Zibeline n°12 octobre 2008
Zibeline n°12 octobre 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de octobre 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... Marseille Provence 2013.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
76 ÉDUCATION ARTOTHÈQUE ÉCOLE D’ART ET D’ARCHITECTURE Pour un accès quotidien à l’art contemporain 20 ans déjà que l’Artothèque a cloué ses cimaises sur les murs du lycée Artaud grâce à l’enthousiasme et la passion de trois enseignants. Dès 1991, ils étaient plus nombreux et créaient une association loi 1901 pour se démarquer du Foyer Socio-Éducatif et vivre de leurs propres subventions (essentiellement de la Ville de Marseille et la Région). Très vite il fut décidé de faire une publication pour chaque expo, et depuis ce sont 47 fascicules d’excellente facture qui ont été publiés. Pour l’instant l’Artothèque expose les oeuvres de 16 artistes, acquisitions de 2002 à 2008. Une grande toile carrée d’Alain Diot, dernière arrivée, 441 e de la collection, mais aussi Rosiers de Françoise Buadas, les cultures de champignons sur papier de soie de Mourad Messoubeur, des plumes roses en boîte d’Isa Barbier, des photos de Wanda Skonieczny, Éric Pasquiou et Gilbert Garcin, les Gens d’ici d’Alain Puech, mais aussi les travaux de Marie Morel, Maoual, Hatem Akrout, Maurice Fanciello, Patricia Swidzinski, Monsieur Post, François Arnal et Raymond Berbiguier. À ce jour, l’Artothèque a aussi publié deux porte folio sous le titre Chers artistes donnez-nous de vos nouvelles... Le premier, aujourd’hui épuisé, avait été tiré à 150 exemplaires avec 39 images sérigraphiées choisies par les premiers exposants pour fêter les 10 Maoual parle de son travail aux élèves du Lycée Artaud Georges Lalanne ans ; le second a marqué le quinzième anniversaire ; un 3 e est en cours qui sera tiré à 190 exemplaires, proposé en souscription et disponible en mars 2009. Toutes ces activités sont rendues possibles grâce à l’engagement bénévole et passionné d’une dizaine d’enseignants dont certains Regards d’enfants Dans le cadre d’un partenariat entre le Collège Virebelle, à la Ciotat, et le Best of Short Films Festival (voir page 44), certains films du programme Mini-Shorts spécial enfants ont été sélectionnés par les élèves des classes cinéma. Ils ont aussi préparé l’interview de Cyril Paris, réalisateur du court métrage Un bisou pour le Monde. Le réalisateur s’est prêté aux nombreuses questions des élèves sur un générique de début très astucieux, sur les décors d’une classe au tableau vert sur fond de mur rouge, ce qui aurait à voir, dit le réalisateur, avec les couleurs d’Amélie Poulain et serait donc un hommage à ce film. À propos du choix d’une classe d’Alsace, le réalisateur explique que le fonctionnement de subventions dépend des régions : seule l’Alsace a répondu favorablement parmi les dix-sept régions contactées. Les élèves ont évoqué l’affrontement du personnage principal, le jeune Léo sont désormais à la retraite, qui visitent les créateurs dans leurs ateliers, rédigent les entretiens en essayant d’en garder la spontanéité. Objectif essentiel : permettre aux élèves un accès quotidien à l’Art Contemporain, des rencontres et des échanges avec des artistes en résidence, de quoi affiner leur perception et leur sensibilité. Mais aussi : faire profiter d’une oeuvre dans une relation intime en proposant un prêt gratuit à domicile pour tous les élèves et à tous les établissements scolaires qui en font la demande. CHRIS BOURGUE Artothèque Exposition jusqu’au 20 octobre 04 91 06 38 05 www.lyceeartaud.net Histoires de couleurs Œuvres de la collection de l’Artothèque chapelle des Pénitents Noirs, Aubagne jusqu’au 23 octobre Zamanian qui tient tête avec une insolence souriante à la maîtresse, dont l’autorité est soulignée par les bottes, ce qui leur a fait penser immédiatement aux films du genre western. Ils ont réfléchi à la problématique du gentil et du méchant et du rapport à la loi. Mais il est certain que l’impertinence de Léo les a bien fait rire, une fille se proposant même de reprendre le rôle… Une future actrice ? L’ensemble de cet échange a été filmé par l’association Tout Visuel, partenaire de longue date de ces classes cinéma. Tout le monde a assisté ensuite à la séance au Cinéma Lumière et a obéi au réalisateur, en remplaçant les applaudissements par un bisou à son voisin… ANNE-MARIE JONQUET Cet entretien avec les élèves du Collège Virebelle a eu lieu dans le cadre du Best of short Festival de La Ciotat L’Architec Cécile Braneyre L’École d’Art et d’Architecture a 40 ans L’École d’Art et d’Architecture de Marseille a fêté ses 40 ans peu de temps après l’annonce de la victoire de Marseille Provence, capitale de la Culture 2013. Cela n’a pas manqué de donner de l’enthousiasme à Jean- Claude Gaudin qui a déclaré : « Marseille a gagné parce que nous étions tous rassemblés et unis. C’est un aboutissement et un commencement à la fois ! ». Avec le directeur de l’École d’Architecture, le Maire s’est félicité du label Patrimoine du XX e siècle de l’ensemble des bâtiments et de la présence de René Egger, leur architecte, qui s’est vu remettre la Médaille de la Ville. Ce dernier, âgé de 95 ans, a rappelé l’état de dénuement de Marseille après la guerre et la nécessité de reconstruire. Ainsi il a fait surgir 150 écoles ! Il évoque ses collaborateurs : Picasso à Marseilleveyre, Vasarely à St Jérôme, César au Lycée Est, Amado, Pignon et Zadkine ! Ainsi les Arts et les Sciences se sont rencontrés ! Une exposition pendant les Journées du Patrimoine a rappelé l’histoire de l’École en 19 tableaux, depuis la 1 re école de dessin en 1752 sise à l’Arsenal, l’installation au Couvent des Bernardines, puis au Palais des Arts en 1874. Mais les locaux devenant exigus, le peintre François Bret, René Egger, Gaston Defferre et André Malraux font le projet d’un campus universitaire et sportif à Luminy : la 1 re pierre est posée en 1966 et les deux Écoles ouvrent en 1968. Actuellement elles sont toujours séparées dans leur gestion administrative : les Beaux-arts sont gérés par la Ville et l’Architecture par le Ministère. On rêve d’une grande et unique École !
OWYPCUIDI CRDP AVERROÈS JUNIOR PRIX LITTÉRAIRE ÉDUCATION 77 ture à l’honneur ! Salle des métiers et galeries de toutes parts (salle centrale de la basilique), gouaches sur papier, oeuvre pictural collective d'Edouard Trouin et alii, vers 1949 Fonds Trouin Un rêve de Basilique Saviez vous que Trouin et le Corbusier avaient caressé le projet fou d’une basilique enterrée sous le massif de la Sainte Baume ? Au sortir des horreurs de la guerre, quatre hommes voulurent créer à la Sainte Baume une basilique de la Paix et du Pardon : Édouard Trouin (1907-1979), propriétaire terrien, Le Corbusier, Fernand Léger et le Père Couturier. Il s’agissait de réaliser une architecture invisible, avec une circulation souterraine, du nord au sud, qui aurait débouché sur la lumière de la Méditerranée ! Deux cités et un jardin devaient entourer ce lieu de recueillement, et développer les thèmes chers à Le Corbusier : lumière, couleur et formes. Produite par le Conseil Général des Alpes-de-Haute-Provence, une exposition des plans, de dessins, de peintures est visible au CRDP (Centre Régional de Documentation Pédagogique, Bd d’Athènes à Marseille) qui poursuit son engagement d’information des publics scolaires et enseignants sur l’architecture et l’urbanisme avec le soutien du CAUE 13, de la Maison de l’Architecture et de la Ville, de la Mairie des 1er et 7 e arrondissements, du Conseil Général 13... Des séances pour les établissements scolaires et les centres aérés sont prévues pendant la durée de l’exposition. CHRIS BOURGUE'tE GDIE oF51Wtn$S 61.D.Eg.0 W Aanwa+Æ POUR.Ipeuee.rr owes.m.ws I a [grMdra euer 4awayu" - Pao a+1xh..4 Exposition au CRDP jusqu’au 17 décembre www.crdp-aix-marseille.fr BNM et LOGIREM : on aime ! Le Ballet National de Marseille et l’entreprise LOGIREM ont uni leurs forces imaginatives pour mettre au point un projet original destiné aux enfants des quartiers défavorisés -dits souvent difficiles- et les ouvrir à des pratiques artistiques. Lancé dès 1999 le projet Entrez dans la danse ! a proposé une initiation par les danseurs du Ballet, des visites des studios de l’école, une approche de la rigueur des apprentissages de la danse, et la possibilité d’assister en famille aux spectacles du Ballet. En 2007-2008, cette action a concerné les enfants de la Busserine au Centre Social Agora situé en zone urbaine sensible (voir Zibeline 9). Les photos-témoins d’Antoine Combier de l’association CamàYeux viennent d’être accrochées au siège de la Logirem et le vernissage a réuni les acteurs fondateurs. François Le Jeune, président de la Fondation Logirem, en a rappelé les objectifs : proposer de vraies actions d’amélioration de la qualité