Yegg n°36 mai 2015
Yegg n°36 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de mai 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 30

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : la politique en bref.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
verdict HOMELAND HINDI ZAHRA AVRIL 2015 Ffrrd Zahra nous etc none en ballade clans son hrornefand Son port d'attache par écrie me partie de l'atbtrm : le Maroc- Sa terre dhaccueil depuis l'adolescence : le France La chanteuse navigue entre les cultures, en chantant en anglais principalement mais e lei en français et en berbère, et propose un métissage des styles rritieraux, erre jazz blues et pop, qui sonne parfois à la Pcnishead ou Pink Martini, le tout teinté de percussions destinées à nous embarquer dans me musique ronde, aérée et chaleureuse_ Hindi Zahra y parle d'arrrar, on pense à la délicieuse chanson - Silence •, dans tri alun poétique et romantique, festif et pudique, qui Trous offre tri pur instant d'évasion. f-farneland est de ceux que l'on écale pour danser; rêver, voyager, par une chaude nuit d'été ou Tors d'ire &crée conviviale autour d'un apéro qui s'éternise_ Un album frais, qui fait du bien. f MARINE PME ■T. TIMBUKTU ABDERRAHMANE SISSAKO AVRIL 2015 ireer raconte le quotidien d'urne Mlle africaine mythique aux confins du Sahara C7rrideniale a.ix mains des djihadistes_ Comment ccnoiTear tin rythme de vie acres cale avec les nouvelles règles de vie des e mistes religieux venant imposer leur chaula et semer la terreur dans des Laairgades n'aspirant qu'a viole en paix ? Toute la beauté du fini réside dans ce savant mélange entre haret: et beauté. La ph ograprie supeit e met à l'honnar u-i décor que le realisaterr a pu observer clans ce Mat qu'il cannait bien. Erdre les paysages ocre filmés mec me patience infinie et la longue sérénade du fietne qui traverse les plafres deserfiquee, Abderrafrnane Slssaka nous fait aimer ce cadre er sharr torr. . Par allant c'est avec la méme énergie qui s'en prend aux salafoies, se postant au chevet des irtercits, il filme l'oppresseur et le résistant arec distanciation, use de la rupture de tons et d'un humai osé et télrrèrare. T buktu rend gràce arcs femmes, intrépides et premières victimes des direcistes, eut appelle è leur murage et à la corse a la vie. La ville tombée en 2012 au< mains des intégristes pris reprise en jarrier 2013 par les français et milliers est le hem d'une ectuafdë brillante très vite recyclée en sujet de film par le réelsateur rnauilariien_ Il reccraJitue celte ocaq ation pour le grand Bran et nie fait avec une formidable libené. Une narration fixe, quasi chorégraphies qui pousse le spectateur A seveiller et s'interroger_ I ClINi rw t MELODY BERNARD BELLEFROID MAI 2015 Melc dy est une jeune coiffeuse itinérante. Modeste, les problèmes d'argent elle connail mais le jeune ferrrne a aussi ses rêves. Son grand projet, c'est d'c r rir scat propre salon de coiHlre. Pour cela elle va décider de devenir mère porteuse. L'argent reçu en échange lui servira a engager les sommes nécessaires à l'ouvoilure dl salon. La rencontre avec Ernity, une riche anglaise et ternies d'affaires redoutable sera déterminante pour ces deux femmes. Celle-ci deviendra commanditaire du bébé qu'elle ne peut avoir_ pièce aux performances intenses de Rachel Blake et Lucie Debay, la relation qui s'installe entre Melody et Emily se révèle absolu-rient bouleversante. Les deux ferrures sont fiées par la croissance de l'enfant mais aussi par fers amitié et le respect qu'eles or4 l'une ioar l'autre- Et c'est bien lé tout l'intérêt du film, c'est a travers le langage et la transrnrssiarr des érrai= inteiirétées et moins grâce au récit que l'histdre s'avère riche et sue. Le réalisaleur Bernard Bel lof rc,tri la bien compris et utilise au mieux see deux actrices pCir qui chacune le défi est de taille_ Cecouple de personnages letrvaudra le prix des rreillelres actrices au Festival du Him du Monde de Montréal. Metadyabcrde avec sereIailité MELODY et délicatesse b question de la maternité et de la gestation pour autrui airm mis DOMINIQUE COOKIE ALLEZ JANVIER 2015 Fidèle aux «lions DuchetiCastel, Cookie Allez re4ieit sur la scène fittérare avec ce rcman sociétal. En 21302, France et Gabriel deviennent les parents de formique_ Un pr€ancrl mmûde assorti à une éducation progressiste dans laquelle renfort pourra s'éparOJir cars stéréotype autour de sa'r sexe, et même choisir son identité sexuelle en grandissant. La question du gare écartée, le couple devra faire face A des difficultés inattendues, créatrices de scènes cocasses et crousti hantes. Le quotidien de cette famille dépassée mais déterminée intrigue le lecteur qui tente de percer le mystère qui règne jusqu'à la derrière page. On dé,rare gloutont'errer' cette histare réaliste DOMINIQUE et pka.rsible, parue d'un humour assez fil, parfois loufoque, en se laissant voguer sur [nageoire conterrporain de rat#eure qui invite â la OUCHE V:G-11A15.. réflexion et à rengagement. I A1rREa0frBE Mai 2015 lyeggrnag_fr! 26
dans le frigo de ;oglAwx-"' BaEEez les jauKes, le sucre eE La vatrLr.lLe cok. crétni<,e épaLsse.. AouEe~ Le r,<,a scr~oe a t~ e~ ` bAcorpore,z Les bLaietcs d'cle_ufs, préalabLeirrr,eiAE eE deli caEenr•,etnE baEEus eift 0,eLge ferme, Trervtrez Les b Ls cuLE s cuLlLere dans les 2 co.fs ckatcds eE l'Ar,<,areEEo, Les écraser grossEérewevE eE Les ré arE~.r au fot•'td du pLaE, ~ecoe~vrez avec La créin•te, ?tas Laissez reposer keures rirtLteti_yoI.iw au fraLs, Au rvtc7vvieviE de servir, sauroudrez Le ara, a ct t _~ocoEaE NouEet4. PtzzeAa La Ptarrprenelke 22, rue c4 Antraix, Rennes ~ 02 99 27 46 g0 Mai 20151 yeggmag.fr 127



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :