Yegg n°88 février 2020
Yegg n°88 février 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°88 de février 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : valeurs hip-hop, danser les maux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Lundi 9 mars 10h>12h Les règles, on I s'en tamponne ! Venez en 13h30>16h30 échanger autour d'un café ESC Villejean 42 cours Kennedy Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine
ÉDITO IeDITY0 l I UN VIOLADOR EN TU CAMINO PAR MARINE COMBE, RÉDACTRICE EN CHEF... YEGG « Dansons les maux » Cette formule, nous la devons à la danseuse et chorégraphe Nadia Beugré. Dans notre dossier ce mois-ci, nous nous sommes intéressé-e-s à celles qui transmettent les valeurs « Peace, love, unity and having fun » et dansent les maux à travers la danse hip-hop proposant des réflexions sur les féminités, les masculinités, l’individualité, le collectif, la sororité, les violences, etc. Nous nous concentrons donc sur une forme que peut prendre la phrase de Nadia Beugré, « Dansons les maux ». Mais il en existe d’autres. On pense immédiatement à la performance du collectif Las Tesis qui, fin novembre, à l’occasion de la journée internationale contre les violences faites aux femmes (25 novembre), a proposé aux femmes chiliennes de protester contre l’état oppresseur et défenseur du patriarcat. À travers un chant et une danse, « Un violador en tu camino » a traversé les frontières et la vidéo a fait le tour du monde. Parce qu’elle est forte, parce qu’elle est puissante, parce qu’elle dénonce et parce qu’elle unit. Parce qu’elle mobilise le corps des femmes, leur voix et leur être. Parce qu’elle donne la parole aux femmes et parce qu’elle rend les participantes sujets de leur action, sujets de cette protestation de masse. Parce qu’elle envahit l’espace public. Parce qu’elle dit que la rue est aussi aux femmes et parce qu’elle le dit bien. Parce qu’elle pointe les puissants et parce qu’elle pointe les inégalités et les impunités. Le 8 mars, à 13h30, la performance résonnera et fera trembler le sol du centre ville rennais. Voilà qui nous redonnera de la force et du courage pour continuer à lutter, continuer à danser, continuer à chanter, continuer à nous exprimer, continuer à crier, continuer à lire, continuer à écouter, continuer à écrire. Pour transmettre vos paroles. Nos paroles. Février 2020/yeggmag.fr/05...



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :