Zibeline n°12 octobre 2008
Zibeline n°12 octobre 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de octobre 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : L'amicale Zibeline

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... Marseille Provence 2013.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
42 MUSIQUE Jeanne à vélo La rénovation du Museon Arlaten s’annonce, et avec elle un projet de longue haleine qui prendra fin lors de la réouverture, en 2013. Le Voyage des dix, dont la chanteuse et conteuse Guylaine Renaud est à l’origine, va proposer de faire sortir des collections du musée dix pièces et de les confronter aux regards et aux interprétations de dix artistes. La première de ce « hors les murs » atypique aura lieu à la bodega La Muleta, lieu emblématique arlésien -surtout pendant MARSEILLE Balthazar : Oai Star et Papet J (18/10) 04 91 42 59 57, www.aubalthazar.com Cabaret Aléatoire : Festival Tighten Up #2 : Dj Krush, 9th Cloud (6/11) ; Tribute to Otis Redding, Live Dinner At The Thompson’s, Andy Smith (7/11) ; Questlove (10/11) ; Soirée Radio Grenouille, Radio Nova Party (15/11) ; HermannDune (20/11) 04 95 04 95 09 www.cabaret-aleatoire.com Cité de la Musique : Musique de chambre & voix (17/10), Scène ouverte au jazz (20/10), Tintamarre pour les 60 ans de la musique concrète (23/10), Alain Caron trio (6/11), Une saison au féminin (7/11), Sempere Quartet (17/11), Moussu T e Lei Jovents rencontrent Arlee Léonard (17 au 21/11) 04 91 39 29 19 www.citemusique-marseille.com El ache de Cuba : Vibes d’Autumn (17, 18 et 31/10), Barrio Jabour (23 et 30/10), Maudit comptoir (24/10), Soirée Body ans soul (25/10) 04 91 42 99 79 www.elachedecuba.com Embobineuse : Pak, Stig Noise Sound System (25/10), Spectre, Sensational & Kouhei Matsunaga (28/10) 04 91 50 66 09 www.lembobineuse.biz Espace Julien : Makali (18/10), Anthony B, Alborosie (22/10), Suicidal Tendencies, The inspector (28/10), hommage à Raoul Renassia (4/11), Origines contrôlées (5/11), Arthur H (7/11), Sebastien Tellier (10/11), Kerry James (12/11), William Balde (13/11), Blankass (14/11), Cocoon, Little (16/11), Gage (19/11) Intermédiaire : Liqa Quintana (17/10), The needs + RAF (18/10), Dj Reda & Au programme Gremlins (20/10), Blind test (21/10), Mascarimiri (22/10), The lift (23/10) 04 91 47 01 25 L’Affranchi : M.A.R.S Street show (14/11), Zaho (21/11) 04 91 35 09 19 www.l-affranchi.com La Machine à Coudre : The Anonymous Pregnants, ISP, Bad Chickens (17/10), Io Monade Stanca, The simple, Cavale (23/10), The Hatepinks, Johnny Boy (24/10), Dirge, Rorcal, UFO Gestapo (25/10), Membrane, Generic (28/10), Antonio Negro et ses invites (30/10), La Mini fanfare, Paillette (31/10), Yakuza Horror, Capital Suicide, Stewpot (1/11), The Chap (4/11) 04 91 55 62 65 www.lamachineacoudre.com Le Lounge : A-Motion, 3Francs six sous (17/10), Early (18/10), Chris Garneau (21/10), BaZaZa, Z’Zette (8/11), Plastic Baq (21/11) www.myspace.com/lelounge13 Le Poste à Galène : Daisybox (23/10), Emily Jane White (24/10), Adam West, Far from finished (28/10), Disco Halloween (31/10), Clan of Xymox (1/11), Alpha (4/11), Bensé, Jill is Lucky, Claire de Namur (6/11), Second sex (7/11), Barbara Carlotti (8/11), 22 Pistepirkko (12/11), Swell (13/11), Tokyo decadance (14/11) 04 91 47 57 99, www.leposteagalene.com Parc Chanot : Ysa Ferrer (26/10) 0892 68 36 22 Station Alexandre : 1er Festival musicoculinaire (jusqu’au 25/10), Piano Balle par la cie Cirko Senso (18 et 19/10), Croque notes par le Vienna Vegetable Orchestra (25/10), Le son d’Alexandre, piano (7/11) 04 91 42 05 87 www.station-alexandre.org AIX Pays d’Aix : Tour du Pays d’Aix organisé par l’association Aix Qui ? et la Communauté du Pays d’Aix : Raoul Petite, Lutin bleu, Laids Crétins des Alpes, Les Bananes de l’enfer (18/10 à St-Cannat) ; La Premiata Orchestra di ballo (25/10 à Peynier) ; Origines contrôlées, Juvenil 90 (31/10 à Vitrolles) ; Ministère des Affaires Populaires, Watcha Clan (8/11 à Peyrolles) ; Richard Bona, Basse Cour (21/11 à Aix) 04 42 27 08 75 www.classrock.com Le Korigan : Fis(ch)er, My Own Vision (18/10), The Howling Mad, Citizen Go, Acouphen (24/10), Mrs Doyle, Seno, Shudderwall, Alive Inc (25/10) 04 42 54 23 37 Luynes ARLES Le Cargo : Bumcello (17/10), Club Club (24/10), Paul Gilbert (25/10), Kana (8/11), Sake electro sushi (14/11), Elli Medeiros (21/11) 04 90 49 55 99 www.cargodenuit.com AUBAGNE L’Escale : Du local à l’Escale (24/10), The simple (21/10), Pete Philly & Perquisite (15/11) 06 29 75 09 71 www.mjcaubagne.fr AVIGNON Théâtre des Doms : Samir Barris/Alain Sourigues dans le cadre de Novembre en chansons avec le Grenier à Sons (15/11) 04 90 14 07 99 www.lesdoms.be Ajmi : Sophie Alour Quartet « Uncaged » (17/10), Kornazov Quintet (23/10), Fat les feria-, autour du vélo de Jeanne Calment (qui fut, rappelons-le, la plus célèbre des doyennes françaises, arlésienne de surcroît). Le slameur Frédéric Nevchehirlian, le réalisateur radio Antoine Chao (créateur notamment de la Radio des Suds pendant le festival du même nom) et Guylaine Renaud s’emparent de l’anecdotique objet pour le recréer en mots et en musique. Cette pièce, comme les suivantes, sera enregistrée et comptera parmi les publications du Museon. À noter que le spectacle sera rediffusé le 30 novembre dans l’émission de France Culture, Equinoxe. D.M. Le vélo de Jeanne Calment le 21 novembre Bodega La Muleta Museon Arlaten 04 90 93 58 11 www.museonarlaten.fr Le vélo de Jeanne Calment Muséon Arlaten, musée départemental d'ethnographie, cliché S. Normand Kid Wednesdays (7/11), Trio Passeurs (15/11), Jérémie Ternoy Trio (21/11) 04 90 860 861 www.jazzalajmi.com CAVAILLON Le Grenier à sons : Carte blanche à Jarring Effects (17/10), The Young Gods (24/10), Novembre en chansons : Kwal (14/11), Ben Ricour et Alexandre Kinn(21/11) Scène Nationale : Arthur H, dans le cadre de Novembre en chansons (28/11) PERTUIS Théâtre : Récital Vladik Polionov (7/11) 04 90 79 56 37 www.ville-pertuis.fr VENELLES Salle des fêtes : Michel Bühler (15/11) 04 42 54 71 70 VITROLLES Moulin à Jazz/Charlie free : Gueorgui Kornazov Quintet (25/10), Tribute to John Coltrane (15/11) 04 42 79 63 60 www.charliefree.com SALON Portail coucou : Hushpuppies, Johnny boy (26/10), Moussu Te Lei Jovents (7/11), Second sex (8/11) 04 90 56 27 99 http://portail.coocoo.free.fr CHATEAUNEUF-DE-GADAGNE Akwaba : Missill, Ghislain Poirier (18/10), Martine à la plage (24/10), Cowboys from outerspace (25/10), Spleen, Ali Harter (15/11) 04 90 22 55 54 myspace.com/akwabatheatre
ENTRETIEN AVEC ESMERALDA CALABRIA Biùtiful cauntri : un cri d’alarme CINÉMA 43 Esmeralda Calabria X-D.R Le problème des déchets à Naples qui détruit l’une des régions les plus fertiles d’Italie est lié à la politique, à l’économie, à la santé publique et ne concerne pas seulement la Campanie mais tout le pays et bien au-delà. Des éleveurs qui voient mourir leurs moutons, empoisonnés par la dioxine. Des agriculteurs qui cultivent des terres de plus en plus infectées ; 1200 décharges illégales de déchets toxiques sur 1763 km 2 de territoire touchés ; une région entière en train de mourir à petit feu ; la barbarie de l’écomafia et la violence impunie imposée aux citoyens depuis des années ; voici ce que montre le documentaire d’Esmeralda Calabria, Andrea d’Ambrosio et Peppe Ruggiero projeté en avant-première au cinéma Variétés, lors des rencontres Films-femme -Méditerranée, devant une salle comble et sous le choc. Nous avons rencontré Esmeralda Calabria, récompensée à plusieurs reprises comme monteuse (La Chambre du fils, Romanzo Criminale, Le Caïman). Zibeline : D’où est venue l’idée de ce film ? Esmeralda Calabria : Avant tout du constat qu’aucun documentaire n’avait été fait avant, sur l’émergence de ces déchets. Les médias ont parlé des poubelles de Naples, les ont montrées souvent mais le problème est beaucoup plus profond. Nous voulions parler du fond et avons pris contact avec une association « environnementale », Legambiante, la section de Naples, qui nous a expliqué l’origine des déchets, la collusion entre les institutions locales et la mafia. Nous avons décidé d’aller voir sur place avec la caméra. Un film à petit budget donc ? Oui et une petite équipe, cinq personnes, et des caméras légères qu’on devait parfois cacher. Comment avez-vous rencontré Raffaele del Giudice ? Avez-vous décidé tout de suite qu’il serait un des « héros » du film ? Oui. Nous l’avons rencontré par Legambiante de Campanie. Au départ il était très méfiant quand on lui a demandé de le suivre dans sa vie quotidienne. « Les journalistes font le tour de la « poubelle », un flash et puis plus rien » nous a-t-il dit. Nous avons passé cinq semaines avec lui et il nous a fait connaître les paysans, tous, sauf la famille d’Acerra que nous avons rencontrée sur place. Avez-vous rencontré des difficultés, des refus de parler ? Les paysans voulaient parler ; ils étaient heureux qu’on s’intéresse à leurs problèmes. Les institutionnels eux, d’abord ont refusé de parler puis certains maires ont accepté. Combien de temps