de vie et créer du lien, avec le cofinancement de la Caisse d’Épargne pour des projets plus ambitieux. Une mère a ému l’assistance en remerciant l’organisme de les avoir fait accéder au « grand Art » et Frédéric Flamand, directeur du BNM, s’est réjoui de ce que « le ballet soit descendu de son piédestal pour se pencher sur la ville et ses habitants ». En 2008-2009 l’action se poursuit avec 2 classes de l’école du Parc Bellevue rue Félix Pyatt dans le 3e. On applaudit ! CHRIS BOURGUE Rencontrer à tout âge Le dispositif Averroès Junior, l’Espace Culture et différents acteurs de l’Éducation Nationale sensibiliseront les jeunes à la complexité du monde méditerranéen en proposant films, débats, tables rondes, journal, autour des thèmes des Rencontres d’Averroès (voir page 70 et 71). Un programme de films courts sera proposé aux écoliers, et trois longs métrages : Azur et Asmar de Michel Ocelot, Hors Jeu de Jafar Panahi et Persepolis de Marianne Satrapi et Vincent Paronnaud selon les niveaux. Seront aussi proposées des rencontres littéraires et des ateliers scientifiques pour tous les âges, les tables rondes sur Mahomet et Charlemagne, Islam et laïcité, djihadisme et occidentalisme seront ouvertes aux élèves de Terminales (7 et 8 novembre).C.B. www.rencontresaverroes.net du 16 octobre à mi-décembre À vos lectures ! Pour la 5 e année, l’Agence Régionale du Livre de la Région PACA organise le Prix Littéraire des Lycéens et des Apprentis pour faire découvrir et rencontrer des auteurs vivants. Au programme, 6 romans et 6 recueils de BD que les élèves devront lire. Premières rencontres au Théâtre du Chêne noir d’Avignon le 3 décembre avec 6 des 12 auteurs : Duong Thu Huong, Christian Astolfi, Amara Lakhous pour les romans, Zeina Abirached, Frantz Duchazeau, Levaray et Efix pour les BD... D’ici là, lycéens et apprentis, à vos lectures ! C.B. http://prix.livre-paca.org



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 1Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 2-3Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 4-5Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 6-7Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 8-9Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 10-11Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 12-13Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 14-15Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 16-17Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 18-19Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 20-21Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 22-23Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 24-25Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 26-27Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 28-29Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 30-31Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 32-33Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 34-35Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 36-37Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 38-39Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 40-41Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 42-43Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 44-45Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 46-47Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 48-49Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 50-51Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 52-53Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 54-55Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 56-57Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 58-59Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 60-61Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 62-63Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 64-65Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 66-67Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 68-69Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 70-71Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 72-73Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 74-75Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 76-77Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 78-79Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 80-81Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 82-83Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 84