W-Fenec n°39 sep/oct 2019
W-Fenec n°39 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de sep/oct 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : www.w-fenec.org

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 15,6 Mo

  • Dans ce numéro : Ventura, l'interview.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
bières belges et un niveau de geekerie semblable pour le matériel de musique. C’est un label avec quelques groupes bien plus violents, partager des scènes avec des groupes de style différents, c’est toujours bon ? Seb  : Depuis les débuts du groupe, on a toujours eu le cul entre 5 chaises, du coup on est habitué à jouer sur des plateaux assez diversifiés. C’est assez stimulant de savoir comment va réagir un public qui n’est pas à la base le tien et on en a fait une force. Ça nous permet de jouer sur des festivals tels que le Tyrant Fest avec des groupes estampillés Black Metal, comme de jouer avec Dub Trio dans quelques semaines. L’artwork a été réalisé par Samantha Muljat, pourquoi elle et comment ça s’est fait ? Simon  : Le choix de l’artwork c’est toujours un moment assez douloureux chez nous, on fait mille propositions, ça part souvent dans tous les sens, cette fois on avait une idée de ce qu’on voulait  : un artwork puissant et coloré, intriguant. Un soir Geoffrey m’envoie cette publication Instagram de Samantha Muljat et j’ai tout de suite accroché ! Seb  : Elle a travaillé avec des artistes dont j’apprécie la musique  : Earth, Goatsnake ou Grave Pleasures que j’adore ! Depuis les débuts du groupe, je m’occupe de l’aspect visuel, mais j’ai traversé une période assez dure sur le plan physique et émotionnel durant l’élaboration de l’album, ce qui a pas mal joué sur ma créativité, ma concentration et ma patience. Quand Geoffrey nous a envoyé sa trouvaille, ça a vraiment fait l’unanimité ! Elle a donc travaillé pour Earth, c’est un de vos groupes de référence ? Seb  : Référence, peut-être pas pour la majorité du groupe. Mais à titre personnel, j’aime assez écouter Earth en bossant sur des illustrations le soir ou en méditant. Sinon, un avis sur le nouveau Tool ? Simon  : J’ai été très sceptique dés le premier morceau dévoilé, et je dois avouer qu’après avoir écouté l’album en entier, je ne l’achèterai pas. Il n’y a que deux morceaux que j’apprécie dans cet album (« Descending » avec son riff de clôture magistral et « 7empest »). Bosser avec Olivier et Mathias, c’est une évidence ? Ou vous vous êtes posés la question d’enregistrer avec quelqu’un d’autre ? Simon  : On bossera toujours avec Olivier et Mathias. On aime bosser avec eux, donc quand l’album s’est profilé, ce choix s’est fait naturellement. Mais au départ, nous devions enregistrer cet album avec Joe Duplantier en directeur artistique, qui avait été séduit par nos premières démos et nous proposait de venir faire vibrer son studio Silver Cord à New York avec Mathias et Olivier. Malheureusement, quelques mésaventures qu’on ne citera pas ici ne nous ont pas permis de concrétiser nos plans. Mais ce n’est que partie remise pour le prochain album. La sortie K7, c’est pour la nostalgie ou le fun ? Seb  : C’est notre label Deadlight qui a proposé de sortir l’album dans ce format. Je pense que le public qui collectionne les cassettes le fait à part égale pour le format « original » et pour l’aspect fun de la chose. De là à ce qu’ils l’écoutent... Vous pouvez nous parler de votre bière ? Dans ce domaine, c’est quoi vos références ? Seb  : Avec mon frangin Nicolas, batteur, on est grands amateurs de bières et on s’est dit que ça serait sympa d’en avoir une à l’effigie du groupe, pour notre release party. C’est à la base une idée qui nous est venue comme ça, sans se dire que ça se ferait. En en parlant avec l’équipe du Bistrot de Saint-So, le lieu de la release party et plus grand bar de Lille, ils ont adoré l’idée et nous ont mis en contact avec la brasserie locale Moulins d’Ascq. On a pu échanger avec eux sur ce que l’on aimait, ce que l’on voulait transmettre comme sensations et ils ont élaboré la « Reversed Moon », une recette complètement inédite, rien que pour nous. Il s’agit donc d’une IPA avec une re-fermentation avec du houblon Polaris. Elle a l’amertume que l’on attend d’une IPA, avec une tenue de celle-ci plus longue en bouche, sans avoir les arômes d’agrumes habituels trop présents. Elle est toujours disponible à la vente en bouteille au bar du Bistrot de Saint-So. Pour ma part, je suis grand fan de la Punk IPA ! Est-ce que ça a dopé la vente du vinyle ? Sa grande classe ne suffisait pas ? Seb  : Doper les ventes, je ne sais pas. Elle n’a été vendue que lors de la Release Party. Mais elle a peut-être permis de passer une encore meilleure soirée pour certains ! (rires). Ceci-dit, c’est vrai que le disquaire Quelque-Part Records à Lille en offre pour l’achat de notre vinyle ! C’est l’occasion de faire un peu de promo pour Quelque part Records, allez-y ! Simon  : C’est LE disquaire lillois ! Je n’ai pas la chance de pouvoir m’y rendre régulièrement à mon grand désespoir car je suis également commerçant et nous avons les mêmes horaires, mais quand j’ai un disque à acheter, je sais vers qui me tourner pour le commander ! Déplacez-vous dans les stores physiques ! « Mere mortals », pourquoi ce titre ? Simon  : Mere mortals veut dire « De simples mor- 35 INTERVIEW
INTERVIEW 36



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 1W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 2-3W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 4-5W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 6-7W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 8-9W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 10-11W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 12-13W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 14-15W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 16-17W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 18-19W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 20-21W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 22-23W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 24-25W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 26-27W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 28-29W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 30-31W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 32-33W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 34-35W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 36-37W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 38-39W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 40-41W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 42-43W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 44-45W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 46-47W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 48-49W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 50-51W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 52-53W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 54-55W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 56-57W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 58-59W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 60-61W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 62-63W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 64-65W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 66-67W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 68-69W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 70-71W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 72-73W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 74-75W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 76-77W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 78-79W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 80-81W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 82-83W-Fenec numéro 39 sep/oct 2019 Page 84