Zibeline n°19 juin 2009
Zibeline n°19 juin 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de juin 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : derniers spectacles... premiers festivals.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
70 HISTOIRE ET PATRIMOINE Hommage à l’historien Le 18 novembre dernier s’éteignait à Marseille Emile Témime. Historien de son état et dont la réputation n’avait guère franchi les frontières d’un public averti. Quel dommage ! Emile Temime X-D.R Les grands journaux nationaux ont pourtant rendu hommage à l’homme, au chercheur, et il y avait de quoi ! Débarqué à Marseille en 1964, il achevait une pérégrination depuis Bayonne, où il était né en 1926, en passant par Paris. Migrant, il l’était d’autant plus par ses origines qui le renvoyaient, par son père, de l’autre côté de la Méditerranée, en Kabylie. Sa thèse d’État sur les relations franco-espagnoles de 1848 à 1868, puis son livre sur la guerre d’Espagne, écrit avec Pierre Broué, en faisaient un spécialiste de la péninsule. Incontestablement, Emile Témime était un progressiste. L’inflexion de son champ de recherches le L’Iran et son double Une belle rencontre de plus aux ABD Gaston Defferre. Le 14 avril Thierry Fabre, rédacteur en chef de La Pensée de Midi, y réunissait autour de lui certains des artisans du nouveau numéro de la revue, consacré à ce pays fascinant et effrayant pour les Européens qu’est l’Iran d’aujourd’hui (voir l’article de R. Diaz dans Zibeline 18). Son but : démasquer les clichés et donner de l’Iran actuel une vision qui dépasse le miroir des apparences. Thierry Fabre l’avait écrit dans son éditorial, il l’a redit en introduction. Ce débat devait permettre de saisir la réalité iranienne par un autre biais que celui de l’actualité. Il s’agissait de donner à voir les Iraniens plutôt que l’Iran, à travers une série de portraits, pièces du complexe puzzle iranien. Une manière vivante et habile de déboulonner quelques idées reçues. On a suivi avec grand intérêt les interventions passionnantes et souvent drôles des quatre invités, tous fins connaisseurs de la société iranienne soit parce que, comme l’architecte urbaniste Mina Saïdi- LA PENSÉE DE MIDI E.TÉMIME porta sur l’immigration à une époque où des flux de réfugiés et de travailleurs grossissaient la population de la cité provençale. Véritable défricheur, il permit de sortir de l’idéologie pour regarder ces phénomènes avec plus de circonspection et d’humanité. Son intégration au paysage marseillais fut totale, illustrant à l’envi le chaudron que représente la ville portuaire, et ses ouvrages en témoignent : histoire des migrations, histoire de Marseille, histoire du Panier ou du camp du grand Arénas… Mais ces recherches sur la ville le portèrent également à diriger, avec l’historien Pierre Milza, la collection Français d’ailleurs, peuple d’ici (Editions Autrement) et à participer à la création en 2007, à Paris, de la Cité de l’histoire de l’immigration. C’est à cette vie très dense, trop difficile à retracer en quelques mots, que rendront hommage, après d’autres, la Pensée de Midi, dont il fut l’un des fondateurs. Quant à l’étudiant que je fus, il se rappelle combien sous sa tignasse rebelle bouillonnait un esprit sans cesse en mouvement. Homme sage il le fut, préférant le sérieux de l’étude aux ors de la célébrité. RENE DIAZ Pour saluer Emile Temime Rencontres organisées par La pensée de Midi en partenariat avec l’INA méditerranée Le 13 juin de 15h à 19h ABD Gaston Defferre, Marseille 04 91 08 62 08 Parmi d’autres : voir le portrait très humain réalisé par rue89, www.rue89.com/marseille entendre l’histoire de Marseille sur Radio Grenouille, www.grenouille888.org D Sharouz et l’interprète Azita Hempartian, ils sont de ce pays, y vivent et y travaillent, soit parce que, comme l’anthropologue Christian Bromberger (coordonateur du dossier) et l’universitaire Agnès Devictor, ils y séjournent fréquemment, y ont des proches et en étudient certains aspects. Tous ont mis en évidence les paradoxes d’un pays que Bromberger qualifie d’« aryano-chiite occidentalisé » ; tous ont insisté sur les ambivalences d’une société religieuse qui conspue « le grand Satan » tout en lorgnant sur lui, impose des tenues strictes et une séparation drastique des sexes mais tolère la promiscuité trouble des taxis collectifs mixtes… De fait, dans ce pays subjugué par le fondamentalisme, où la guerre, plus que la révolution désormais, est un élément fondateur de l’État, l’espace public, la citoyenneté et la démocratie existent mais ne se trouvent pas là où on les attendrait. « Le vrai ne se voit pas » : ainsi Mina Saïdi a-t-elle expliqué comment les lieux de reproduction des valeurs religieuses, certaines cérémonies Bibliographie très sélective La Révolution et la guerre d’Espagne Emile Temime et Pierre Broué Ed de Minuit, 1961 Histoire de l’Espagne contemporaine Emile Temime, Albert Broder et Gérard Chastagneret Aubier, 1979 Migrance, histoire des migrations à Marseille Emile Temime, P.Echinard et Abdelmalek Sayad Edisud, 1989 Histoire de Marseille : de la Révolution à nos jours Ed Perrin, 1999 France terre d’immigration Gallimard, 1999 Un rêve méditerranéen Des saint-simoniens aux intellectuels des années trente Actes Sud, 2002 Histoire de Marseille Ed Jeanne Laffitte, 2007 Le camp du grand Arenas Emile Temime, Nathalie Deguigné Autrement, 2008 Marseille transit, les passagers de Belsunce Autrement, 2008 commémoratives par exemple, sont pour les femmes des occasions de rencontres et de libre débat. Comme sous tous les régimes dictatoriaux, les gens semblent passés maîtres dans l’art de l’esquive. À Téhéran aujourd’hui, nombreuses sont les mèches qui s’échappent des voiles ! FRED ROBERT fk.1 0 L’Iran derrière le miroir n°27 de La pensée de Midi Actes Sud, 17 euros
