Yegg n°89 mar/avr 2020
Yegg n°89 mar/avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°89 de mar/avr 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 12,6 Mo

  • Dans ce numéro : focus sur la grossophobie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
apoilcontrele #covid-19 #infirmiere apoilcontrele #covicf-19 #infirmiere naPcMaan'ore\e #covVi-19 Ittn1Wm‘ete apoilcontrele #covid-19 14nlirrniere #99911contretecosne #covicne #infirmiere #apoilcontrele #covid-19 #infirmiere #apoilcontrele #apoilcontrele #covid-19 #infirmiere #apoilcontrele #covid-19 #infirmiere apoi ontrelecovid #covidt9 #intirofier #apoilcontrele Itcovic1-19 #infirmiere econtrele #covid19 #infirmiere infirmier(e) apoilcontre # covid-19 #infirmière napo, 9coma 1 9911nnee apoilcontrele #covid-19 #infirmier #apoilcontrele #covid-19 #infirmier #apoilcontrele #cOvid -19 infirmier° o o eono 91 9 #apollcontrele #covid-19 #infirmiere
leDITUO ÉDITO l I CONFINÉ-E-S PAR MARINE COMBE, RÉDACTRICE EN CHEF... YEGG Étrange période. Une crise sanitaire planétaire. Depuis le début du confinement, officiellement le 17 mars en France, les inégalités se creusent plus que jamais. On assiste à une augmentation des violences conjugales de plus de 30% en quelques semaines, au manque de moyens matériels et financiers des soignant-e-s envoyé-e-s au front sans l’équipement nécessaire à leur propre protection et on voit que les emplois jugés utiles au fonctionnement de la société actuellement ont un sexe, c’est celui des femmes. Infirmières, aides-soignantes, assistantes maternelles, femmes de ménage, caissières… Elles sont en première ligne, précaires, racisées et blanches. Et pourtant, le journal Corse matin titre en Une « ON EST AVEC EUX » dans une mosaïque de photos de soignantes, les hommes y étant en minorité. Le journal Le Parisien Dimanche titrent en Une « Ils racontent le monde d’après », au milieu de quatre portraits d’hommes (plutôt vieux) blancs. Le virus est loin de nous permettre de rabattre les cartes dans ce monde patriarcal, capitaliste et colonialiste. On ne parle pas non plus de la situation des personnes LGBTIQ+, peut-être confinée-s (emprisonné-e-s) avec un entourage violent et malveillant. Non, on parle des kilos que les femmes vont prendre. On les conforme à l’idée que même dans une situation de crise sanitaire planétaire, il est impératif pour elles de ne pas prendre un gramme, voire qu’il s’agirait là d’une bonne occasion de perdre du poids. Mais quelle bêtise infinie ! On peut gueuler face à l’ignorance des policiers qui verbalisent les sans-abris pour non respect du confinement ou les femmes sorties pour s’acheter des protections périodiques qu’ils ne considèrent pas de première nécessité (petit rappel  : si, ça l’est, fin de la discussion.). Il est temps de se bouger le cul, non pas pour le raffermir mais pour en finir avec les putains d’injonctions qui nous pourrissent la vie. Confinées, les femmes continuent de militer pour leurs droits et pour l’égalité. Nous, on a mis de côté les soutifs, le maquillage, le rasoir et le lisseur, et ça fait un bien fou. Parce qu’on en a les moyens, en ce confinement, de penser à ça et d’éprouver cette liberté. Toutes ne l’ont pas. Courage et soutien aux femmes du monde entier. Mars-Avril 2020/yeggmag.fr/05...



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :