Zibeline n°14 déc 08/jan 2009
Zibeline n°14 déc 08/jan 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de déc 08/jan 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... la culture en cadeau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
54 LIVRES RENCONTRES LITTÉRAIRES La préhistoire prend des allures féministes ! Des romans d’aventures qui mettent en scène des filles… à nouveau ! Et Christine Féret-Fleury adore répondre aux questions des ados, ses lecteurs… C’est pour évoquer son roman Chaân, la Rebelle, paru en 2007 dans la collection Castor Poche chez Flammarion, que l’auteure, qui réside tout près de là, est venue rendre visite aux élèves du collège de Trets. De sa voix douce et nuancée, elle répond au feu roulant des questions, et mène le jeu. Les élèves : Pourquoi la préhistoire ? Pourquoi une fille ? Christine Féret-Fleury : J’étais un jour en panne d’inspiration, alors je suis sortie me promener sur la colline derrière ma maison. C’est là que je l’ai rencontrée… Elle courait dans les herbes, un épieu de bois durci au feu à la main. Elle s’est à peine retournée. J’ai su que c’était elle qui tenait mon histoire, j’ai eu envie de la suivre. Je me suis plongée dans des livres concernant la préhistoire, je me suis documentée. Pour cette période, les informations ne constituent pas une somme énorme, j’avais dû travailler beaucoup plus pour des romans ayant pour cadre le XVIII e siècle comme La Tour du silence ou les débuts du XX e pour SOSTitanic. La difficulté du roman historique, c’est que tout doit être vérifié dans les moindres détails. Ce qui rend la recherche difficile, ce sont les sources qui se contredisent, alors on est contraint à déterminer ce qui nous apparaît comme le plus vraisemblable… Le nom de Chaân ? J’ai un cheval qui se nomme Chawan, il aime la liberté, comme mon héroïne. Elle tient aussi de moi, elle est très maladroite, mais c’est pour cela qu’elle ne se sent pas à sa place et qu’elle en revendique une autre. Ses difficultés viennent du fait que ses proches refusent de lui donner un autre statut. C’est donc une féministe de la préhistoire ? Mon histoire, ou plutôt celle de Chaân, se déroule pendant la dernière période de la préhistoire, le néolithique, il s’agit d’une période charnière, les peuples nomades sont en train de se sédentariser. C’est pour cela que je l’ai trouvée intéressante à traiter, en fait toutes les charnières de l’histoire le sont, car les mentalités bougent, changent. Je me suis inspirée des paysages de l’Ukraine pour le cadre, puisque c’est là que les premiers chevaux seront domestiqués. Et l’un d’eux sauvera Chaân. Pourquoi écrire ? J’ai toujours aimé lire et je n’ai jamais cessé de raconter des histoires, à mes neveux, ma famille. Il n’y a qu’une seule façon de remonter dans le temps, c’est par l’intermédiaire des livres. La lecture et l’écriture constituent le meilleur moyen de vivre mille vies. C’est pourquoi sans doute j’ai deux métiers, celui d’éditrice et celui d’écrivain. Où écrivez-vous ? Partout ! Mais je dois avouer que je préfère toujours m’installer devant un mur pour ne pas être distraite, n’avoir pour seule fenêtre sur le monde que l’écran de mon ordinateur. J’écris tous les jours. L’écriture selon moi, c’est comme un muscle, il lui faut un entraînement quotidien. Il n’y a pas de « robinet » d’inspiration, c’est une idée romantique, l’inspiration c’est du travail. Est-ce que vous faites un plan avant de commencer à écrire ? Je ne fais jamais de plan au départ, mais 10 ans d’édition m’ont permis d’en travailler la technique avec les auteurs. Dès les deux premiers chapitres je sais quelle sera la taille de mon livre. J’écris lentement, plusieurs livres à la fois, par tranche de une heure pas plus de deux pages, ensuite, l’écriture perd en densité. Le récit avance cependant, les évènements s’imbriquent, c’est parfois comme sur une route, on ne voit pas après les virages, il faut avancer pour que la suite se dévoile. Est-ce qu’en ce moment vous écrivez un autre roman ? Bien sûr. Aujourd’hui, je suis en train d’écrire une trilogie dont le premier tome est paru, Atlantis. C’est une expérience nouvelle, puisque je l’écris avec ma fille. Je dois souligner qu’elle est ma première lectrice et ma première critique ! Pourquoi accepter de rencontrer des élèves ? Parce que je n’ai pas eu cette chance enfant. L’existence de l’auteur était totalement dissociée du roman, alors que pour moi c’était quelqu’un de magique ! Cela le rend plus humain, et c’est bien… Pour nous, même si nous vous rencontrons, vous conservez cette magie ! … PROPOS RECUEILLIS PAR MARYVONNE COLOMBANI De Barreau en trophées uRR*in 0A,0111,r 3500 ANS. AVArr NerRE lg... Ci-jM N wnnEe fEu*nt+Sr 3500 AO AVANT NerRfiRl C1-1/414Ç 1A MBNrAGNL üE+riN Le polar à la barre Succès pour la première rencontre littéraire au Barreau, vendredi 12 décembre. Nombreux le public de la Maison de l’Avocat, nombreux aussi les auteurs de romans judiciaires, policiers ou tout simplement noirs. Pas mal d’entre eux étaient d’ailleurs juges et parties, puisque sur la vingtaine d’écrivains présents, une bonne moitié sont ou ont été avocats, juges ou flics ! De quoi donner aux débats du jour, autour de Mythe du polar et réalité judiciaire, toute leur épaisseur. Les discussions se sont déroulées autour de tables rondes animées, faisant état, en dépit de tous les discours alarmistes, de la vitalité du genre, de sa diversité. De sa nécessité aussi, face à une réalité judico-policière tellement banale qu’il faut bien la mythifier un peu ! L’Arménie aux Archives Le public s’est également pressé aux ABD Gaston Defferre, samedi 13 décembre, pour assister au 2 e Festival National du Livre Arménien. Toute l’intelligentsia arménienne était là, dès le début d’aprèsmidi, pour la séance de dédicaces ; de très nombreux auteurs, de tous les genres et pour tous les publics, réunis dans une ambiance très conviviale. À noter l’énorme succès de Sophie Audouin-Mamikonian, qui n’a pas eu le loisir de lâcher son stylo, tant étaient nombreux les jeunes et fervents lecteurs de sa série Tara Duncan, « la petite sœur française de Harry Potter », paraît-il. Un peu vexant pour le réalisateur Guédiguian ou l’historien Mutafian ! La journée s’est conclue par une table ronde sur la presse communautaire arménienne aujourd’hui en France, avant la remise très attendue des prix : Henri Verneuil 2009 (roman) et Arménia 2009 (essai), entre autres, sous la présidence d’honneur de Mme Edmonde Charles-Roux Defferre. FRED ROBERT
AGENDA LIVRES 55 AIX-EN-PROVENCE Des livres pour rendre l’art plus proche : rencontre/débat animée par Sophie Curtil, peintre et graveur, créatrice de la coll L’Art en jeu aux éditions du Centre Pompidou, et de la coll Kitadi aux éditions Dapper. Le 15 janvier à 18h30. Cité du livre 04 42 91 98 88 Au Programme FORCALQUIER Une maison d’édition bien lunée : à la découverte des éditions Nykta, du 5 janvier au 4 février ; rencontre et lecture avec Jacques Fulgence et Pierre Courtault autour du livre Cher Douglas, le 8 janvier. Librairie La Carline 04 92 75 01 25 Sabah, éd. Grandir, 2008). Jusqu’au 8 janvier. Librairie Païdos 04 91 48 31 00 TOULON Manga : les secrets d’un phénomène : analyse des codes graphiques et différents genres seront traités. Jusqu’au 27 déc. ARLES La croissance : idéologie ou nécessité ? Dans le cadre du forum Décroissance, vers une décroissance conviviale ? Attac Pays d’Arles organise deux tables rondes le 17 janvier : la première, de 15h à 17h30 réunira Paul Ariès, Jean-Marie Harribey et Jean-Claude Girard ; la seconde, de 18h à 20h, Claude Llena, Les Casseurs de pub, la Coopérative Longo Maï de Treynes, les marais du Vigueirat et l’association Oasis Carapa dans le Gard. La confédération paysanne organisera un repas paysan à partir de 20h. Attac Pays d’Arles, 04 90 49 63 45, www.local.attac.org/13/arles AVIGNON Rencontre/débat : Diffuser du jazz en région, animé par Jean-Paul Ricard, directeur de l’Ajmi, le 17 janv à 14h30 ; État du jazz en Belgique francophone, animé par Dominique Simonet, journaliste au quotidien La Libre Belgique, le 17 janv à17h. Théâtre des Doms, 04 90 14 07 99, www.lesdoms.eu COUSTELLET Exposition photo organisée par le collectif Des Yeux Dans Les Oreilles intitulée Le Pixel Noir : photos et graphisme mêlés autour du film noir, avec une scénographie construite à l’instar d’une enquête policière dans laquelle le public se fait détective. Du 19 au 24 janv La Gare, 04 90 76 84 38, www.aveclagare.org MARSEILLE Exposition En découdre : le textile dans tous ses états, avec des œuvres de Florence Garabé, Katarina Kudelova, Gregg Smith, Kimsooja, Maja Bajevic, Angelo Filomeno, Miguel Rothschild, Sébastien Rinckel, Julie Legrand, Cathryn Boch, Aicha Hamu, Santiago Borja. Du 8 janvier au 21 février. Espace Ecureuil, 04 91 54 01 01 Chilpéric 1 er, portrait d’un roi Mérovingien mal aimé : conférence de Frédéric Armand, auteur du livre Chilpéric 1 er, le roi assassiné deux fois aux éditions La Louve. Le 17 janvier à 15h dans l’auditorium. Formation et enseignement des sciences : quelles réformes pour quels objectifs ? Pierre Arnoux, chercheur à l’Institut de Mathématiques de Luminy évoquera les réformes des années 80 et 90 et analysera les réformes en cours. Le 24 janvier à 15 à l’auditorium. Marseille-Barcelone : itinéraires photographiques : cette exposition réunit deux photographes, Frédéric Celly et Rodolfo Garcia autour d’un projet commun qui est de saisir les contrastes de ces deux villes méditerranéennes. Jusqu’au 3 janvier dans la salle d’exposition. Les clients en question : exposition proposée dans le cadre de l’enquête menée par le mouvement Le Nid sur les clients de la prostitution en 2004. Photos de Marc Helleboid. Du 6 au 14 janvier dans l’allée centrale. BMVR Alcazar, 04 91 55 56 34, www.bmvr.marseille.fr Exposition des dessins originaux de Kamel Khélif (pour L’Algérie, texte de Djilali Djelali, éd. Grandir, 2008) et de Mathilde Chèvre (pour La Maison de Bibliothèque Municipale 04 94 36 81 20'1140 Oe 1 i'.+#, 14 01...:. Ijou 1 ; ! mobilier 43 luminalre Me 0\décoration 0 objet insolite ô 5eikle céramique Mlk peinture idées fit + de 200 exposants - Entrée libre



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 1Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 2-3Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 4-5Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 6-7Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 8-9Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 10-11Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 12-13Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 14-15Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 16-17Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 18-19Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 20-21Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 22-23Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 24-25Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 26-27Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 28-29Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 30-31Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 32-33Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 34-35Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 36-37Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 38-39Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 40-41Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 42-43Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 44-45Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 46-47Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 48-49Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 50-51Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 52-53Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 54-55Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 56-57Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 58-59Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 60-61Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 62-63Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 64-65Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 66-67Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 68-69Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 70-71Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 72-73Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 74-75Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 76-77Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 78-79Zibeline numéro 14 déc 08/jan 2009 Page 80