PONT DU GARD EUROMÉDITÉRRANÉE HISTOIRE ET PATRIMOINE 71 Toujours là à 2000 ans Pont et Gardon S. Barbier Comme chaque été le Pont du Gard s’apprête à recevoir amateurs de culture, de détente et de loisirs en tous genres, et propose une programmation riche et diversifiée. Et si, pour commencer, vous vous familiarisiez avec les lieux ? Les nombreuses visites offrent en effet la possibilité de découvrir le site sous différentes facettes : parcourir le Pont, la nuit, à la lampe de poche, permet de se pencher sur les marques des Compagnons du Devoir, peu visibles de jour, le long de 275 mètres de canalisation antique (les 11 et 25 juillet et 8 août) ; ou encore la visite guidée invite à traverser la canalisation au 3 e niveau pour mieux comprendre son fonctionnement (les 13 et 27 juillet et 10 et 24 août) ; pourquoi pas la visite du Musée qui mêle remarquablement pièces originales, reproductions, images, sons et reconstitutions (les 1er et 22 juillet, les 5 et 19 août) ; ou plus originale, la visite théâtrale du Musée avec la cie Le Rouge et le Vert et sa guide Marcelinette (le 31 juillet, et les 7, 14 et 21 août). Paressez aussi aux Rendez-vous à la rivière sur les berges de la rive droite du Gardon (du 1er juillet au 15 août) avant les soirées musicales au Pont, en fin de semaine à l’heure de l’apéro (19h) avec les cuivres de Enchanté Madmoiselle (3 juillet et 14 août), les fanfares Wonderbrass (10 et 31 juillet) et Olé Maestro de la cie Les enjoliveurs (24 juillet et 7 août) et le jazz du Caroline Jazz Band (17 juillet et 21 août). Vous serez alors parfaitement en condition, à la nuit tombée, pour la toute nouvelle mise en lumière du Pont imaginée par l’équipe artistique du Groupement d’entreprise Texen, Sonoss et Thomas ingénieries et Sals. Technologies et poésie s’allient pour magnifier le monument et vous permettent de savourer l’habillage sous les étoiles… (du 15 juin au 31 août). Et enfin, renouant avec la tradition des bals du Pont du Gard, la 3 e édition des Bals du Pont donne rendez-vous aux amateurs de balèti le 15 août : l’orchestre de Chris Gonzalès et Raphaël Lemonnier ouvre les festivités, puis suivront les flonsflons, la salsa, et un dance-floor électro avec un dj surprise ! DO.M. Site du Pont du Gard Vers-Pont-du-Gard 0 920 303 330 www.pontdugard.fr Jeu de dés Soucieux de tenir les Marseillais au courant des transformations de Marseille, Euroméditerranée propose une exposition itinérante dans les parcs et jardins de la ville. Les faces de 6 cubes géants offriront plans, photos, explications sur les réalisations existantes et les projets de développement en cours de 6 quartiers en totale mutation : gare St Charles-Belle de Mai, République- Joliette, Porte d’Aix, J4-Major, Docks et Arenc. La première exposition a été inaugurée le 21 avril dans les jardins de Maison-Blanche, mairie de secteur. Guy Teissier a réaffirmé l’importance de ces aménagements dans le cadre de Marseille-capitale européenne, insistant sur sa volonté de créer de nouveaux espaces de vie. On mesure la quantité de travail qui reste à accomplir, malgré les difficultés financières qui surgissent... CHRIS BOURGUE Itinéraires/exposition dans les parcs et jardins du 21 avril au 29 juillet successivement : parc Maison-Blanche, parc Borély, parc du 26ème centenaire, parc Longchamp, parc François Billoux, cours d’Estienne d’Orves. www.marseille.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 1Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 2-3Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 4-5Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 6-7Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 8-9Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 10-11Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 12-13Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 14-15Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 16-17Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 18-19Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 20-21Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 22-23Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 24-25Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 26-27Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 28-29Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 30-31Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 32-33Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 34-35Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 36-37Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 38-39Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 40-41Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 42-43Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 44-45Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 46-47Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 48-49Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 50-51Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 52-53Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 54-55Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 56-57Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 58-59Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 60-61Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 62-63Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 64-65Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 66-67Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 68-69Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 70-71Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 72-73Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 74-75Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 76-77Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 78-79Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 80