Zibeline n°19 juin 2009
Zibeline n°19 juin 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de juin 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : derniers spectacles... premiers festivals.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 THÉÂTRE AUBAGNE CHÂTEAUVALLON AIX Une autre Solitude co Jeanne Poitevin avec Dans la solitude des champs de coton s’est attaquée à un monument. Du genre qui vous plante ou vous sublime, tant les précédents sont intimidants –Chéreau ! - et tant le texte de Koltès, celui-ci particulièrement, doit emporter dans son souffle, qui ne souffre pas de faute de rythme, d’intonation. Alors monter cela avec un comédien tunisien tout petit dans le rôle du Dealer était franchement risqué : un des intérêts de la pièce est son absence de dénotation claire, le fait qu’on ne sache pas ce qui se vend, si l’objet du marché proposé est sexuel, amoureux, métaphysique, ou matériel. Le fait que le Dealer soit Arabe connote hélas, dans les représentations habituelles, une vulgaire vente de drogue, et son physique, sa petite taille qui contredit le texte, rend la peur ou le désir du Client nettement moins envisageable. Pourtant les deux acteurs passent admirablement tous ces obstacles. Justement parce que, malgré l’accent tunisien qui accroche les mots, malgré le corps du Client qui s’affiche plus triomphant et offert que quémandant et à l’affût, le rythme du texte est là. Le flux, la musique. Qui ne cherche aucun naturel, aucun réalisme, et se laisse glisser, sortir, sans appuis inutiles, sans ronron non plus, ménageant ses respirations, ses crescendos, ses ruptures. La scénographie abstraite permet aux corps de se dissimuler et d’apparaître, comme les mots font ou cachent l’objet du deal. Seule l’esquisse de quelques pas de danse est superflue, déplacée même tant le reste est juste. Preuve qu’on peut monter, après Chéreau, cette magnifique Solitude. AGNÈS FRESCHEL Dans la solitude des champs de coton a été créé par la cie Alzhar le 17 avril À venir au Comœdia Pour finir la saison un Avar(e) particulier, version théâtre d’objet, où les personnages de Molière sont incarnés par des robinets, non en quête de cassette mais d’eau, bien nettement plus précieux que la monnaie trébuchante… Une fable écologique tout public par la Cie Tabola Rassa, de Barcelone, le 29 mai. Théâtre Comœdia, Aubagne 04 42 18 19 88 www.aubagne.com Chéreau justement Il lit Guyotat. Coma, son texte autobiographique, chroniques personnelles de la maturité (2006), sur le monde, sur la douleur de l’écriture, et surtout sur une longue période de dépression qu’il a traversée après être revenu d’un coma. Nettement plus supportable que le Tombeau pour 500000 soldats, moins cru et maniériste qu’Eden Eden Eden, Coma se révèle également un document passionnant. Guyotat est le dernier écrivain français à avoir subi la censure d’État (Eden, écrit en 70, est paru en 81), et cette image-là a sans doute occulté la réalité intime de l’écrivain, qu’il s’attache à faire apparaître depuis 2006. Au-delà de cet autoportrait en homme souffrant se dessine une génération d’artistes engagés -celle de Chéreau- forcément revenue des années militantes, plongée dans un Coma idéologique dont elle sort avec douleur, en replongeant dans l’enfance, en élaguant l’écriture, en conservant le souffle et la douleur mais pas les bombes qui éclatent sous les mots, et en réinterrogeant leur façon sensuelle d’être au monde, dans ce monde-là du corps vieillissant et malade, où la mort guette et frappe à côté, dans ce monde-là des années Mitterrand, où être révolutionnaire semble n’avoir plus de sens. Un trajet et un propos qui entrent en vibration, visiblement, avec les préoccupations de Chéreau, qui s’est mis à la lecture (dirigée par Thierry Niang à l’Odéon, Paris). À l’entendre retransmis sur France Culture le 29 avril la phase entre l’écrivain et le lecteur semblait parfaite. Fusionnelle et rare. À Châteauvallon nous le verrons. A.F. Le Théâtre de l’Atelier aixois a pour particularité vraiment exceptionnelle de relier pratique et création en un même geste. Sa Cie d’entraînement, destinée à former gratuitement et Coma Le 16 juin Châteauvallon (83) 04 94 22 02 02 www.chateauvallon.com S’entraîner sur Rambert insérer dans le milieu professionnel de jeunes comédiens, se confronte chaque