Zibeline n°17 avril 2009
Zibeline n°17 avril 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de avril 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : Marseille, sous tous les angles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
60 PATRIMOINE PICASSO Itinéraire Picasso Les pratiques de tourisme culturel se développent et notre région, parmi les plus visitées du monde, possède à ce titre des atouts indéniables… Car nombreux sont les peintres et écrivains qui ont su apprécier la Provence, sa lumière ciselante, son climat, ses paysages variés. Ce sont ces raisons qui ont amené le Comité Régional de Tourisme PACA à créer un itinéraire touristique « sur les traces de Picasso » en Provence et Côte d’Azur. En effet le fondateur du cubisme, originaire du sud espagnol, éprouva une grande fascination pour le paysage provençal. Il vint s’installer à « l’abri du monde » dans la région, à plusieurs reprises. De Arles à Cannes, en passant par Vauvenargues et Mougins, petit village situé sur les hauteurs de Cannes où il mourut en 1973, il s’imprégna des paysages, dont les empreintes apparaissent dans ses toiles et ses écrits. Et Cézanne fut un de ses véritables maître à peindre, qu’il allait jusqu’à qualifier de « père en peinture ». Des œuvres et des lieux L’itinéraire permet de relier plusieurs expositions majeures. La première, au Musée Picasso d’Antibes du 28 mars au 28 juin. En dehors de son impressionnante collection permanente, elle présentera près de 200 pièces, peintures, sculptures et céramiques de L’ère du Renouveau 1945-1949, pendant laquelle il peignit La joie de vivre. Le second rendez-vous est donné à Aix, du 25 mai au 27 septembre au musée Granet afin de mettre en valeur l’influence qu’a eue Cézanne sur l’artiste espagnol, à travers 70 œuvres de Picasso mises en regard de 30 tableaux du peintre aixois. Trois autres musées possédant des pièces majeures proposent de visiter leurs fonds : le musée Angladon en Avignon (Picasso, Van Gogh, Modigliani), le musée Réattu à Arles (2 peintures et 57 dessins) et bien sûr le Musée National Picasso à Vallauris, avec ses deux œuvres majeures, La Guerre et La Paix. Le château de Vauvenargues, situé au pied du massif de la Sainte-Victoire, dans lequel il vécut quelques mois de 1959 à 1965, ouvrira également ses portes au public : l’occasion de s’immerger dans l’univers intime de l’artiste, de découvrir l’atelier dans lequel il réalisa de nombreuses œuvres sera ainsi donnée à 19 personnes par demi-heure, amenées d’Aix par navette, configuration des lieux oblige ! Mode d’emploi Un parcours, jalonné de onze étapes (villes, villages et campagnes) édité sur papier à 80000 exemplaires en anglais et en français, est diffusé dans les principaux bureaux d’accueil touristique régionaux. Les amateurs de peinture, de sculpture, de dessin, de céramique ou de photographie pourront également y trouver des étapes actives, pour s’exercer à travers divers ateliers organisés par des artistes de la région. En parallèle, un site Internet est également mis en ligne. Il guide l’internaute L’ami d’Orphée dans la carrière C’est sous les traits d’un ami d’Orphée, joué par Cocteau, que Picasso entra pour la première fois dans les carrières des Baux-de-Provence en 1959. Cinquante ans plus tard, ces lieux magiques lui rendent un bel hommage. Gianfranco Iannuzzi, artiste multimédia, Renato Gatto, vocaliste, Massimiliano Siccardi, vidéaste, artiste multimédia, ont uni leurs talents pour offrir un spectacle exceptionnel. Reprenant à l’envers la démarche de Picasso, « je ne peints pas ce que je vois, mais ce que je pense », G. Iannuzzi décompose les tableaux, nous permettant d’en retrouver la structure profonde. Par cette démarche didactique, Guernica se retrouve dans un premier temps décomposé : chaque élément en émerge dans sa beauté nue, puis s’assemble, reconstitue progressivement, dans un jeu d’échos savamment orchestrés sur les parois de la carrière, l’intégralité de l’œuvre. Les tableaux sont ainsi non seulement projetés, mais mis en scène, démultipliés dans un kaléidoscope géant. Les peintures cubistes épousant les formes géométriques des murs semblent en être l’émanation naturelle. Il y a cependant de l’ordre dans cette débauche sublime de couleurs et de formes, sept séquences constituent autant de chapitres qui, par touches successives, apprennent à cerner ou du moins à percevoir le mouvement de l’œuvre de celui qui affirmait avoir mis toute la vie pour réussir à peindre comme un enfant. Émotion de voir les lignes au travers d’une carte interactive complétée, pour chaque étape, de nombreux textes explicatifs. Afin d’organiser son séjour, le touriste culturel, d’ici ou d’ailleurs, pourra également y réserver son hébergement ! JORDAN SAÏSSET Itinéraire Picasso en PACA Comité Régional de Tourisme 04 91 56 47 00 www.decouverte-paca.com www.picassoenprovencecotedazur.com 0 s’enrouler sur les murs et devenir sens… entendre et voir l’artiste s’emparer de sa toile ! … Les femmes de sa vie glissent sur les blocs heurtés, l’évolution de la technique du peintre marque le temps, plus sûrement encore que les dates qui s’affichent. Les périodes s’enchaînent, néoclassicisme, cubisme, période bleue, période rose… La bande son, pertinente, accompagne les projections, Carmen illustre le Minotaure et la tauromachie, la violence des formes, des ombres noires qui s’animent… Les carrières se muent en grottes préhistoriques... C’est une ronde endiablée qui clôt cette plongée dans l’œuvre, rythmée par le mouvement tournoyant de la musique de 8 1/2 de Nino Rota. Les saltimbanques dansent sur les murs. Immergés dans l’œuvre, le public marche sur les toiles projetées sur le sol, s’intégrant à cet univers. Un moment unique ! MARYVONNE COLOMBANI Picasso La Cathédrale d’images Les Baux-de-Provence Jusqu’au 3 janv 2010 04 90 54 38 65 www.cathedrale-images.com Succession Picasso 2009
141130 départ Rond-Point du Prado 15H30 final dans le Parc Bortily -t., "'*r. IL lag Te 111 } a 4.11 : #r.01 4, t ib A11I0ivi,'D.12ti y. LL A 5ElLr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :