Zibeline n°16 mars 2009
Zibeline n°16 mars 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de mars 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... culture et éducation en lutte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
44 MUSIQUE CONCERTS Petit lieu aux idées larges Créée par la chanteuse-comédienne Isabelle Bloch Delahaie, cette petite salle située en plein cœur de la ville d’Aix multiplie les spectacles. Avec les trois cordes de son arc, cette scène atypique est vouée à la formation, la création et la diffusion de spectacles. Fruit de l’association Théâtre et Chanson, elle se plait à promouvoir la chanson vivante sous toutes ses formes. Samedi 21 février, elle accueillera la gaieté, la pureté et la vigueur de Philippe Forcioli et sa guitare dans Chante et dit, offrant au spectateur les bienfait de la langue vivante. Puis Et toi tu marcheras dans le soleil... mettra en scène et en chansons l’œuvre de Arthur Rimbaud. Étreinte par la souffrance d’un homme, marquée par les multiples paradoxes d’une existence étrange et curieuse, la création fait intervenir Isabelle, la sœur de l’écrivain, également présente dans cette chambre nue de la Conception dans laquelle le poète s’éteignit après ses tribulations africaines. Un moment d’immersion particulier, dans l’intimité des derniers jours de sa vie. JORDAN SAÏSSET jh _J, Y. Et toi tu marcheras dans le soleil Christiane Robin Chante et dit Philippe Forcioli 21 et 22 fév Et toi tu marcheras dans le soleil… Isabelle Bloch-Delahaie, du 12 au 22 mars Théâtre et Chanson (Aix) 04 42 27 37 39 www.theatre-et-chansons.com Escapade fulgurante... en V7 Le saxophoniste italien Stefano di Battista dont la réputation n’est plus à faire, avait un compte à régler avec la musique jazz pour le plus grand plaisir du public du Grand Théâtre de Provence Fabrizio Bosso (trompettes) a montré, dès le début du set, son énorme talent, sa vélocité et on a pu juger de sa grande complicité avec les Stefano di Battista Didier Ferry musiciens. Le concert s’est déroulé à un rythme soutenu, et même fougueux. Une musique pleine de délicates et subtiles références à l’histoire du jazz. Les beaux unissons auxquels on est habitué dans la musique de Stefano di Battista (saxs) avaient la précision d’une horlogerie parfaitement rodée. Un instinct expéditif, mais plein d’ingéniosité dans son rapport à la mélodie, leur a permis de retomber toujours sur leurs pattes, comme des chats à la fulgurance innée. N’oublions surtout pas Greg Hutchinson à la batterie qui a participé activement à la cohésion du quartet ! Car l’extraordinaire pianiste Baptiste Trotignon (claviers) était aux commandes d’un instrument que l’on rencontre trop peu souvent : l’orgue Hammond B3, avec cabine Leslie, qui donne au son une épaisseur et une expressivité si particulière. Grâce à lui, l’absence de contrebassiste ne s’est absolument pas fait sentir. Et pour finir, Stefano di Battista a même fait chanter son public, pourtant assis et sage. Un grand bravissimo ! DAN WARZY Panier musical Lors de Mars en musique, sur les scènes du Lenche, le jeu s’alliera au chant et le concert au spectacle pour cinq programmes mélodiques La littérature tchèque contemporaine ouvrira le bal, entre cuisine et sentiments, avec Petites recettes pragoises. Une création mise en musique par Premysl Rut qui aiguillera le spectateur sur l’art de cuisiner et de cultiver le temps. Le même soir, Les noces dans la maison contera la rencontre entre la jeune Eliksa et l’extravagant Bohumil Hrabal. S’ensuivront Les demi-heures de l’ange, traitant, avec humour et poésie, des rapports sociaux, à travers le music hall intime d‘un ange. Tandis que Griffes, entraînera le spectateur sur les toits de la ville, dans une poursuite haletante entre un chat détenteur de clefs musicales et un artiste en quête d’inspiration… S‘inscrivant dans le cadre du festival Avec le Temps (voir p 42), le concert du duo marseillais Alcaz, de retour des Francofolies de Montréal, aura l’occasion de fêter la sortie de leur album On se dit tout. Et ce mois musical se verra clôturé avec Un après-midi d’avril et son cabaret argentin : l’histoire des mères de la Place de Mai venues réclamer leurs enfants disparus à Buenos Aires. Un hommage à la vie, alliant le récit, parfois grave, à l’harmonie. JORDAN SAÏSSET Petites recette pragoises Les noces dans la maison Golem Théâtre du 3 au 7 mars Théâtre de Lenche Les demi-heures de l’ange Cie LaisseToiFaire du 10 au 14 mars La Friche du Panier Griffes Pictur’music du 17 au 21 mars Théâtre de Lenche Alcaz en concert le lundi 23 mars Théâtre de Lenche Ce concert a eu lieu le samedi 7 fév au Grand Théâtre de Provence d’Aix-en-Provence Troubleshootin’/Blue Note/Stefano di Battista Share/Naïve/Baptiste Trotignon http://pianoweb.free.fr/orgue-hammondhistoire1.html Un après-midi d’avril Compagnie Tableau de Service du 24 au 28 mars La Friche du Panier 04 91 91 52 22 www.theatredelenche.info
AUBAGNE TOURSKY CINÉMA 45 L’Amour rêvé du Jazz Avec le CD de Christophe LeLoil quelque chose se passe tout de suite, qui donne envie de s’en imprégner, de se l’approprier jusqu’au fond de soi. Et voilà que le Cri du Port, à la programmation toujours excellente, a permis de retrouver, le 12 fév, le sextet en chair et en os ! Un moment de très grand plaisir musical. Un seul set pour ce concert des nouvelles compositions de Christophe LeLoil en leader. Ses E.C.H.O.E.S (Extended Compositions Heard On Evolutive Swing) ont été déroulés d’une seule traite. Deux années de maturation ont été nécessaires à ce projet pour l’écriture et le choix de ses compagnons de route : Raphaël Imbert (sa, st, clb), Carine Bonnefoy (p), Thomas Savy (sb, clb), Cedric Bec (bat), Simon Tailleu (ctb), tous musiciens talentueux ayant participé à des projets musicaux tels Shawtime, BUKproject, Raphaël Imbert Project, Newtopia Project ou travaillant dans divers cadres comme la Cie Nine Spirit. Preuve qu’une créativité foisonnante existe dans notre région ! DAN WARZY Dan Warzy ECHOES Christophe Leloil Sextet AJMIseries AJM17 Sous le signe de Chet Charlie Free a organisé, en collaboration avec le cinéma Lumière de Vitrolles, une soirée autour de Chet Baker le 24 janv. Let’s get lost, film documentaire en noir et blanc de Bruce Weber a permis de retracer la vie du célèbre trompettiste du cool jazz. Interviews en compagnie d’amis, de musiciens, des femmes qui ont partagé sa vie, de ses enfants : le cinéaste pointe une caméra parfois impudique dans un jeu de flash-back, de ses jeunes années jusqu’en 1988, peu de temps avant sa mort tragique à 58 ans. On voit un homme, amoureux de belles voitures, séducteur à la James Dean, jouant ou chantant auprès des plus grands musiciens avec sa voix, si reconnaissable dans My Funny Valentine. Il dira qu’il ne sait pas s’il est « un trompettiste qui chante ou bien un chanteur qui joue de la trompette ». La soirée s’est poursuivie par un concert du trio Marc Perez (g),Gérald Moniez (dr), Gilles Cardon (ctb) avec François Chassagnite (tp) et Jean- Paul Florent (g). L’occasion d’entendre des reprises de standards. D.W. Aubagne fait sonner les films Du 16 au 21 mars, le FIFA, Festival International du Film d’Aubagne, fête ses dix ans. Comme chaque année, des longs et des courts métrages ont été sélectionnés pour la qualité de leur bande son et de la musique originale Huit longs métrages représentant huit pays, dont Before the Burial de l’Iranien Behnam Behzadi, Du bruit dans la tête du Suisse Vincent Pluss ou Unspoken de la Belge Fien Troch, et le documentaire Puisque nous sommes nés de Jean-Pierre Duret et Andréa Santana. Sur les 1100 courts métrages reçus, 63 seront présentés au public, répartis en quatre sélections, fiction, expérimental, documentaire et animation. Ce ne seront pas les seuls courts métrages présentés : s’y ajouteront les 21 films choisis pour la Nuit de l’Horreur et ceux de la carte blanche donnée à Sacrebleu Productions qui fête aussi ses dix ans. Et pour les jeunes, un programme de courts métrages, « porteur d’un débat humain et citoyen ». L’acteur belge Olivier Gourmet, présent au FIFA, sera à l’honneur puisqu’une rétrospective lui est consacrée, avec la projection du Fils des Frères Dardenne pour lequel il a reçu le prix d’interprétation au Festival de Cannes 2002, de Home d’Ursula Meier dont il partage l’affiche avec Isabelle Huppert et de National 7 de Sinapi où il joue le rôle de René, myopathe au caractère irascible. De la musique avant toute chose… « Regards Croisés » mettra en lumière le travail de trois écoles européennes qui donnent une place essentielle à la création sonore et musicale : La Poudrière en France, l’Academy of Music and Performing Arts Film and Tv Faculty de Slovaquie et la Polish National Film School. La musique sera spécialement à la place d’honneur durant deux soirées : des musiciens recomposeront en direct la musique du film du réalisateur marseillais Puisque nous sommes nes de Jean-Pierre Duret et Andrea Santana Tiago Santana Philippe Carrese, l’Arche de Babel, en présence de l’acteur Féodor Atkine. Et, à l’occasion de la soirée de clôture sera présenté un ciné concert, le travail de la masterclass de composition musicale pour l’image (voir page 7) dirigée par le compositeur jazzman saxophoniste Raphaël Imbert, dont les qualités d’écoute et l’inventivité musicale devraient faire merveille dans cet exercice périlleux… Et, tous les soirs, des concerts de jeunes groupes régionaux issus du partenariat avec la Pépinière d’artistes d’Aubagne. Sans la musique, la vie serait une erreur : cinéphiles et mélomanes, notez votre rendez-vous à Aubagne ! ANNIE GAVA Gogol à l’écran du Toursky Du 10 au 14 mars, c’est la semaine cinéma du quatorzième Festival russe au Théâtre Toursky. Tous les soirs à 20h 30, des films suivis de cabarets russes, et aussi des spectacles (voir page 16). La programmation cinématographique y sera cette année très littéraire. Ainsi on pourra voir trois adaptations de Nikolaï Gogol : Le Jeu russe de Pavel Tchoukhraï, Le Mariage de Vitali Melnikov, d’après deux de ses pièces, et VIY de Konstantin Erchov, d’après une de ses nouvelles. Quant à Un nid de gentilshommes d’Andreï Kontchalovski, proposé vendredi 13, il est adapté d’un roman d’Ivan Tourgueniev. Seule exception le jeudi 12, avec Les oiseaux du paradis de Roman Balayan. Après chaque projection, le public peut discuter, écouter chants et musique tout en dégustant assiettes russes et vodka. A.G. 14 e festival russe Théâtre Toursky 04 91 02 58 35 www.toursky.org 0'4,4 en:F



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 1Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 2-3Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 4-5Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 6-7Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 8-9Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 10-11Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 12-13Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 14-15Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 16-17Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 18-19Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 20-21Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 22-23Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 24-25Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 26-27Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 28-29Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 30-31Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 32-33Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 34-35Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 36-37Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 38-39Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 40-41Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 42-43Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 44-45Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 46-47Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 48-49Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 50-51Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 52-53Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 54-55Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 56-57Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 58-59Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 60-61Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 62-63Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 64-65Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 66-67Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 68-69Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 70-71Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 72-73Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 74-75Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 76-77Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 78-79Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 80