année à un auteur en résidence. Et pas des moindres. Après Durif, Rodrigo Garcia, François Cervantes, Daniel Alain Simon Patrice Chereau Florin Biolan Danis, Noëlle Renaude, Hubert Colas… c’est Pascal Rambert qui cette année a guidé les jeunes pas. Un auteur metteur en scène rigoureux et minimaliste, structuraliste plutôt au sens propre du terme, qui a suscité une polémique assez injuste à son égard lors d’un remuant Festival d’Avignon, où on lui a reproché l’ensemble d’une programmation dont il n’était pas responsable, mais simplement goutte d’eau… La Cie d’entraînement montera des textes choisis en avril lors de sa résidence. A.F. Textes de Pascal Rambert Cie d’entraînement du 3 au 12 juin Théâtre des ateliers, Aix 04 42 38 10 45 www.theatre-des-ateliers-aix.com
UT'TWE,e,7AE DE LAJd1IETTE 7 0 0 9 GYMNFt\SE 26 mai I 6 juin 09 s LES AIRS LIBRES 03 136 JUIN La Tranrerufte 1.1e JA Si ! tir daI 4aeti : une Di,.II G4 Jrle li$ flhA.v+e sur bIAN u3 4zIlx Uo JanrF 11e OD (rencotut6 un b,rmlbou{ lea IiNtIBMI de 13.amboo- orche-asra Lr EutS4 : On I is:)a F,Lr ! sLul ; t))irtrLl Yr] 5 s ïf1I[dt2 ; +r dtiIs l'.- {rm]Z S 1 S) talIqe J-C lera] I.a TPGGl17V¢eiar+Ti:r I141F.VFLSI-1 rama ICLiIresr:J STE 04 = tUh Ithticrr dt li Lcmeocrte] p-Yi dC411'NGr mh 1444 2 MAI }rPLLL - Y ; W Fi 74 4194 [TAPCIs 3] Im.7sYIY4lI Ili 001. WNW YIRIII I iIFuil. 1111.1 In : OLD jinni ri ih▪ e IIr4 m11S édies deMolière Lo 26) 28 : 3a mo : Ifidecin srrfarat ! 1.7, juin OE ! , {ariau ; > ! r Barbiit> ! ik I.e V. 29 mai Pricieuses ridicules I8 2. 4, 6 juin Crg Sganareile (Jig te CUM imagitWi:re L`P.evie des n3[2r ! % I Fin PXAci2y sE4 Plrtie:211rs pilks-aonscbnr. ehrlstlan SChiaretti r l'rtroupe {lu TNI3 Villeurbanne 1.*lapi[ade ru IhFyle ItiakxaIipl_pYr- 411:u6er:c.Arx r soute*) W U6e ! 31_esinl'-IEPap.1:3 ! 41 6 cr) IkiriYiusVu r r kllte ULIps#Xi ! b Alec zputY3xrim r -PA it I 38ATT 0 820 000 422 id,ww.iHrfieatfes,fMet



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 1Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 2-3Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 4-5Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 6-7Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 8-9Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 10-11Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 12-13Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 14-15Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 16-17Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 18-19Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 20-21Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 22-23Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 24-25Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 26-27Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 28-29Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 30-31Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 32-33Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 34-35Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 36-37Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 38-39Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 40-41Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 42-43Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 44-45Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 46-47Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 48-49Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 50-51Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 52-53Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 54-55Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 56-57Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 58-59Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 60-61Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 62-63Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 64-65Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 66-67Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 68-69Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 70-71Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 72-73Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 74-75Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 76-77Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 78-79Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 80