORT-ST-LOUIS-DU-RHONE Espace Gérard Philipe BALLET D'EURO JEAN-CHARLES SWEET GERSHWIN COMME UN SOUFFLE DE FEMME Création Lundi 6 juillet 2009 Théâtre de Nature Allauch'-. 04 91 10 49 20 Lundi 27 juillet 2009 Les Estivales - Carpentras 04 90 60 46 00 Lundi 3 août 2009 La Tour d'Argues d'Aigues 04 90 07 50 33 Toutes les dates de l'été : www.balletdeurope.org aNseiL r CaNSEi i3 aENERAL Theatre Théatre Humour irque anse usique agie eune public... etrouvez toute la programmation sur www.scenesetci nes.fr www.scenesetci nes.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 1Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 2-3Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 4-5Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 6-7Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 8-9Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 10-11Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 12-13Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 14-15Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 16-17Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 18-19Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 20-21Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 22-23Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 24-25Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 26-27Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 28-29Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 30-31Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 32-33Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 34-35Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 36-37Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 38-39Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 40-41Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 42-43Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 44-45Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 46-47Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 48-49Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 50-51Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 52-53Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 54-55Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 56-57Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 58-59Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 60-61Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 62-63Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 64-65Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 66-67Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 68-69Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 70-71Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 72-73Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 74-75Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 76-77Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 78-79Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 80