Yegg n°88 février 2020
Yegg n°88 février 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°88 de février 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : valeurs hip-hop, danser les maux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
CÉLIAN RAMIS société LIBERTÉ D’ENCRER SON CORPS Entre la photo de mode retouchée et la photo-témoignage, il s’en est passé des choses dans la vie de Nathalie Kaïd. Tatouages, corps, complexes, revendications, femmes atteintes du cancer du sein… L’exposition S’aimer tatouée était à découvrir à l’université Rennes 2 du 17 janvier au 4 mars. « Je tends vers l’ornement, après chaque tatouage je me sens plus complète. J’ai du mal à me résumer en n’en faisant qu’un. Je customise tout autour de moi, je ne pouvais pas laisser mon corps sans ornement. » Hermine, 29 ans. « J’ai appris à regarder avec amour les cicatrices et je prends plaisir à raconter des histoires avec mon corps. » Léo, 27 ans. « Je n’allais quand même pas m’arrêter de vivre parce qu’on m’avait enlevé un morceau ! Dès le premier tracé, je me suis sentie mieux. Ce tatouage a comblé le vide. Il a remplacé le sein par quelque chose qui vaut plus qu’une prothèse en plastique. » Sandrine, 46 ans. Ces femmes, avec leurs tatouages, leurs corps et leurs vécus, ornent la galerie de La chambre claire, à Rennes 2. Dans le clair obscur des photographies, réalisées en studio, les visages n’apparaissent pas, laissant ici place aux corps, ses marques, et aux créations artistiques qui s’unissent et se complètent. « La rencontre avec le milieu du graff m’a donné envie de me faire tatouer. J’ai commencé par un projet sur le bras entier. Je ne m’attendais pas à ça. Ça m’a amené à tout un tas Février 2020/yeggmag.fr/08 de problématiques de l’enveloppe. Depuis 8 ans, je me fais tatouer les autres parties du corps. Je me sens mieux grâce à ça, ça m’a apaisée. », explique la photographe Nathalie Kaïd. De là, elle a eu envie de rencontrer des femmes tatouées, connaître les raisons pour lesquelles elles ont des tatouages et ce que ça leur apporte. Pendant plus de 3 ans, elle a interviewé et photographié 195 femmes. Et toutes ont livré des témoignages et des parcours de vie différents. Et pourtant, on trouve dans les phrases inscrites sous les clichés, et dans les récits retransmis dans le livret qui accompagne l’exposition, des similitudes  : un travail sur la féminité, une réappropriation du corps, une envie de graver ses combats, ses souffrances et ses joies sur soi, une force face aux complexes ou à la maladie, telle que le cancer du sein. Une thématique qui lui tient particulièrement à cœur puisqu’elle est la présidente de l’association Sœurs d’encre, née en 2017, et de son action phare Rose Tattoo, visant à soutenir la pratique du tatouage réparateur auprès des femmes marquées par la maladie ou une blessure corporelle. I M.C.
000-O000000000 bref Dans Dsns l'article l’article de Télérama, vous Ilrez lirez que 000 000 Gabrielle Deydier Deydler a peur de dire qu'elle qu’elle meut veut sur la toile maigrir parce qu’elle qu'elle va vexer les las gros. Une'sur la toile bonne occasion de vous redire ce que J'en j’en pense  : vouloir maigrir n’est n'est pas grossophobe. société... bref bref 0000000000000 0000000000000 chiffre du mois 8 MARS POUR TOUTES JE TE CROIS Plus que jamais la journée.. Les Soeurcières ont lancé internationale des droits..". ".. un appel national au rassemblement, et Rennes y des femmes, le 8 mars, sera une fête militante. Et a répondu favorablement. pour cela, le collectif Nous Ainsi, le 14 mars, une mani- 09/03 Toutes 35 donnerdv à festation statique est organi- Une distribution gratuite 13h30 à République pour la sée (le lieu nous sera bientôt de protections périodiques performance « Un violador est organisée au centre communiqué). L’objectif en tu camino », suivie d’une social Kennedy, à manifestation. Puisrdv ào. est de briser le silence autour des violences sexistes Rennes. 16h à l’Hôtel dieu pour les le 1. n et sexuelles, grâce à des rencontres des cultures... phrases, inscrites sur des féministes (conférences, pancartes, livrées par différentes victimes. Pour que brochures, mais aussi ateliers, discussions, autodéfense) et des concerts ! remises en chiffre du mois leurs paroles ne soient plus cause. le tweet du mois Dalla Daria Marx @dariamarx @darlamarx//04-02-2020 L’ACTU FÉMINISTE 0000000000000 bref EST À SUIVRE SUR R LES RÉSEAUX SOCIAUX AUX ! ! magazine_yegg_rennes sur... Yegg Mag Rennes sur 0 0... @Yeggmag sur YEGGG...



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :