Zibeline n°16 mars 2009
Zibeline n°16 mars 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de mars 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... culture et éducation en lutte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Création Théâtre et Chansons -.41 4. 4 - -tywiraz<.p-er & -iQP..:e.. L'EXPÉRIENCE JAPONAISE Biennale Spectacle musical autour d'Arthur (et Isabelle) Rimbaud Conçu et interprète par Isabelle Bloch-Delah aie Piano : Mathieu Ravera Du 12 au 15 et du 19 au 22 mars 20h30 (sauf dimanche 18h30) Salle de Théâtre et Chansons 1 rue Emile Tavan 13100 Aix-en-Provence Info-résa : 04 42 27 37 39 contact@theatre-et-chansons.com 5 jours, 18 projets, 50 artistes Un événement rare, atypique et infiniment précieux ! LE MERLAN SCENE NATIONALE A t4ARSEILLE INFORMATIONS I RESERVATIONS WWW.MERI.AN.ORG 04 91 11 19 20 DU 21 FÉVRIER AU 15 MARS PICOPICO MONSTER PARADE KENTARO ! ! YMCK CHIMIDORO RUINS ALONE PROJECT DH ! YAMA KICELL BABY-Q AKANE HOSAKA YUDAYA JAll ERINA KOYAMA MARUOSA DE DE MOUSE KAN MIKAMI ASA-CHANG & JUNRAY DODD01:0 TOKYO PANORAMA MAMBO BOYS PARADISE YAMAMOTO MAMBONSAI Du mardi 24 au samedi 28 mars 2009 Au Théâtre de Nîmes, â l'Odéon et à travers la ville THÉÂTRE DE NÎMES PLURI [ELLES) DES FEMMES, LEURS DANSES ET LEURS CULTURES 04 66 36 65 1 0um ww ; www.myspace. camllexpe rien cej apo nai se www.sonore.com ❑Irecslon Français Noêl NÎMES
Politique culturelle Marseille Provence Capitale Européenne de la Culture 2013 5 Adiam 83 6 Entretien avec Patrick Arnoux, adjoint à la culture d’Aubagne 7 Economie de l’intermittence 8 Les 50 ans des ATP d’Aix 9 Théâtre Le Merlan, la Minoterie 10 La Criée, les Bancs Publics 11 Le Massalia, le Théâtre de la Cité, La Ciotat 12, 13 Le Gymnase, le Gyptis, les Bernardines, Cavaillon, Grasse 14, 15 Le Lenche, Aubagne, Montévidéo, le Toursky 16, 17 Aix : Jeu de Paume, 3bisf, GTP, Vitez 18, 19 Martigues, Château-Arnoux, Grasse 20 Draguignan, Pertuis, Gap, Briançon 21 Port-de-Bouc, Ouest Provence, Nîmes 22 Arles, Châteauvallon 23 Cavaillon, Avignon 24, 25 Danse La Minoterie, le BNM, le Merlan, le Pavillon Noir (Aix), le GTP (Aix) 26, 27 Arles, Avignon, Merlan, Nîmes, MOD, Manosque, l’Astronef 28 Ouest Provence, Martigues, Avignon 29 Cirque/Arts de la rue Les Élancées, Martigues, Lieux Publics 30 Grasse 31 Musique Spectacles 32, 33 Musique contemporaine 34 Concerts 35 à 39 Disques 40 Concerts, agenda 42 à 44 Cinéma Aubagne, le Toursky 45 Les rendez-vous d’Annie 46, 47 Arts visuels Musée Ziem, CAC Istres 48 Entretien avec Nadeije Laneyrie-Dagen 49 Galerie Mourlot, Galerie du Fort Napoléon, Galerie Porte-Avion 50 Villa Tamaris (La Seyne), Galerie d’art du CG (Aix) 51 Espace écureuil, Maison de l’architecture, Regards de Provence 52, 53 Expositions 54, 55 Livres Écrivains en dialogue, Théâtre du Petit Matin 56 Les Jeudis du comptoir, agenda 57 Livres : littérature, arts, essais 58 à 64 Philosophie Michel Foucault 65 Le bonheur 66, 67 Sciences et techniques Darwin, Musée de Quinson, Muséum d’Histoire Naturelle 68, 69 Histoire Saint-Victor 70 Echange et Diffusion des Savoirs 71 Patrimoine Les hommes-fleurs, exposition aux ABD Gaston Defferre 72 Éducation Picasso 73 IME de Vert-Pré, la Fabrik 75 Les Zibulons 76, 77 La loi LRU 78 Rubrique des adhérents 80 Phénomène mondial Tous semblent figés dans l’horreur de l’attente. Comme ces lapins terrorisés qui voient sur eux foncer le semi-remorque, et ne peuvent s’arracher à la fascination des phares… Phénomène mondial dit le Président, il faut parer au plus pressé, sauver ce qui peut l’être, le système économique et financier. Phénomène mondial qu’il nous répète, on n’y peut rien, on verra ce qui reste debout dans un an. Phénomène mondial, qui semble justifier toutes les restrictions des budgets publics amorcées avant la crise, et la mise à sac du système de protection sociale pour lequel, tous, nous avons cotisé. Mais d’où vient donc ce phénomène mondial ? Le monde a-t-il soudain moins de richesses, manque-t-il de denrées, une catastrophe climatique a-t-elle détruit nos moyens de subsistance ? Les Puissances sont-elles en guerre ? Paris brûle-t-il ? A-t-on bombardé les villes, les champs, les mers, les réserves énergétiques ? Une épidémie s’annonce-t-elle, qui décimerait les peuples ? Les populations sous-alimentées auraient-elles décidé d’égorger leurs exploiteurs ? Non, tout se passe comme dans un jeu virtuel, derrière nos écrans, le phénomène mondial est une fatalité, une punition divine, déluge, Gomorrhe et chaos. Et pour nous garder immobiles dans les rayons des phares, on exhibe les Français pauvres -quand on ne peut plus payer la cantine de ses enfants ce n’est pas de « précarité » que l’on souffre, mais de misère. Comme si les restrictions, la destruction du système de santé, du système judiciaire, du système éducatif, la mise à sac des revenus de solidarité, de l’économie sociale, des budgets des collectivités territoriales, comme si tout cela n’était dû qu’à ce fameux phénomène mondial. Au camion qui sur nous fonce, quand seuls ses phares nous aveuglent, nous immobilisent dans leur rayon fascinant, mortellement inquiets de savoir si l’on pourra passer entre les roues. Sans doute il suffirait de faire un saut de côté, de penser le monde autrement, et le camion passerait sans renverser quiconque. Ce phénomène mondial n’est pas le nôtre, Total affiche des bénéfices historipeux ques (14 milliards, soit 235 euros par Français) grâce à l’exorbitant prix de l’essence, qui grève nos budgets familiaux. Il n’est pas indécent de réclamer, comme le font les Français des Antilles depuis des semaines, de vivre correctement. La France en a largement les ressources, pourvu qu’elles soient un peu mieux gérées. Ou partagées. AGNÈS FRESCHEL



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 1Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 2-3Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 4-5Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 6-7Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 8-9Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 10-11Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 12-13Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 14-15Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 16-17Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 18-19Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 20-21Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 22-23Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 24-25Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 26-27Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 28-29Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 30-31Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 32-33Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 34-35Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 36-37Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 38-39Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 40-41Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 42-43Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 44-45Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 46-47Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 48-49Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 50-51Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 52-53Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 54-55Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 56-57Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 58-59Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 60-61Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 62-63Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 64-65Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 66-67Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 68-69Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 70-71Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 72-73Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 74-75Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 76-77Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 78-79Zibeline numéro 16 mars 2009 Page 80