Zibeline n°20 juillet 2009
Zibeline n°20 juillet 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de juillet 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 10,6 Mo

  • Dans ce numéro : les festivals débutent... les saisons s'annoncent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 MUSIQUE FESTIVALS Splendeurs baroques Chic et varié, autour du Barbier Pour son 13 e festival de musiques patrimoniales Aix en baroque, Guy Laurent reprend, en point d’orgue, des programmes éprouvés tout au long de la saison et de somptueuses fresques musicale de maîtres provençaux. Si l’Europe musicale connaît (sur le bout des oreilles ?) Jephté, oratoriophare de Carissimi tiré de la fameuse tragédie biblique et chanté en ouverture du festival, qu’elle a peut-être déjà ouï quelque opus de Nicolas Clérambault, elle demeure encore un peu sourde aux merveilles composées par Jean Audiffren et Pierre Gautier « de Marseille », compositeurs baroques ayant fait les beaux jours de la cité phocéenne aux temps de Louis XIV et Louis XV. Les solistes, chœurs et ensembles instrumentaux des Festes d’Orphée se relayent pour parer les musiques de Carissimi, Lotti et Monteverdi de leurs plus belles inflexions (le 4 juillet), et recréer l’esprit des Miserere et De profundis de Verdi et Orff La 4 e édition des Nuits Musicales Sainte Victoire affiche deux œuvres « grand-public » interprétées par l’Orchestre, le Chœur et le Ballet de l’Opéra national d’Ukraine, sous la direction de Grigori Penteleïtchouk. On découvre La Traviata de Verdi en version de concert (présentée par Eve Ruggieri) qui, du « Libiamo » initial à l’inéluctable mort de Violetta (inspirée de La Dame aux camélias de Dumas-fils), devrait enchanter le public amateur de beau chant italien. Si le commun des mélomanes a dans l’oreille le magistral « O Fortuna » chanté en incipit (et au final) des Carmina Burana de CarlOrff, il connaît peut-être moins la suite… Cette cantate scénique créée en 1937 Grand choeur des Festes d'Orphee X-D.R Clérambault chantées autrefois par les Dames et Demoiselles des « maisons religieuses » (le 7 juillet). Mais on (re)découvre également un Requiem d’Audiffren à l’expression intense, composé pour les funérailles de Monseigneur de Belsunce (le 5 juillet) et des Symphonies du créateur de la première maison d’opéra à Marseille : Pierre Gautier (le 8 juillet). J.F. Conférence « Les maîtres baroques de Provence » le 5 juillet à 16h. Festes d’Orphée Concerts à 18h à la chapelle du Sacré Cœur à Aix 04 42 99 37 11 www.orphee.org MARSEILLE Le Requiem d’Audiffren le 1er juillet à 20h30 à l’église St Laurent. AIX. Fête de la musique le 20 juin au Sacré Cœur dès 17h est un florilège de chansons profanes (poèmes médiévaux en différentes langues) abordant les caprices de la fortune, la nature éphémère de la vie, le retour du printemps, les plaisirs de l’alcool, du jeu… L’opus est annoncé ici dans une version chorégraphiée et « sensuelle » pour 14 danseurs. J.F Créé par Pierre Cardin il y a neuf ans, le Festival de Lacoste a pris pied dans les carrières du château du Marquis de Sade au cœur du Lubéron. C’est aujourd’hui un événement majeur de l’été festivalier, voué à l’origine à l’opéra et à la découverte de jeunes chanteurs à l’aube d’une carrière, mais aussi au théâtre… Si le nœud du programme reste une grosse production lyrique, cette saison Le Barbier de Séville de Rossini (présenté par Eve Ruggieri les 14 et 16 juillet), il se pare de nombreux spectacles dans différents domaines artistiques. On note entre autres les venues de la Compagnie de Marie-Claude Pietragalla pour le ballet Marco Polo (27 juillet) ou du comédien Fabrice Lucchini pour un irrésistible one-man-show (Le point sur Robert, le 29 juillet). Voix à la Collégiale Jordi Savall dirige Montserrat Figueras (chant) et l’ensemble Hesperion XXI (rebec, oud, santur, percussions…) pour un dialogue entre les musiques de l’ancienne Espagne chrétienne, juive, musulmane, d’Italie, de Grèce… (Orient/Occident. Le dialogue des âmes - le 2 juillet). La soprano María Cristina Kiehr et Concerto Soave (dir. Jean-Marc Aymes) consacrent un programme aux femmes compositrices dans l’Italie du Seicento, dont la fameuse Barbara Strozzi (Il Canto delle dame - le 4 juillet). Les Quatuors féminins Psophos et Ardeo jouent l’Octuor de Mendelssohn, mais aussi Les Dissonances de Mozart et Mais la comédie musicale sera particulièrement à l’honneur avec un concert de Michel Legrand en quintette (le 6 juillet) et un cycle de 15 films musicaux cultes… Une manifestation qui débute par une représentation de l’Opéra rock à succès Junon et Avos (le 3 juillet) et qui se poursuit jusqu’au cœur de l’été avec un hommage à Feydeau et Offenbach (le 1er août) et une comédie musicale inspirée de René de Obaldia (Place à l’opéra, le 4 août) et bien d’autres perles… J.F Festival de Lacoste, du 3 juillet au 9 août Spectacles à 21h 04 90 75 93 12 www.myspace.com/festivaldelacoste La jeune Fille et la Mort de Schubert (le 7 juillet). Les voix de Barbara Fortuna chantent la Corse et ses polyphonies (Cyrnos - le 10 juillet). J.F. Festival estival de musique de Toulon et sa région Concerts à 21h à la Collégiale Saint-Pierre à Six-Fours En marge : Voix de la Neva, chants orthodoxes populaires de Russie (Nuit blanche à St-Petersbourg le 28 juillet). 04 94 18 53 07 http://pagespersoorange.fr/musiquetoulon La Traviata à Peynier les 24 et 25 juin à 21h Carmina Burana à Peynier, les 26 et 27 juin - Mimet, le 29 juin - Rognes, le 1er juillet (Concerts à 21h30) 01 53 33 45 40 www.nuits-sainte-victoire.com Quatuor Ardeo Sumiyolda
FESTIVALS MUSIQUE 17 Happy birthday to… Lon ! 20 ans que ça swingue sur les plages du Mourillon ! Le Festival de Jazz de Toulon qui a accueilli des très grands comme Chick Corea, Wayne Shorter, John Mc Laughlin ou Ron Carter souffle ses 20 bougies pour le plus grand plaisir des Varois. Une programmation exceptionnelle se tiendra du 16 au 26 juillet avec 18 concerts gratuits, programmés en matinée (17h30) et en soirée (21h30). Soulignons cette initiative de donner à chacun la possibilité d’accéder à ce festival qui compte dans le monde du jazz ! Pour les grands concerts du soir, les parisiens spécialistes de « covers » Pink Turtle ouvriront les hostilités Keziah Jones Nathalie Canguihem Sea, Jazz and Sun ! Pour réunir cette triade rendez-vous sur l’île de Porquerolles ou plutôt « l’ile du Jazz » du 10 au 16 juillet. La 8 e édition du festival Jazz à Porquerolles, incontournable creuset en pleine mer, aura été activement préparé en amont à partir du 13 juin à Hyères avec une nouveauté : Le Mois du Jazz (concerts, happenings, bals, fanfares…), histoire de préparer le débarquement du 10 juillet à quelques de miles de là. La traversée a d’ailleurs été incluse dans le prix du billet, ce qui pour les manifestations insulaires rend le déplacement moins aléatoire et compliqué (billets traversée incluse de 10 à 45 euros). L’intérêt d’être accueilli sur la « section terrestre du paradis », pour reprendre Simenon, est justement d’y passer la journée, voire plusieurs jours. Un festival bis est organisé en journée pour ceux qui ne dorment jamais, avec fanfare, déambulation, masterclass, happenings et rencontres. Pour le reste c’est du lourd, avec cinq rendez-vous exclusifs au Fort Ste Agathe : Randy Weston et ses rythmes africains (12/7), David Liebman précédé de la future grande Marion Rampal avec « Own Virago » (14/7), Archie Sheppet Joachim Kühn pour un duo saxo/piano à déguster (13/7), Dave Douglass et Brass Ecstasy dans un hommage à Lester Bowie (15/7), et un concert hommage à Petrucciani par Aldo Romano & friends (16/7). Et si vous ratez l’ouverture exotique de Yuri Bunenaventura (10/7), vous pourrez swinguer le lendemain avec le Belmondo Quintet (11/7), et les pieds dans l’eau ! F.I. place de la liberté (16/7), suivis des explorateurs de frontières musicales Post Image (17/7) sur la place Bouzigue. L’Afrique sera à l’honneur avec Stéphane Huchard dans l’African Tribute to Art Blakey au Pont du Las (18/7), avant que l’incroyable contrebassiste virtuose Renaud Garcia-Fons nous donne le tournis place Louis Blanc (20/7). Le Coltranien Andy Jaffe 5tet se posera Quai du Parti (21/7) et l’André Manoukian Trio place Besagne (22/7). Après avoir reconnu et écouté le juré de la nouvelle star qui présentera son premier album solo Inkala, aller-retour entre les folk songs arméniennes et le jazz, rendezvous place Raimu avec le Sangoma Everett Quartet, avec comme guest star l’immense saxophoniste SteveGrossman (23/7). Le Bob Mintzer 4tet sera quant à lui accompagné place d’Armes par un des meilleurs jazzman de sa génération : Nicolas Folmer (24/7). Puis direction les plages du Mourillon pour accueillir comme il se doit Keziah Jones (25/7), avant de découvrir le coup de cœur Jazz à Toulon 2009 Jean-Philippe Sempere 5tet place Passini à Mourillon Village (26/7 à 18h30). Avec un si beau programme, la cerise sur le gâteau : apéros jazz à 17h30 place Ledeau avec Cap Jazz 5tet (18/7), et place Puget avec F. Levy 4tet (20/7), Colors Jazz trio (21/7), Francisci-Steinman Reunion (22/7), Cesar Swing (23/7), Olaf Schönborn’s 4tet (24/7) et New Meeting 4tet (25/7). De quoi passer juillet tranquille ! FRÉDÉRIC ISOLETTA Jazz à Toulon Du 16 au 26 juillet 04 94 09 71 00 www.jazzatoulon.com Jazz à Porquerolles Du 10 au 16 juillet 06 31 79 81 90 www.jazzaporquerolles.org Yuri Buenaventura Agnes Mellon I’m free ! BaptisteTrotignon Jimmy Katz Après avoir copieusement fêté ses vingt bougies, Charlie Free remet le couvert du 3 au 5 juillet au Domaine de Fontblanche (Vitrolles). L’édition 2009 du Charlie Jazz Festival s’annonce festive et garnie avec comme point de mire la présence sur les planches du Baptiste Trotignon quintet « share » (le 3/7 à 22h15). Le pianiste présentera son nouveau projet, où il unit les musiques outre atlantique à son don mélodique, toujours inventif. Il sera précédé d’une installation de Franck Lovisolo, de la Fanfare du Boukistan et du duo Mivielle/Suarez. Sans oublier l’atelier jazz de Charlie Free qui clôturera la première soirée. Place le lendemain au David Murray « Black Saint » Quartet qui, par la seule présence de ce saxophoniste américain génial, mérite le déplacement (4/7). Le Vrak’Trio, La Fanfarine et le Kami Quintet avec Mark Guiliana en guest star complèteront ce deuxième plateau. Fermeture du festival cuivrée pour les adeptes de grands ensembles avec le Paris Jazz Big Bang et ses 17 musiciens, sans doute une des meilleures formation du genre du moment (5/7). L’excellent Yves Laplane Quartet (voir Zib 17) la Fanfarine de retour et le Duo Isabelle Olivier/Youn Sun Nah enrichiront (dès 18h) cette ultime soirée. Si juillet vous inquiète, swinguer free vous remettra d’aplomb ! FRÉDÉRIC ISOLETTA Charlie Jazz festival Du 3 au 5 juillet www.charliefree.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 1Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 2-3Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 4-5Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 6-7Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 8-9Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 10-11Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 12-13Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 14-15Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 16-17Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 18-19Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 20-21Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 22-23Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 24-25Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 26-27Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 28-29Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 30-31Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 32-33Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 34-35Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 36-37Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 38-39Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 40-41Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 42-43Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 44-45Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 46-47Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 48-49Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 50-51Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 52-53Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 54-55Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 56-57Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 58-59Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 60-61Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 62-63Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 64-65Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 66-67Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 68-69Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 70-71Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 72-73Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 74-75Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 76-77Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 78-79Zibeline numéro 20 juillet 2009 Page 80