Yegg n°90 jui/aoû 2020
Yegg n°90 jui/aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°90 de jui/aoû 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 42

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : décryptage, l'urgence féministe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
VOTRE SERVICE DE MAQUILLAGE PROFEMIONNEL maquillage, prothèses d'ongles FABlOLA.SWEETYUMBEAUTY@GMAlL.COM Artisane beauté depuis 7 ans, sur région Rennaise https://www.fabiolabeauty.com
ÉDITO le.DWO l I RETOUR DE BÂTON DANS 3, 2, 1 1... PAR MARINE COMBE, RÉDACTRICE EN CHEF... YEGG « N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant. » Simone de Beauvoir. La baffe monumentale dans la gueule de toutes les femmes ! Alors oui, bien sûr, en réalité, ça se passe toujours comme ça, on a juste tendance à oublier. Sarkozy enlève le ministère des Droits des Femmes, Hollande le rétablit. Puis le réduit. Pardon, le fusionne. Macron fait de l’égalité femmeshommes la grande priorité (mon cul) du quinquennat. On n’est pas dupes, il enfonce le clou pour bien épingler nos espoirs, il offre à cette grande cause un secrétariat d’État. Vient le traditionnel « J’aimerais qu’une femme soit Premier ministre » (oui, c’est très important de ne pas féminiser les termes et les fonctions quand on ment et qu’on méprise les femmes) et bim, la tête de Jean Castex en gros plan pour bien nous crier encore une fois « Nanananère ». Puis il en rajoute une couche avec un ministère délégué. Tiens donc. Et encore une autre avec à sa tête Elisabeth Moreno. Qui affirme qu’il ne faut pas que le sexisme mette mal à l’aise les hommes. Ce serait dommage de les mettre dans l’embarras. Enfin, quand on regarde ses petits camarades du gouvernement, on se dit que le sexisme, il met mal à l’aise… uniquement les femmes, finalement. Dupont- Moretti lui, il aime pas l’outrage sexiste, il est pour la liberté d’importuner. Parce qu’il le sait, lui, que les femmes au fond n’attendent qu’une chose, c’est d’être sifflées dans la rue, ça leur remonte un peu leur ego, ça leur fait leur journée, à ces bobonnes décérébrées. Darmanin lui, il aime pas les accusations de viol et de harcèlement sexuel. Parce que ça peut nuire à une carrière, des accusations de violences sexuelles. Ça fait pas joli joli sur le CV. Ça lui pourrit tellement la vie à lui qu’il en devient ministre de l’Intérieur. Le chef de la police. Rien que ça ! Un message très clair est adressé de la part de Macron et ses pantins  : tremblez mécréantes, voici venue l’heure du retour de bâton ! Finis #metoo et #balancetonporc, nos immenses couilles vont vous écraser. On vous attend. Avec vos bâtons, nous ferons des feux de joie. Avec vos couilles, en revanche, c’est pas gagné pour la poésie… Juillet - Août 2020/yeggmag.fr/05...



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :