Zibeline n°19 juin 2009
Zibeline n°19 juin 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de juin 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : derniers spectacles... premiers festivals.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
rafufri 08 ` FESTIVALS NUITS DES MUSÉES c41Nre1 Muséales nocturnes Comme chaque année les musées ouvrent leurs portes la nuit… du 16 mai ! AIX-EN-PROVENCE Fondation Vasarely - 04 42 20 01 09 Picasso sous un regard cinétique : tableaux du peintre reproduits et travaillés par des artistes aixois pour des effets d’optique inspirés par l’œuvre de Vasarely. Quatuor de saxophones : musique espagnole du XX e siècle. De 19h à minuit. Musée de l’Atelier de Paul Cézanne - 04 42 21 06 53 Le cirque au musée : le cirque Indogo mêle performances et création artistique. Découverte de l’Atelier : avec Roberto Clerico, redécouverte du lieu à travers les liens qui unissent Les Grandes Baigneuses (1906) que Cézanne réalisa en ce lieu, et Les demoiselles d’Avignon peint par l’année suivante par Picasso. De 20h à 1h. Musée des Tapisseries - 04 42 23 09 91 Exposition Jean Le Gac. Le conservatoire Darius Milhaud. De 20h à 1h. Musée Granet - 04 42 52 88 32 Toiles et toiles (voir page 46) De 19h à 1h. Pavillon Vendôme - 04 42 91 88 74 Evocation de l’exposition des œuvres de Picasso en 1958 au Pavillon. Bernard Pagès : installation de sculptures dans les jardins dans le cadre du parcours dans la ville pour la saison Picasso. De 20h à 1h. ARLES Fondation Van Gogh - 04 90 49 94 04 Visite du musée. De 19h à minuit. Musée Départemental de l’Arles Antique - 04 90 18 88 88 Création lumière par Christophe Guibert. De 19h à 1h. Maudite Vénus avec l’atelier de danse Saugrenu. 21h30, 22h30 et 23h30. Théâtre d’ombres : Les 4 saisons du musée bleu avec la cie LunaSol. 23h et minuit. Muséon Arlaten - 04 90 93 58 11 La cie Madame Olivier investit les lieux pour la dernière Nuit des Musées avant la fermeture pour travaux. De 19h à 1h. AVIGNON Maison Jean Vilar – 04 90 86 59 64 Exposition Craig : accès libre aux salles du 1er étage, thématique autour de la marionnette. De 19h30 à 22h15. Musée Calvet – 04 90 86 33 84 Le comédien Michel Le Royer donnera deux lectures de 30 minutes dans la grande galerie du musée, autour de la thématique de la nuit ou de la beauté. De 20h30 à 21h et de 22h30 à 23h. L’orchestre de jazz de Alain Martial Quintet de 18h à minuit. Collection Lambert – 04 90 16 56 20 Projection vidéo des collections dans la cour. De 20h à minuit. DIGNE Musée Gassendi – 04 92 36 62 62 Le musée célèbre le langage dans toutes ses formes : écrit, parlé, dansé, chanté, joué, mimé, habillé, filmé, dessiné, peint, photographié, créé... Animations par les professeurs et les élèves du Conservatoire départemental de musique, de danse et d’art dramatique (20h à 1h) ; contes avec Bi-hop, spectacle bilingue (Français/langue des Aignes) avec Anne Lopez et Sophie Mazin (22h à 23h) ; Ateliers à partir d’œuvres du FRAC, Démonstrations du chapeau-vie à Jérusalem de Marie-Ange Guilleminot et Les rébus d’après les statements de Weiner de Gérard Collin Thiébaut (de 20h à 1h). ISTRES Musée archéologique - 04 42 11 27 72 Animations festives entre le Centre d’art contemporain et le musée archéologique sur le thème du bestiaire : échange d’œuvres, animations musicales, lecture de contes, performances d’artistes, diffusions documentaires, projections de films. Exposition « bestiaire » au Centre d’art contemporain de Jean-Michel Pradel Fraysse ; et dans le musée archéologique, œuvres de Jean-Michel Pradel Fraysse. De 18h à minuit. MANE Musée départemental ethnologique - 04 92 75 70 50 (Voir p 74). De 21h à minuit. MARSEILLE Musée de la mode – 04 96 17 06 00 Après un parcours découverte de l’exposition, les enfants réaliseront dans l’atelier un habillage à plat de croquis de mode à l’aide de chutes de tissus, de paillettes, plumes. De 21h à 22h. MUCEM - 04 96 13 80 90 Conférence sur la fortune artistique du roi René par Barbara Morel, Université d’Aixen-Provence, à l’Espace Georges Henri Rivière (de 18h30 à 20h). Polyphonies en