Zibeline n°19 juin 2009
Zibeline n°19 juin 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de juin 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : derniers spectacles... premiers festivals.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 THÉÂTRE ZITA LA NUIT PORT-DE-BOUC PAYS D’AIX Cosmologie enfantine o Après-midi de vacances à la médiathèque Boris Vian de Port-de-Bouc (voir p 5). Un premier soleil qui invite à la promenade… et pourtant, engloutis dans une petite salle éclairée de spots, toute une marmaille étrangement sage, assise en demi-cercle, écoute. Non, pas un groupe tonitruant, ni un bateleur aux jeux de mots faciles, mais une conteuse accompagnée d’une guitare. Pas d’effet supersonique, pas de traitement trois D, pas d’effets spéciaux… Impossible direz-vous de captiver un public enfantin sans ces ingrédients-là ! Et pourtant… Tous se laissent emporter dans les aventures de Louise Tête de Lune, ses rencontres avec la sorcière qui pète, le meunier géant débonnaire, la tisseuse du monde qui tricote les fils de vie… Chacun lui fera un cadeau, un présent de vie qui lui permettra de se construire, de comprendre le monde. Poésie imprégnée de l’humus des mythes antiques, sans lourdeur, approche simple et profonde à la fois. Un premier abord philosophique des grands problèmes, la vie, la mort, qui touchent même les tout-petits, traité avec une profonde humanité… Ainsi la maîtresse pose des questions incroyables : qu’est-ce que l’infini, par exemple… Pour le savoir allez voir ce délicieux spectacle de Stéfanie James et Samuel Tête de lune maxime@lamoscope.com Barroo, dans lequel les comptines de votre enfance prennent une saveur toute particulière… MARYVONNE COLOMBANI Tête de lune a été joué par la Cie les racines du vent le 29 avril à Port-de-Bouc. Entre deux rives, autre conte de Stéfanie James (voir Zib 17), sera joué en clôture de Lire ensemble (voir p 59) www.stefanie-james.com D’ici ou là-bas o Chantal Tur, danseuse et chorégraphe, oeuvre depuis une vingtaine d’années auprès d’enfants et d’adolescents, et crée des spectacles pour les toutpetits au sein de son association Zita la nuit. En octobre elle a proposé un travail de création à 14 adolescents qu’elle suit depuis leur enfance. Elle explique la genèse de ce spectacle : « Le groupe semblait prêt à travailler ensemble ; il a suffi de les laisser libres. Très vite les thèmes de l’intime et du collectif sont apparus et les mots se sont invités. Puis ont surgi les thématiques de la cabane, de territoires à explorer. Ensuite il a fallu organiser l’espace commun. » Cette aventure artistique est donc fondée sur des improvisations et un échange fructueux d’expériences. La maîtrise du souffle donne rythme et énergie au groupe ; effectivement les mots surgissent, avec encore un peu de timidité lors de l’étape de travail qu’ils nous ont présentés. Mais de cette recherche sourd tout ce qu’ils ont mis d’euxmêmes autour de l’idée de la rencontre et du partage. Des réalisations plastiques intéressantes ont été fabriquées avec la complicité de la plasticienne Tooza Théïs, cabanes fragiles et éphémères, nids ou niches de branchages flexibles déplacés dans l’espace ou encorbellements de certaines parties du corps. Les costumes composés par les danseurs sur une tonalité commune de couleur orangée et de raphia favorisent l’unité de l’ensemble. Un spectacle de qualité, mais surtout de ferveur. CHRIS BOURGUE Le monde d’ici est peut-être là-bas a été présenté au Comptoir de la Victorine le 22 avril et au Daki Ling les 8 et 9 mai Jean-Baptiste Dorvaux Écrire en mer Ils sont partis ensemble sur un voilier. Un mois, en septembre dernier, pour écrire. Gilles le Moher, le metteur en scène à l’initiative du projet, Alexandre Koutchevsky l’auteur qu’il a sollicité pour cette résidence d’écriture particulière, et Bastien Boni, compositeur armé de sa lourde contrebasse, qui n’est pas exactement un instrument des mers ! Tous ont écrit, ensemble, séparément, jusqu’à l’arrivée à Naples, dans les ruines de Pompéi, les squelettes engloutis sous la poussière d’Herculanum. Ils disent tous les trois que la mer change l’écriture. Le temps aussi, lent, sans sollicitation. C’est à partager cette expérience qu’ils convient les spectateurs aventureux. D’abord en mer, pour un Passageen journée, où ils liront des extraits de la longue route de Bernard Moitessier (3 et 4 juin). Puis le soir à 20h, toujours sur leur voilier et dans le cadre du festival Les airs libresorganisé par la Minoterie, ils liront leurs journaux de bord entremêlés. Quelques jours plus tard trois comédiens créeront La traversée, le texte écrit par Alexandre Koutchevsky à La Friche, les trois auteurs apportant la mer jusqu’au théâtre (du 5 au 12 juin). Puis en septembre ils repartiront vers de nouveaux voyages de théâtre, avec un autre écrivain. Jusqu’en 2013 : le rendez-vous est pris entre tous les participants des odyssées ! AGNÈS FRESCHEL Passage Cie le Silence des Bateleurs les 3 et 4 juin La Traversée Cie le Silence des Bateleurs du 5 au 12 juin 06 15 473 910 Également, dans le cadre des Airs libres Le Bamboo orchestra reprend son spectacle Un jour ils ont rencontré le bambou. Emmené par Makoto Yabuki, le quintette de percussion fait étrangement chanter les bois ancestraux le 5 juin, tandis que le lendemain ce sont les jeunes Pousses (le Bamboo Orchestra est aussi une école !) qui joueront au collège Izzo, voisin actif des Minotiers. Puis le théâtre accueillera le 6 juin la musique de La Tromba, emmenée par David Rueff. Une fin d’année musicale et ouverte, pour un théâtre qui ne l’est pas moins. Les airs libres La Minoterie et ailleurs Du 3 au 6 juin 04 91 90 17 74 www.minoterie.org D
