Weleda n°146 mar à aoû 2019
Weleda n°146 mar à aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°146 de mar à aoû 2019

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Laboratoires Weleda

  • Format : (145 x 230) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : du champ au laboratoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 Revue Weleda/Printemps-été 2019
Depuis un an, l’homéopathie subit les attaques d’une partie du corps médical français. Remboursement des médicaments, enseignement universitaire, sont sur la sellette. Une campagne de soutien à l’homéopathie, #MonHomeoMonChoix, permet aux patients de faire entendre leur voix. « Il faudrait rembourser le sirop à la fraise, alors ! » De la dérision à l’insulte, ce tweet choisi parmi des milliers d’autres en dit long sur la manière dont le débat sur l’efficacité de l’homéopathie s’est dégradé depuis un an. Un véritable retour en arrière ! Tout commence en mars 2018. Le Figaro fait paraître une tribune au vitriol, signée de 124 professionnels de santé membres d’un collectif appelé #Nofakemed. Le texte appelle les pouvoirs publics et l’Ordre des médecins à bannir les « médecines L’homéopathie menacée Comprendre et agir 33 dites alternatives », tout particulièrement l’homéopathie, jusqu’à interdire aux médecins et professionnels de santé qui les utilisent de faire valoir leur titre. Tempête médiatique ! Sous la pression, la ministre de la Santé saisit la Haute Autorité de Santé (HAS) afin d’évaluer l’efficacité de l’homéopathie et le bien-fondé de son remboursement. Verdict en juin prochain. Libre à Agnès Buzyn de suivre ou non l’avis de cet organisme qui a récemment consulté toutes les parties prenantes, dont les Laboratoires Weleda. Une décision qui pourrait tomber comme un couperet Les patients seraient les premiers à souffrir d’un éventuel déremboursement des médicaments homéopathiques. Au siège de l’Association de Patients de la Médecine Anthroposophique (APMA), Jessie Delage, membre du conseil d’administration, ne cache pas son inquiétude  : « Nos adhérents nous font part de leur tristesse et de leur colère face à l’ampleur de cette attaque et le sentiment que la décision pourrait Texte Jean Remy



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :