Zibeline n°16 mars 2009
Zibeline n°16 mars 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de mars 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... culture et éducation en lutte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 CINÉMA AU PROGRAMME Les rendez-vous d’Annie Au théâtre de La Baleine qui dit vagues, depuis le 5 février jusqu’au 26, l’Omnibus propose la découverte d’un village du sud tunisien, en présentant des portraits de femmes en images et en sons : photographies de Samuel Keller, écoute de sons et un film de Michael Zeidler. Les 19 et 20 février, un spectacle, Om al Hikaya, Mère de toutes les histoires : Alif Mansour, maître de la parole tunisien, apprend à un jeune homme à écouter… La Baleine qui dit vagues 04 91 48 95 60 http://labaleinequiditvagues.org Mardi 10 mars (8 mars + 2 !), à 18h, l’Institut Culturel Italien présente un documentaire d’Alina Marazzi, Vogliamo anche le rose, une étape décisive de l’histoire de l’Italie, celle du féminisme des années 60 et 70, en suivant les voix de trois femmes, Anita, Teresa et Valentina. À travers un kaléidoscope d’extraits d’actualités, de films de famille et d’archives, le film est une invitation à la réflexion qui s’adresse à toutes les générations. Institut Culturel Italien de Marseille 04 91 48 51 94 www.iicmarsiglia.esteri.it Jeudi 19 février, à 20h 30, l’Alhambra Ciné Marseille propose, en partenariat avec l’I.N.A., un documentaire de Sandrine Dumarais, Brel, Brassens, Ferré, trois hommes sur la photo. Au départ, une photo de Jean-Pierre Leloir, en noir et blanc, qui réunit les trois hommes il y a quarante ans. C’est François-René Cristiani qui a eu l’idée de les faire parler à bâtons rompus… en présence du photographe. Ils en font le récit… Vous pourrez dialoguer avec Sandrine Dumarais et François-René Cristiani après la projection. Alhambra Cinémarseille 04 91 03 84 66 www.alhambracine.com Brel, Brassens, Ferre, trois hommes sur la photo de Sandrine Dumarais Vogliamo anche le rose de Alina Marazzi Au cinéma Les Variétés, lundi 23 février à 20 heures, en collaboration avec Studio Cinelive, projection de Boy A de John Crowley, film qui a obtenu de nombreux prix, dont le grand prix du Jury au Festival du Film britannique de Dinard. Jack sort de prison où il a passé toute son adolescence. Un assistant social lui donne un autre nom, lui trouve un travail, une maison. Dans cette ville d’Angleterre qu’il ne connaît pas, Jack se construit une nouvelle vie. Mais Jack ne peut révéler à ses nouveaux amis, et à la fille dont il tombe amoureux, son passé. Un jour, par hasard, il devient un héros local et sa photo apparaît à la une des quotidiens... Au cinéma Les Variétés, le 7 mars à 18h00, en collaboration avec l’association Femmes d’ici et d’ailleurs, projection du documentaire Parcours de femmes d’ici et d’ailleurs, portraits de femmes du bassin méditerranéen en présence du réalisateur Stéfan Sao Nélet. Les Variétés 08 92 68 05 97 Boy A The Weinstein Company-2007 Samedi 21 mars au Polygone Etoilé, à partir de 19 heures 360° et même plus propose de faire découvrir le travail de deux cinéastes, Philippe Cote et Catherine Bareau, de l’atelier tE MI expérimental l’ETNA, avec qui le public pourra dialoguer. Au programme, plusieurs courts métrages en Super 8 et en 16 de Philippe Cote dont un film de 2007 au titre poétique, Des Nuages aux fêlures de la terre, et une performance « pour quatre projecteurs super huit » de Catherine Bareau, Le noir éclaire, un voyage dans les sensations. « Mon film (…) peut s’écrire Le noir éclaire ou Le noir éclair ou Le noir est clair (titre extrait du texte Un film avec clous et ficelles de Jean-Claude Rousseau)… Les images regardent les spectateurs écoutant dans le noir. » 00 Le Polygone Etoilé 04 91 91 58 23 www.polygone-etoile.com MI Des nuages aux felures de la terre de Philippe Cote
c -..rRa-.-rr.. : :... ; i L’occupant à Clermont-Ferrand Du 30 janvier au 7 février 2009, la capitale auvergnate est devenue la capitale du court métrage : plus de 400 films répartis en 70 programmes, 14 salles de projection, plus de 130 000 personnes… Cette année, pour la 31 e édition, en plus des compétitions internationale (74 films), nationale (59 films) et labo (cinéma expérimental, 43 films), deux rétrospectives dédiées aux courts métrages néerlandais et aux comédies musicales, des documentaires venus de Lussas et des films africains. Pourtant ce festival organisé par l’association Sauve qui peut le court métrage, qui permet de découvrir de nouveaux cinéastes -un tiers des films français sont des premiers films- subit, comme nombre de manifestations culturelles, des attaques graves : un redressement financier sur trois ans pour avoir employé des bénévoles, la suppression de la subvention du Ministère des Affaires Etrangères… ce qui risque de fragiliser l’édition de 2010. La région PACA, dont l’aide au court métrage va passer de 195 000 euros en 2008 à 220 000 en 2009, était représentée à Clermont par un film de Gabriel Le Bomin, L’Occupant, dont le long métrage, Les Fragments d’Antonin, avait été nominé pour le César du meilleur premier film en 2007. L’Occupant raconte l’histoire de Pierre, jeune garçon d’une famille de maquisards, en Corse, en pleine occupation italienne en 1942. Il sympathise avec un L'Occupant de Gabriel le Bomin soldat italien et lui apporte, chaque jour, de quoi manger en échange d’une page de son livre d’architecture de la Renaissance italienne qui l’émerveille, jusqu’au jour où… Le film, en noir et blanc, a été tourné dans le décor naturel des glacières de Brando, sur les hauteurs d’Erbalunga où le réalisateur a trouvé son interprète principal, Sébastien Leonardi. Quant au déserteur, c’est Jean-Baptiste Iera, un acteur des Fragments d’Antonin. Un court métrage à la construction classique et rigoureuse. ANNIE GAVA La fête à Rousset Organisée par les Films du Delta, du 26 au 29 mars, se déroulera à Rousset la 7 e édition du Festival Provence Terre de Cinéma. Un hommage est rendu à Abdellatif Kechiche avec Jean-Michel Frodon des Cahiers du Cinéma. L’occasion de (re)voir ses trois longs métrages, La Faute à Voltaire, L’Esquive (qui avait obtenu quatre César en 2005) et La Graine et le mulet. En partenariat avec l’Institut de la Mode de Marseille, seront projetés des documentaires sur la création de mode et, avec le Musée de l’Arles Antique, fictions et documentaires sur la vie en Provence au temps des Romains. Samedi soir est consacré à la compétition de treize courts métrages tournés en Provence, en présence des réalisateurs et de l’équipe des films. Des séances sont réservées au public scolaire avec, entre autres, la projection d’un film autour du poème Mireille de Frédéric Mistral, à l’occasion du 150 e anniversaire de sa publication. Durant ces quatre jours à Rousset, vous pourrez aussi écouter de la musique et goûter aux plats d’un jeune Chef de la région ou à la cuisine romaine : réservez d’ores et déjà vos soirées, nous y reviendrons ! A.G. Les Films du Delta 04 42 53 36 39 www.filmsdelta.com La graine et le mulet d'Abdellatif Kechiche X-D.R La graine et le mulet d'Abdellatif Kechiche X-D.R CINÉMA i 47 Cuba Libre ! L’association Solidarité Provence Amérique du Sud organise les onzièmes Rencontres du Cinéma sud-américain du 17 mars au 3 avril, sous la présidence de Carlos Sorin. En partenariat avec les Variétés, mardi 17 mars à 20 heures, projection du documentaire, Cuba, une utopie blessée en présence d’un des réalisateurs, Renaud Schaack. En janvier 1959, le triomphe de la Révolution cubaine provoque un véritable séisme en Amérique latine. Les nouveaux dirigeants parlent d’indépendance, de justice et d’émancipation. Ils développent une politique culturelle ambitieuse et organisent une réforme agraire qui dérange Washington… À travers un voyage dans l’histoire et ses tumultes, ce film propose une réflexion sur les ambitions et les difficultés d’une politique culturelle émancipatrice. La suite dans le prochain Zib ! A.G. 04 91 48 78 51 Corée et Godard L’Institut de l’Image, à Aix, propose du 11 au 24 mars une rétrospective du cinéma coréen. Au programme les films de Im Sang-soo. The President’s Last Bang, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2005, raconte les dernières heures du Président Park Chun-Hee et les conséquences immédiates de son assassinat. Girls’Night Out raconte la vie sentimentale et sexuelle de trois jeunes coréennes. Une Femme coréenne est l’histoire d’une ancienne danseuse mariée à un avocat de renom infidèle qui décide de sortir de sa torpeur quotidienne en cédant aux charmes de son jeune et timide voisin. Le réalisateur sera présent le 14 mars en compagnie d’Antoine Thirion des Cahiers du cinéma. Le lendemain, Antoine Thirion présentera Memories of Murder de Bong Joon-ho, une enquête sur un serial killer, en 1986, sous le régime militaire du dictateur Chun Do-Hwan. On pourra voir aussi des films de Im Kwon-taek, de Shin Sang-ok, de Kim Ki-duk, de Park Chanwook, de Hong Sang-soo, et de Lee Chang-dong. Et si vous voulez partager quelques Morceaux de conversations avec Jean-Luc Godard, ce sera le 9 mars, à 20h, à l’Institut de l’Image. Présentés par Marc Cerisuelo, les échanges de Jean-Luc Godard avec Dominique Païni, Jean Narboni, Danièle Huillet, Jean- Marie Straub… filmés par Alain Fleischer. A.G. Institut de l’Image 04 42 26 81 82 www.institut-image.org



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 1Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 2-3Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 4-5Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 6-7Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 8-9Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 10-11Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 12-13Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 14-15Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 16-17Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 18-19Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 20-21Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 22-23Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 24-25Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 26-27Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 28-29Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 30-31Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 32-33Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 34-35Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 36-37Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 38-39Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 40-41Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 42-43Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 44-45Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 46-47Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 48-49Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 50-51Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 52-53Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 54-55Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 56-57Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 58-59Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 60-61Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 62-63Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 64-65Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 66-67Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 68-69Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 70-71Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 72-73Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 74-75Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 76-77Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 78-79Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 80