Yegg n°36 mai 2015
Yegg n°36 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de mai 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 30

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : la politique en bref.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
LYASMINE KESSACI société DOCTEURE EN PSYCHOPATHOLOGIE, PSYCHOLOGUE CLINICIENNE ET PSYCHOTHÉRAPEUTE. Enseignante â Rennes 2, elle exerce en établissements spécialisés et consulte en libéral. Elle a publié le 24 avril De la maltraitance infantile â l'infanticide, la mère, l'enfant, le ravage, aux Presses Universitaires de Rennes, un ouvrage issu de sa thèse de doctorat « On tue un _enfant ». i~ueis sont;lëss points de départ de votre livre I. Le fait de - conservation du corps xi lorsqu'une femme commet un neonaticide m'a interpellé. Le filigrane de mon travail a été l'objet enfan s la psyché et le ouloir étre mère. En effet, le sujet ouvre tout un champ de la psychopathologie quant au statut de l'enfant, au désir d'enfant, ,a, A la pression de la spolié sur les femmes et le conflit féminitématernité, car con#~rr~ent à ce que l'on pense, Ifs maternité n'est pas l'aboutiment de la f rune, ce n'est ni naturel ni une c . Les ressorts du « vouloir un enfant „ sont complexes et les pathologies sourdes nous le prouvent : le baby blues, la décompression puerpérale...etc. Je me suis donc intéressée à cette clinique du contemporain, clinique de l'extrérne, qui permet de mettre en lumière des choses voilées sur la difficulté de la maternité_ Que deuoife cette clinique de l'extréme ? L'une des portes d'entrée de mon étude est u qu'est-ce que la maternité ? •. C'est un symptôme parfois. Le néonaticide est un symptôme. Je ne suis ni dans la condamnation ni dans la morale, mais dans la tentative de compréhension du processus. Le néonaticide m'a permis de saisir à rebours toute la complexité autour du féminin, de la maternité, du désir d'enfant. Pour éclairer le sujet, j'ai théorisé au final que cela montre, peut-fie, que tuer un enfant est ce qu'il y a de plus archarque au fond de chacun. Car le rapport à l'enfant est compliqué. En outre, il est la dernière icine sacrée de notre monde et son statut a tellement évolué, on est dans l'ère de l'enfant roi ! Enfin, il y a une attente inconsciente de la femme, elle adresse quelque chose à l'autre, comme un appel à l'aide_ Il y a une nécessité subjective de l'intervention de l'autre. Oui sont ces femmes ? Ont-elles des traits communs ? D'un point de vue psychopathologique oui, elles sont toutes psychotiques- La maternité étant quelque chose de complexe, le fantasme d'idéalisation de l'enfant perturbe quand il nat tee mère et femme sont deux positions subjectives différentes, ce ne sont pas les m@mes statuts et il est difficile de gérer les deux, qui entrent en conflit Certaines se débrouillent avec cela. D'au os non_ Dans la psyché maternelle, il y a saturation, mouvement d'agressivité envers l'autre, là la situation est complexe, et on met A distance cet objet insupportable_ Au moment du passage à l'acte, c'est le trou noir, elles ne savent pas ce qu'elles font, elles s'absentent d'elles-mémes, elles sortent d'elles-mêmes. Souvent elles disent que « la prison les a sauvées -, ou « dans ma tète v'a de l'air -. I MORGANE SOULARUE Mai 201.5 f yaggmag.fr f 10
• Tournoi Intern ona ay & Iesb en de Rennes Badm to oll - b • ~ • Rallye ur am inscriptions &èn.fnrmar`inxs : t4W4{:tŸgre-retlnes.fyr G L S r~n~n~s multisports EIW St-1acclues DE LA LAN DE AL- Ilke &Vilaine Fi S.wh.6.ia.t l.,hl,nr 1.141



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :