Zibeline n°13 novembre 2008
Zibeline n°13 novembre 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de novembre 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : assises régionales... résister et construire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
68 SCIENCES ET TECHNIQUES Tonkin Prod. Les Diafoirus de la corbeille Ô Zibeliniennes, zibeliniens, comme vous aujourd’hui j’écoute avec anxiété l’avis avisé des « scientifiques et techniciens » de la phynance, oracles très en vue des « Sciences Economiques ». Dans les viscères d’équations complexes, de modèles non linéaires prétendument inexplicables, stochastiques, chaotiques, ergodiques et pour l’instant spasmodiques, ils cherchent la résolution scientifique du problème de la quadrature de la récession… Oh ! pardon ! de la « croissance négative » (si sic !). Ils quêtent la pierre philosophale des corbeilles d’abondance. Ils s’appliquent à lire dans les marcs thématiques de café, les signes rassurants de la « reprise », facteurs qui sonnent toujours deux fois à la porte de la divine et envoûtante Croissance. Ils lisent donc, dans les « baromètres mensuels », les indices du redémarrage. De la « prise de bénéfices » à l’« attente de l’index primordial » en passant par les « tendances des places mondiales », les gourous de la corbeille prédisent sur des modèles tous aussi infaillibles les étapes de la maladie ; nous en sommes au début, au milieu, à la fin. La pathologie sera longue, courte, infantile, sénile. Il faut « appliquer tel ou tel remède » de cheval, « injecter » tant et tant de milliards, « éponger » telle ou telle dette, endiguer telle « hémorragie » Sciences éco-comiques pour éviter « la fièvre des marchés ». En « baissant ses taux directeurs », la banque centrale espère d’ailleurs la calmer ! Nos Diafoirus énarques se « penchent au chevet » de la « balance commerciale », on prend « le pouls du PIB », la « température de Wall Street », on tente de « réguler la tension des marchés ». Et de fait, les docteurs Folamour de la phynance ayant eu bu la coupe pataphysique et mathématique jusqu’à la lie et l’hallali, se mutent en professeurs de médecine traditionnelle, allopathique, homéopathique mais toujours antipathique. Les Pères régulateurs La « note sera salée », car le contribuable devra mettre « la main à la poche », on tapera dans l’épargne populaire, il faudra faire appel à la « solidarité nationale » concepts considérés comme éculés voici encore quelques semaines par nos technocrates. Ils retournent leurs vestes et nous démontrent scientifiquement qu’en ces temps libéraux l’intervention de l’état redevient soudainement prépondérante : on privatise la poste et EDF (et son nucléaire) mais il est sain de re-nationaliser la banque. Le capitalisme invente la Sécurité Asociale pour payer les honoraires des docteurs du FMI ! (à ceux qui jouent au docteur avec leurs collaboratrices ?). Il faut dire que ces « spécialistes » prétendent qu’il ne s’agit pas d’une crise structurelle du système économique libéral mais seulement de la dérive de quelques brebis galeuses. Ce n’est qu’un étourdissement provoqué par de jeunes fous, et le malaise dans la civilisation se mue en crise d’adolescence, le docteur devient pédopsychiatre, et le pataphysicien psychologue. Malheureusement, dans ces secteurs, les honoraires ne sont plus conventionnés et les parachutes dorés qui évitent aux PDG indélicats de tomber dans de terribles déprimes, seront coûteux aux assurés peu rassurés. Mais tout va bien car le « Grenelle de l’environnement » veille au développement du capitalisme durable : les anciens CODEVI deviennent « compte épargne pour le développement durable » ; le prix des objets de consommation est assorti d’une « éco-taxe » … Ça y est ! L’économiste s’est converti à l’éco-logique et brandit la menace environnementale pour justifier scientifiquement de nouveaux prélèvements obligatoires et profits non libératoires ! Taxe sur les gobelets, les sacs plastique, l’eau, l’air, les mouchoirs en papier… les ratons laveurs (et, qui sait, les Zibelines ?). La bio-science du profit est en train de naître. L’assuré est condamné à la santé à mort, il est taxé pour boire sa bibine, fumer son mégot et vivre ses fantaisies. Le grand inquisiteur du G8 le soumet à la question pour le laver de tout soupçon, l’absoudre du péché d’écoignominie et d’auto-imprudence.
69 La pub Ubu France Inter le 26/10/2008, publicité : « Le passage à l’heure d’hiver c’est l’occasion de changer de montre ! ». Logique écrasante, implacable : pendant la semaine du blanc, on change de draps et de torchons. Au printemps, on refait les peintures. Et puis pourquoi pas : à la Saint Valentin, on change de copain ! Pour ton anniversaire, change de propriétaire ! Et pour la Toussaint, enterrez vos voisins ! Car enfin, pour que l’économie scientifique fonctionne, pour que les « bons modèles » opèrent, c’est au consommateur d’y mettre du sien. Ah la la la vie en rose, le rose qu’on vous propose, qui donne envie d’autres choses… Soufrez, salariés, que la banque se serve dans vos économies, sur votre travail pour le plus grand bonheur du maître de la phynance mondiale. Le grand modèle écocomique a parlé. Il a dit de faire le ménage dans la consommation des ménages, de tout jeter pour tout remplacer. Car il faut à tous la Déesse à aile illimitée, un télé faune au port détestable, l’écarte bleu, un crédit à taux variable, un lecteur dévidé, un homme cinéma, une berline décapotée, un porte ail électrique… le ratatine ordure et un coupe friture. Comme il faut que les entreprises soient libres de licencier massivement les travailleurs pour favoriser le pouvoir d’achat et l’emploi, a dit Laurence Parisot sur France Inter. Les Knock de la crise Les technocrates de l’économie nous imposent leurs « il faut » et « yaka » comme les médecins de Molière appliquaient le clystère. Ne restons pas malades de leur imaginaire. Guérissons-nous de leurs prescriptions délirantes et échappons à ces docteurs Knock de pacotille. Ne prenons plus leurs incantations pour des analyses scientifiques, leurs prophéties vénales pour des diagnostics infaillibles. L’économie n’est pas indépendante du politique. Réapproprions nous le politique, pour avoir enfin une chance de nous libérer de leur économie consumériste. YVES BERCHADSKY Au programme Le 13 nov dernier débutaient les 3 e Rencontres Internationales Sciences et Cinéma au CRDP à Marseille. La soirée d’ouverture offrait à 20h un « buffet des sciences » suivi par la séance 4 intitulée « Recherches », durant laquelle étaient projetés deux courts métrages accompagnés de débats avec des chercheurs, et le réalisateur Mathias Théry avec Etienne Chaillou (spécialiste du film d’animation) du second film de la soirée Cherche toujours. Les Zibelecteurs qui ont lu l’alexandrin article du Zib12 comprendront l’enthousiasme de votre humble servitesteur pour ce petit chefd’œuvre de poésie cinématographique ! Ce film n’est malheureusement pas encore distribué par la société Les films d’ici qui l’a produit à la demande de « Sauvons la Recherche » pour être diffusé sur ARTE dans une soirée Thema le dimanche 16 novembre avec, pour notre plus grand bonheur des rediffusions le 19 nov à 09h55 et le 26 nov à 5h. La scénographie de ce « reportage » sur le rêve de curiosité et les curiosités du rêve distille un subtil mélange des libertés infinies entre l’esthétique imaginaire du cinéaste et de l’idéal esthétique d’une modélisation rigoureuse du monde. Du brassage des sables émouvants de l’équipe Système hors équilibre de l’unité CNRS Matière et Systèmes Complexes, aux animations graphiques qui tentent de retracer les fantasmes de puissance du chercheur sur une connaissance sensuelle et vivante de l’univers sensible, s’écrit une fresque de la vie intérieure humaine d’une équipe de chercheurs passionnés. Rien de faux, tout d’onirique et au bout du désir de savoir… le doute… l’erreur profonde, vivante et prometteuse ! Cher Zibelrêveur ne manque pas les rediffusions de Cherche toujours sur ARTE et, au RISC de me répéter, encore bravo à l’entreprise de Polly Maggoo. À l’heure où le Zibelcurieux lit ces lignes, les lumières de la Fête de la Science 2008 commencent à décliner, mais il reste encore quelques jours jusqu’à l’extinction annuelle des feux le 23 nov pour profiter des belles animations et initiatives qui égayent encore le paysage scientifique régional. Et si d’aventure une escapade en Haute Provence vous sied, ne négligez surtout pas les manifestations de Digne Les Bains pour discuter des goûts et des couleurs et du musée préhistorique de Quinson dont nous ne cessons de vanter les mérites ! Pour faire son choix dans les abondants reliefs du banquet 2008 : www.fetedelascience.fr/delia- CMS/manifestation/programme/geographie_id-21 Et si Zibeline rappelait qu’en janvier 2003, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille et le Théâtre du Merlan scène nationale ont conclu un jumelage visant à favoriser le développement de projets artistiques au sein des hôpitaux ? Ce jumelage s’inscrivait dans le cadre de la convention partenariale signée en 1999 entre le Ministère de la Culture et le Ministère de la Santé pour le développement des activités culturelles à l’hôpital. Depuis, dans le cadre de ce partenariat, un ensemble d’initiatives communes ont été menées. Cette année, à l’Espace Ethique Méditerranéen, au cœur de l’Assistance Publique des Hôpitaux ou à l’Alcazar, au cœur de la ville de Marseille, les rencontres proposent d’explorer différents visages de l’imagerie médicale et d’offrir l’occasion d’échanges et de débats autour de personnalités diverses (sociologue, philosophe, anthropologue, radiologue, psychiatre, historien, écrivain ou metteur en scène). Le 28 nov, L’imagerie médicale à l’épreuve de l’éthique à l’Espace Ethique Méditerranéen, Hôpital Timone Adultes. Le 29 nov, Transparence du corps à la découverte du fœtus en gestation à l’Auditorium de la bibliothèque de l’Alcazar. Voir aussi, pour les Zinéphiles Théâtrovores, pages 11 et 57. 04 91 11 19 20 www.merlan.org www.timone.univmrs.fr/medecine/actualite/CONGRES/actualite_con gres_ethique.htm Enfin, le 20 nov, se tiendra à l’Hôtel de Région à Marseille, 27, Place Jules Guesde, le 6 e Forum Régional de Culture Scientifique et Technique « Sciences et citoyenneté » autour, cette année, du thème Les paradoxes du progrès. L’accès à cette manifestation se fait par entrée libre sur inscription. Le champ des publics concernés et invités s’est révélé les années précédentes assez large pour mériter que les Zibelcurieux (mais aussi les Zibelinstitutionnels) soient informés de sa tenue. www.asts.asso.fr/site/manif.php ? id=184 NATrL DE'r V SÉJOUR EN PRO V E NCE.ALp rE S-n O D'AZUR'A7 lR E WWW.DEC0TEPACA.FR PRÉPAREZ AVEC LE COM ITE RÉGIONAL DE TOURISME Ici, chaque jour, nous cultivons l'Excepti onnel Provence Alpes Corr. :.rn CBte d'Azur l de Euurismc



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 1Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 2-3Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 4-5Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 6-7Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 8-9Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 10-11Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 12-13Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 14-15Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 16-17Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 18-19Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 20-21Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 22-23Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 24-25Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 26-27Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 28-29Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 30-31Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 32-33Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 34-35Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 36-37Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 38-39Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 40-41Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 42-43Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 44-45Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 46-47Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 48-49Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 50-51Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 52-53Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 54-55Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 56-57Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 58-59Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 60-61Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 62-63Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 64-65Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 66-67Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 68-69Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 70-71Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 72-73Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 74-75Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 76-77Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 78-79Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 80