Zibeline n°13 novembre 2008
Zibeline n°13 novembre 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de novembre 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : assises régionales... résister et construire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 MUSIQUE CONCERTS Plus d’une corde à sa harpe Depuis quatorze éditions de ses fameuses « Journées » d’octobre, Arles est devenue la Mecque de la harpe, le royaume d’Orphée et de ses disciples… 0 médiévales, irlandaises et « Vivaldiennes », avant les cadences romantiques endiablées de Julien Marcou (Le Rossignol de Liszt...), pour finir avec les riffs ensorcelants de Nikolaz Cadoret (harpe électrique et bande sonore) qui ont fait fuir quelques conservateurs vers la Musique des maîtres à danser de Louis XIV à St Julien ! Dans toute cette ébullition, le calme hameau de Moules opta pour le charme de la mélodie française. Après Reynaldo Hahn (Pastiches galants), les cordes de Julien Marcou et CarlGhazarossian (ténor) ont touché les nôtres, sonnant avec justesse dans les Poèmes d’Octobre de Massenet : Qu’importe fut enlevé, Belles frileuses ciselé et Pareil à oiseaux a clos le cycle en beauté. Le chanteur au timbre velouté qui s’ouvre dans l’aigu, a fait des miracles dans Clair de lune de Fauré ou l’Air de Mylio de Lalo, les Mélodies populaires grecques ou la coda acrobatique de la Vocalise en forme de Habanera. Comme nous l’a rappelé Armelle Gourlaën dans sa présentation : « Les fées existent dans le monde de la harpe ! ». PIERRE-ALAIN HOYET À venir au Méjean Le Quatuor Ebène et le pianiste Eric Le Sage interprètent le Quintette n°1 en ré mineur de Fauré et le Quintette op. 44 de Schumann. Chapelle Saint-Martin du Méjan (Arles) le 23 nov. à 11h (petit déj. offert à 10h). Deborah Henson-Conant Roberto Coggiola Sous le parrainage de la « guitharpiste » invitée d’honneur Deborah Henson-Conant et sa Body Harp décapante, tous les styles (traditionnel, jazz, classique, baroque ou rock…) furent abordés, et de nombreux types de harpes (médiévale ou de concert, celtique, kora…) présentés au gré de manifestations très prisées. Au musée bleu de l’Arles Antique, avec D’Orphée à Jimi Hendrix, sous le regard bienveillant des Muses et d’Apollon, la « polyharpiste » Armelle Gourlaën a régalé son auditoire avec de délicates arabesques Deux fois quatre mains pour un « week-end piano » alléchant ! Claire Désert et Emmanuel Strosser (le 5 déc. à 20h30) et les jumelles Florence & Isabelle Lafitte (le 7 déc. à 11h – petit déj…) interprètent des programmes variés. 04 90 49 56 78 www.lemejan.com Ces anges d’Anguélos b Ce qui rend les voix d’enfants particulièrement émouvantes c’est peut-être leur fragilité. Il suffit qu’une petite fille attaque, avec une émotion à peine dissimulée, un délicat solo… et le plus dur des moustachus verse sa larme ! Montolivet s’est mobilisé le 15 novembre pour un concert organisé au profit de l’entretien du nouvel orgue qui orne son église, et le public a été enthousiasmé par les jeunes voix de la chorale Anguélos. Encore davantage que les parties chorales, polyphonies sacrées, gospel ou extraits d’opéras, ce sont les voix solistes qui ont particulièrement ému l’auditoire : le blond ténor Valentin et son déchirant Noël espagnol, l’aérienne soprano Clara dans un Ave maria comme tombé du ciel, Marie et son adorable Edelweiss cueilli sur les pentes du Tyrol, le sombre et sensible alto d’Arthur dans une mélodie tchèque, le timbre corsé de Maimouna pour un contre-chant repris en chœur par l’assemblée… On comprend pourquoi la Chorale Anguélos, lauréate du Concours de Draguignan 2008, est désormais demandée pour des concerts de prestige au Festival de Lacoste, à l’Opéra de Marseille, au Festival de Musique sacrée à St Michel… Ce soir-là, son chef Patrick Benoît nous a guidés à travers un mémorable voyage dans le patrimoine européen : en Ukraine, Hongrie, Autriche, Italie… au départ d’un versatile Jardin de France pour un retour en terre provençale sous les acclamations d’un public debout ! M.C. Prochain concerts de la Chorale Anguélos à Marseille : le 19 déc à 15h à l’Eglise St Laurent pour l’embrasement des Clochers du Panier (entrée libre) The Mozart I love… Pour clore son 20 e festival de quatuors à cordes, la communauté du Pays de Fayence a proposé à Saint Raphaël un concert du Quatuor Kocian avec la participation du clarinettiste Michel Portal. Le concert s’est ouvert sur le fameux « Cavalier » de Haydn, que le quatuor a exécuté avec le talent qui lui est connu, malgré quelques fausses notes dues à l’humidité ambiante ce soir-là ! On a ensuite pu entendre le Quatuor n°1 de Schulhoff, compositeur dont les musiciens avaient une grande expérience puisqu’ils ont enregistré l’intégrale de ses quatuors. L’œuvre, peu évidente, trouvait tout son sens, portée par un bon phrasé, le ton juste Quatuor Kocian X-D.R et une utilisation parfaite des timbres. Beaucoup ont ensuite tiqué lorsque le quatuor et Michel Portal ont exécuté le Quintette en la majeur de W. A. Mozart. Il est certain que l’interprétation du clarinettiste, issu du jazz, n’est sans doute pas très fidèle aux règles classiques. Mais peu importe : le son sucré de la clarinette de Michel Portal se marie à merveille avec les mélodies rondes, doucesamères qui font des œuvres pour clarinette de Mozart de vrais chefs-d’œuvre de la musique de chambre. Et au fond, quoi de plus swing que les petits trilles en arpèges descendants mozartiens….
La CRIéE THÉÂTRE NATIONAL DE MARSEILLE II ! U1l'liii Pendant les travaux, Le spectacle continue... Le Cid CORNEILLE/ALAIN OLLIVIER [H0RSJ LES MURS joué au Théâtre du Gymnase du 25 au 29 novembre j CABARET ! CRIF Nov 08 > MAI 09 Pendant les travaux, Le hall de La CRIeE devient CABARET ! BALI RENC O, w5 yâ - : CRtE m Ctis,0 d. 53 Poèmes et chants du Portugal 4 > 6 décembre Bien â vous l lettres mises en chansons 8 > 10 janvier 36, rue Ballu. Nadia Boulanger : un portrait 12 > 14 février Cabaret Brecht tango Broadway Alfredo Arias 19>21 mars Le Café du bonheur, chansons d'Algérie 7, 9 avril LECTURES - MISES EN ESPACE Le Fourgon 19 février Poèmes en douce 12 mars La Veillée 28 mars L'Ange de l'information 6 mai yr.nl, ! -nnr-rrr "17r1A Corneille et le pouvoir d'état 29 novembre Shakespeare, si loin, si près 19 niai La billetterie reste ouverte à LA CRIéE Thlitre k.thn.i Morve] le La CRIéE brrinm wihllnro. Réservations 04 91 54 70 54 vente en ligne sur notre site www.theatre-Lacriee.com EVEN EMENTS AU GRAND THEATRE DE PROVENCE SPECTACLE MUSICAL JEUDI 11 DÉCEMBRE 201-30 I WENT TO THE HOUSE BUT DID NOT ENTER HEINER GOEBBELS. HILLIARD ENSEMBLE e Tous ses spectacles ont été qualifiés de chefs-d'oeuvre. » L I k1C rat ion CONCERT SYMPHONIQUE SAMEDI 20 DECEMBRE - 20H30 08(11 ESTRE NATIONAL DIS F RANCE/IRAI IMS, BARTÔK DANIELE GATTI, direction I MIHAELA URSULEASA, piano Un souffle épique et romantique par le premier orchestre de France. CONCERT SYMPHONIQUE MARDI 23 DÉCEMBRE - 20H30'l'CHAII(OVSI(I J I(ORCIA : CONCERTO POUR VIOLON ORCHESTRE FRANÇAIS DES JEUNES DENNIS RUSSELL DAVIES, direction LAURENT KORCIA, violon « Fougue, passion et technique époustouflante. » Le Figaro OPERA JEUDI 1S, VENDREDI le JANVIER 20H30 MOZART SHORT CUTS ORCHESTRA OF THE AGE OF ENLIGHTENMENT Un opéra imaginaire de Mozart, rivé par Laurence Equilbey, Macha Makeieff et Jérôme Deschamps et La Chambre Philharmonique, l'Orchestre des Champs Élysées, François-Xavier Roth et Les Siècles, Boris Berezovsky,Jean-François Heisser, Christian Zacharias, Aldo Romano, Stefano Di Battista... THÉATRÉE PROVENCE WWW.LEG RAN DTHEATRE. N ET 04 42 91 69 69 380, AVENUE MAX JUVÉNAL AIXEN-PROVENCE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 1Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 2-3Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 4-5Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 6-7Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 8-9Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 10-11Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 12-13Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 14-15Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 16-17Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 18-19Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 20-21Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 22-23Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 24-25Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 26-27Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 28-29Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 30-31Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 32-33Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 34-35Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 36-37Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 38-39Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 40-41Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 42-43Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 44-45Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 46-47Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 48-49Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 50-51Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 52-53Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 54-55Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 56-57Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 58-59Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 60-61Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 62-63Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 64-65Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 66-67Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 68-69Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 70-71Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 72-73Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 74-75Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 76-77Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 78-79Zibeline numéro 13 novembre 2008 Page 80