Carpe diem pauv’con ! Et que je t’endosque et que je t’emparouille et vlan et greuh… frappe au ventre c’est là qu’est l’grand secret… Les clowns, c’est bien connu, sont méchants, ont lu Henri Michaux et connaissent tout du Grand Combat de la vie. Et même si nos quatre acteurs de l’Auguste théâtre ont jeté leur nez rouge aux orties, ils savent rouler des yeux : c’est bien sur cette piste aux trente-six chandelles qu’ils nous entraînent vivement. Voilà un spectacle à la va-comme-j’te pince, avec ses moments d’improvisations maîtrisées, un peu systématiques, souvent férocement jubilatoires, et ça ne ménage pas son poil à gratter ! ! Sur le plateau, des cubes que l’un empile sous les quolibets des autres (brimade ordinaire), que la troupe prend d’assaut régulièrement comme des podiums bien instables (quand y en a pour trois y’en a pas pour quatre – poum !), sur lesquels on se pose un instant pour débiter avec naturel son lot d’abjections familières (chacun reconnaîtra la sienne… ah le glaviot de l’employée de Mc Do au cœur du hamburger !). Eliminer son prochain par tous les moyens les plus subtilement ignobles apparaît alors de toute évidence comme le rêve au monde le mieux partagé ; « sadique » lance timidement (on ne sait jamais !) une spectatrice tandis que les gloussements de mon voisin qui se gondole font monter en moi une haine irrépressible ; la tragédie n’est pas loin : « pas le Cid ! pas le Cid ! » supplient sur scène nos hurluberlus qui se tru-cident en détaillant méthodiquement, sur une cadence de menuet Grand Siècle, le lexique raffiné des mots qui tuent… De qui sont les textes ? Marguerite Duras, Louis Calaferte, vous, moi, vous surtout ! MARIE-JO DHÔ Petites Cruautés mis en scène par Claire Massabo a été donné au Lenche du 5 au 9 mai À venir au Lenche La vie à tout cœur, un spectacle à trois voix de femmes et un violoncelle, écrit à partir de La vie sauve, le roman touchant de Marie Desplechin et Lydie Violet. L’une, atteinte d’une tumeur incurable, est l’attachée de presse de l’autre, l’écrivaine. Ensemble elles ont raconté la difficulté d’être malade, « pré morte » parmi les vivants. La Cie Après la pluie fait entendre les deux voix complices, jusqu’au 16 mai. La saison du Lenche se clôture avec une création, Le canapé, un texte de Ronald Bonan mis en scène par Jean- Michel Bayard. Quatre comédiens qui incarnent deux couples essayant de jouer un vaudeville contemporain dans un décor invisible… du 19 au 30 mai. Théâtre de Lenche 04 91 91 52 22 www.theatredelenche.info Petites cruautes X-D.R. LIEU D'APTS CONTEMPORAINS AR ISTCS EN RESIDENCE CECILE OAilLJGHEZ - LIMA JABBOUFF - LA META-CARPE GEr+lE1fIEŸE SORIINILM CFI OUR I-IN $KARDA12 COMPAGNIE LArtiIICO LACH EL) R INFOS PRATK)IJES f RENSF.IGr11=r4 ENTS bis r - - Arx-eri Pro+vençp Clyi 42 16 37 75 contac*3bcsf.com www.3139sf.com 1 AVEC LE 4O heCu P S ET 54 L fEn. Poagon P:ov¢nrs ; spa. Cota 7Azr. HhrtaSro oo Iz Nara. c {,614 {rA.zir 1r15.1 (WA n Veil'YU Ctir.srl Gàoàry this Po-atw : irib+Mr 1-411 al ruiR.rr -rrx-wd icr.l. Jw HIrrliwr,.C,.1,., L'ED. Crx x



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 1Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 2-3Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 4-5Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 6-7Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 8-9Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 10-11Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 12-13Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 14-15Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 16-17Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 18-19Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 20-21Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 22-23Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 24-25Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 26-27Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 28-29Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 30-31Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 32-33Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 34-35Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 36-37Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 38-39Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 40-41Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 42-43Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 44-45Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 46-47Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 48-49Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 50-51Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 52-53Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 54-55Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 56-57Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 58-59Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 60-61Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 62-63Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 64-65Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 66-67Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 68-69Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 70-71Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 72-73Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 74-75Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 76-77Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 78-79Zibeline numéro 19 juin 2009 Page 80