Méditerranée : Chorale Les Vallonés, sous la dir. de Brigitte Fabre. Tour du Roi René (20h). Muséum d’histoire naturelle – 04 91 14 59 55 Voir p 74. De 18h à minuit. Musée d’art contemporain [MAC] – 04 91 25 01 07 La Danse dans tous ses états. (voir p 26) MARTIGUES Musée Ziem – 04 42 41 39 60 Visite théâtralisée à mi-chemin entre spectacle musical, commentaires détournés et parcours déambulatoire autour de Félix Ziem avec les artistes Laurent Sellier, Benjamin Dupé, Benjamin de la Fuentes et Alain Cesco-Resia. A 17h, 18h, 19h, 20h et 21h. QUINSON Musée départemental de préhistoire des Gorges-du-Verdon – 04 92 74 09 59 Inauguration de l’exposition Early Man on a modern Road : vision contemporaine de l’évolution de l’historienne d’art à l’Université de San José aux États-Unis, Dore Bowen, et de Isabelle Massu, artiste et enseignante au San Francisco Art Institute, école d’art aux Etats-Unis. Exposition visible jusqu’au 15 décembre 2009. De 19h à 22h. SAINT REMY-DE-PROVENCE Musée des Alpilles – 04 90 92 68 24 Découverte insolite du musée à la lampe torche. De 20h à 23h. Démonstration de gravure par Dominique Heyraud, graveur. De 21h à 23h. Festival ? Depuis quelque temps la paupérisation des compagnies et des structures professionnelles, doublée de la professionnalisation obligatoire des étudiants en master, aboutit à d’inquiétantes collusions. Des étudiants de toute sorte, y compris d’Euromed(mais d’autres aussi d’Aix Arles ou Avignon), établissement voué a priori au commerce et non à la communication culturelle, montent des événements, organisent, promeuvent voire programment des « festivals ». On ne peut leur en vouloir, ils en ont besoin pour finaliser leurs études… Mais cela donne des manifestations vides, où la pratique amateur se confond et prend la place de celle des pros. Et quelques subsides… Etang d’Arts, qui pour sa 12 e édition se localise à la Friche, est marché artisanal, une réunion de commerçants, agrémentée de « manifestations Musée Estrine – 04 90 92 34 72 Visite du musée à la torche et en musique. De 21h à 23h. SALON-DE-PROVENCE Musée de l’Emperi - 04 90 44 72 80 Visites théâtralisées de la collection de l’Emperi sur le thème du Second Empire avec la compagnie Jubilo Label Bleu. A 20h et 22h. Déambulation nocturne sur le thème Analyser une œuvre d’art : le tableau, salle des Gardes. De 20h30 à 22h30. Musée de Nostradamus - 04 90 56 64 31 Projection en boucle sur la façade du musée, d’un diaporama des lieux où vécut, étudia et soigna Galilée (Padoue, Venise...). De 19h à 23h. TOULON Maison de la photographie - 04 94 93 07 59 Concert de la cie Les Bijoux Indiscrets. De 20h30 à 23h. Musée des arts asiatiques – 04 94 36 83 10 Concert avec l’ensemble Le concert des plaisirs. De 20h30 à 23h30. La plupart des musées seront ouverts pour une visite nocturne. Programme consultable sur http://nuitdesmusees.culture.fr festives » : un concours de cinéma amateur récompensé par des « lots », des associations (ou cours !) de danse, théâtre, cirque, un concert « festif » … et aucune démarche esthétique, sinon cette volonté écolo-naïve de développement durable : concocter un événement « 100% propre » n’est pas une finalité culturelle en soi… Surtout quand il s’agit simplement de prévoir une consigne pour les verres de bière et des toilettes sèches. Réfléchir le capitalisme au lieu de promouvoir bénévolat et commerce équitable (bijoux, encens, percing, dread locks et bières ?) serait sans doute plus « culturel » … Festival Etang d’Arts Les 30 et 31 mai La Friche la Belle de mai http://festivaletangdarts.blogspot.com
Le marcher vers l’art Dans les Alpes de Haute Provence, près de Digne, les Refuges d’Art d’Andy Goldsworthy invitent à la marche et à la rencontre avec l’art contemporain hors musée. Une expérience de l’œuvre d’art unique et singulière En mai 1995, au musée Gassendi de Digne, une exposition consacrée au travail du chef de file du Land Art célébrait les dix ans d’existence de la Réserve Géologique de Haute Provence… L’artiste avait profité de cette invitation pour réaliser plusieurs œuvres éphémères dans la vallée du Bès. Dès lors une collaboration ininterrompue, sollicitant intervenants publics et privés, français et étrangers, s’en est suivie qui l’a amené à concevoir avec la conservatrice du musée et directrice du Cairn, Nadine Passamar-Gomez, le parcours des Refuges d’Art. Un volumineux catalogue en retrace toute l’histoire. Il existe de nombreux parcours de sculptures en plein air, éphémères ou pérennes, comme à Vassivières (Limousin), le Parcours d’Art en Paysage (Ardèche) ou encore le parc du Musée-promenade à Digne même. Alors que ceux-ci rassemblent le plus souvent des œuvres d’artistes différents, les Refuges d’Art sont l’œuvre éclatée d’une seule personne, et se découvrent par la marche. Un itinéraire de 150 km pour dix jours de marche relie les trois vallées du pays dignois dont l’entrée est signalée par une Sentinelle, sculpture de pierre sèche de forme ovoïde emblématique de l’artiste. Œuvres-abri Partant du monumental mur d’argile installé au quatrième étage du musée Gassendi, The River of Earth, le visiteur-marcheur s’immerge progressivement dans le paysage empruntant d’anciens chemins ruraux rouverts pour l’occasion, sinuant dans les sculpturaux reliefs géologiques de la réserve. Dans son intention artistique inspirée d’un travail en partie réalisé dans son propre pays (le Sheepfolds Project), il ne s’agissait pas pour Andy Goldsworthy de produire simplement une sculpture déposée en un lieu remarquable mais d’intégrer l’œuvre dans un processus global tenant compte de l’histoire humaine enfouie, des perspectives minérales et de ses conditions d’accès. « À cause des distances qui séparent chacune des Sentinelles, à cause du chemin à parcourir à pied, j’ai suggéré de restaurer A. Goldsworthy, Refuge du Vieil Esclangon, 2005. La forme sinueuse en argile rouge rappelle a la verticale The River of Earth du musee Gassendi C-D. Lorin d’anciens bâtiments afin que les gens puissent y passer la nuit, tout en intégrant une sculpture à la rénovation. » Il a fallu relire d’anciennes cartographies comme celles de Cassini -ainsi que le précisait notre guide Jean-Pierre Brovelli, complice de la première heure du projet-, interroger les mémoires locales pour réapprendre les usages, solliciter les savoir-faire pour relever des murs. Au Vieil Esclangon, il a fallu penser la lumière naturelle et celle provenant de l’âtre, ou encore jouer l’obscurité à la Ferme Belon. Si certaines œuvres sont accessibles en peu de temps d’une aire de stationnement, les Refuges d’Art ne s’estiment totalement que par l’acte de la marche. Grâce à cette approche en immersion au plus proche du terrain et de lui-même, le visiteur réactive des réseaux physiques et imaginaires, une énergie particulière, amené à modifier intimement ses habitudes d’appréciation de l’œuvre d’art située hors de l’institution muséale. Ainsi faut-il éprouver le flux de la rivière inscrit dans les linéaments du mur de pierres noires au Col de l’Escuichière ou bien se lover dans l’alcôve/matrice de la Chapelle Sainte Madeleine. « Pour moi, il existe une différence fondamentale entre l’œuvre d’art que l’on regarde en quelques minutes dans un musée et l’œuvre avec laquelle on vit pendant un peu de temps, avec laquelle on dort. Dormir avec une sculpture, c’est une idée merveilleuse. » D’autres refuges d’art sont en projet aux lieux-dits de Feissal ou La Forest. CLAUDE LORIN Andy Goldsworthy, Refuges d’art Musée Gassendi/Cairn 04 92 31 45 29 www.refugesdart.fr www.musee-gassendi.org Catalogue Fage éditions, 2006 À découvrir aussi Le sanctuaire de la nature, travail très discret d’un autre artiste inspirés par la nature, herman de vries, avec une nouvelle exposition ambulo ergo sum au musée Gassendi, jusqu’au 21 juin ; le catalogue édité aux éditions Fage. La Route de l’Art Contemporain (Viapac), de Digne à Cuneo (Italie), un jalonnement d’œuvres in situ conçues par A. Goldsworthy, herman de vries, J. Foncuberta, M. Dion, T. Gould entre autres… en cours de réalisation. À deux pas de Digne, le Musée-Promenade, un autre parcours de sculptures, avec des œuvres de S. Bussières et A. Larpent notamment. Musée Gassendi : collections patrimoniales, art et science, œuvres contemporaines Le Cairn (Centre d’art informel de recherche sur la nature) assure le volet art contemporain en liaison avec le musée et la réserve géologique : résidences d’artistes, production d’œuvres, publication, accueil de chercheurs… 04 92 31 45 29 www.musee-gassendi.org Réserve Géologique de Haute Provence www.resgeol04.org DEHORS ! FESTIVALS 09 Andy Goldsworthy, Refuge d'Art, Chapelle Sainte Madeleine, pierres seches, Thoard, 2002C.-D. Lorin Patrimoine naturel et plus Les étendues naturelles constituent 75% du territoire de PACA, ce qui contribue à en faire une des plus grandes régions touristiques du monde. La randonnée, sportive ou non, se double souvent d’une motivation culturelle : on visite le territoire, ses monuments, ses sites, ses musées, à vélo, à cheval, et à pied. On parcourt les paysages et les musées en quête de Cézanne ou de Picasso. Des itinéraires sont prévus par les professionnels du tourisme, en particulier dans les trois départements alpins qui, après une saison d’hiver exceptionnelle, espèrent que les Français resteront chez eux cet été, et pousseront jusque dans les montagnes… Car si l’impact économique des investissements culturels est difficilement mesurable (les variables sont très nombreuses), chacun s’accorde à dire que l’investissement culturel est un élément essentiel du développement touristique, sans cesse évalué. Ainsi l’Agence Régionale du Patrimoine a mené une étude en 2007 évaluant l’impact économique et social des Refuges d’Art… A.F. Itinéraires de randonnée Comité Régional de Tourisme www.decouverte-paca.fr Agence Régional du Patrimoine www.patrimoine-paca.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 1Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 2-3Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 4-5Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 6-7Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 8-9Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 10-11Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 12-13Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 14-15Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 16-17Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 18-19Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 20-21Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 22-23Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 24-25Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 26-27Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 28-29Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 30-31Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 32-33Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 34-35Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 36-37Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 38-39Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 40-41Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 42-43Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 44-45Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 46-47Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 48-49Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 50-51Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 52-53Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 54-55Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 56-57Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 58-59Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 60-61Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 62-63Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 64-65Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 66-67Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 68-69Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 70-71Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 72-73Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 74-75Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 76-77Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 78-79Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 80