avez-vous tourné ? Six semaines de tournage pour 180 heures de rushes. Grâce à votre montage on a l’impression d’un enlisement, d’une absence de progression, avec ces images récurrentes de brebis qui meurent, ces « ecoballe » (ballots écologiques, en principe destinés à l’incinération,ndlr). Est-ce pour traduire l’enlisement de la situation ? Oui ! Et puis il n’y a rien autour ! Que montrer d’autre ? Quant aux images de la mort, c’est vraiment ce qu’on ressent sur place. Les paysans là-bas parlent de la fin du monde ! Ils vivent dans un enfer ; l’odeur est insupportable. C’est une vision d’apocalypse. Oui, vous avez réussi à faire éprouver au public cet écœurement, ce désastre. Mais certains spectateurs regrettent que vous n’ayez pas abordé des solutions en donnant la parole à des « experts » On était tellement choqués qu’on n’avait pas envie d’un documentaire qui donne des réponses : l’Italie en 2007 en est là ! Ce n’est pas une situation circonscrite. C’est la mémoire de l’Italie. C’est au spectateur à réfléchir à des réponses, à s’interroger sur ses pratiques, à tirer les conclusions de ce qu’il a vu. C’est un cri d’alarme ! ENTRETIEN RÉALISÉ PAR ANNIE GAVA Ce film est à l’affiche au cinéma Variétés (Marseille) ; à l’Eden (Briançon) et au 3 casinos (Gardanne). Biùtiful cauntri hiutliul 10 eauitri iN Sa.15lE IE jd1111 1111 FESTIVAL INTERNATIONAL Of LA CRÉATION VIDÉO - MARSEILLE 29 octobre a 18h36 Mounlr Fatmi (Bibliothèque Départementale) 6 novembre h 18h Jean-Paul labre Ile compagnie) 7 au 11 novembre an vidéo, concert, performance... lfnche Belle de Mail 14 au 16 novembre programmation Internationale (la compagnie) 20 eu 22 novembre programmation internationale (Polygone Étoilé) 26 novembre Quho Gas {Galerie HO 27 novembre arc vidéo et prison {CRDP. rendez-vous des quais) FESTIVAL NUMERIGUE ET FUETIGUE MARSEILLE MARTIGUES PORT tEE BOUC NICE PARIS SAINT DENIS STRASBOURG DAMAS BEYROUTH GAZA RANIMAI MOMIRFEAL CARACAS BUENOS AIRES INSTANTS VIDEO OCIEeRS NOVEMBRE OECEMARE 2008 71 EPITIGN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 1Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 2-3Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 4-5Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 6-7Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 8-9Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 10-11Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 12-13Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 14-15Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 16-17Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 18-19Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 20-21Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 22-23Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 24-25Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 26-27Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 28-29Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 30-31Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 32-33Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 34-35Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 36-37Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 38-39Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 40-41Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 42-43Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 44-45Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 46-47Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 48-49Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 50-51Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 52-53Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 54-55Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 56-57Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 58-59Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 60-61Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 62-63Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 64-65Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 66-67Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 68-69Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 70-71Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 72-73Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 74-75Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 76-77Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 78-79Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 80-81Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 82-83Zibeline numéro 12 octobre 2008 Page 84