W-Fenec n°21 jan/fév/mar 2016
W-Fenec n°21 jan/fév/mar 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de jan/fév/mar 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : www.w-fenec.org

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : zone libre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
LES DISQUES DU MOMENT 46 LIVHZUENA Dark mirror neurons (Klonosphere) La première écoute de Dark mirror neurons est plutôt anthologique, ça joue vite, ça joue fort, ça tabasse sec, les références s’entrechoquent, les clichés auditifs défilent à grande vitesse. Une avalanche d’idées et de riffs plus effarants les uns que les autres. « Mars » est une excellente entrée en matière, une espèce de déluge nonstop où il est dur de reprendre son souffle. Quand Livhzuena met le couvert, ils ne font pas les choses à moitié. Un petit coup d’oeil au dos de la pochette ; le groupe est signé sur Klonosphere. Les choses se précisent donc, peu de labels français sortent ce style de musique, encore moins avec cette qualité-là. Les guitares enchaînent sans répit, c’est une grosse claque que Livhzuena cherche à nous administrer. Prends 3 secondes pour bien décomposer le mot, Livhzu-é-na. À part être un anagramme de « Inhalez », c’est une recette certaine pour que Google ne confonde pas le nom du groupe avec autre chose. Ça sonne un peu comme Klone, une peu comme Hacride, mais avec plus de mordant et plus de dynamique, on peut y voir des influences comme Meshuggah, ou même Soulfly (oui, oui, écoute bien « Quantic quake monster »). « Shadows and matter » déballe son lot de cadeaux, un riff très condensé, un train lancé à vive allure que rien n’arrête, un passage beaucoup plus mélodique avec un chant clair par-dessus. Une atmosphère que l’on retrouve sur le dantesque « Quantic quake monster », un riff à faire décoller les lames du parquet, un pont presque atmosphérique, enfin presque, il ne faudrait pas relâcher trop la pression, le baromètre monte soudainement d’un cran, c’est tout l’art de Livhzuena et l’air devient tout de suite beaucoup plus étouffant, la batterie continue sans relâche ; le tout explose dans la stratosphère avant de se désintégrer lors de la rentrée atmosphérique où tout se consume. Cette pression intense, c’est mise en boîte en bonne et due forme, on la retrouve sur « Void », qui n’est pas vide de charme par ailleurs, notamment lorsque une dynamique pétillante guitare-batterie s’ouvre sur un chant qui s’en sert comme tremplin. Dark mirror neurons est petit condensé de bonne idées à la réalisation plutôt bien réussite, qui ne mérite qu’une chose  : d’augmenter le son ! Pooly
HO99O9 Horrors of 1999 (Family Artists) Trois ans après sa fondation en 2012, le duo originaire du New-Jersey Ho99o9 (se prononce « Horror ») peut se targuer d’avoir fait parler la poudre avec une musique, une attitude, et une image bien rodée (regardez donc leurs clips). En l’espace de deux ans, theOGM et Eaddy ont sorti 4 disques dont cet EP de 11 minutes qui nous est tombé dessus cet été  : Horrors of 1999. Ca débute avec une torpille punk sonique et crado (« No regrets ») , sorte de crossover punk-hip-hop doté d’une puissance de feu qui laisse présager du lourd pour la suite. « Day of vengeance » capte l’attention par son atmosphère neurasthénique et intrigante, comme un délire à la Stupeflip où les effets de voix graves et le beat lent hantent les sillons, un morceau qui malheureusement peine à convaincre. Les « horreurs de 1999 » prennent alors une petite pause avec un dialogue entre un homme et une femme en guise de « skit » puis enchaînent sur « P.O.W. (Prisoners of war) » qui relève légèrement le niveau. Ces fans de Rob Zombie nous plongent alors dans le dédale de leur ‘ » horror hip-hop » avec un rythme bien gras, des sons indus-noise et des flows rageurs qui bouleversent un peu les âmes sensibles. Ho99o9 continue la démarche jusqu’au-boutiste de dévoiler une ambiance malsaine avec une interlude (« Gates of torment ») puis termine déjà le disque comme il l’avait commencé, soit par un titre punk brut de décoffrage, aux antipodes du hip-hop. La boucle est bouclée... Annoncé par le magazine Rolling Stones comme l’un des 10 nouveaux groupes à connaître en 2014, Ho99o9 brouille pas mal les étiquettes. Sa musique qu’on pourrait tenter de définir comme un mélange de celle des Bad Brains, de Death (le groupe de proto-punk), et de Death Grips, est polluée par l’indicible envie de ses géniteurs de jouer la carte du tout anti-conformiste et du j’m’en foutisme, quitte à brouiller la lecture du disque. Résultat des courses  : on a l’impression d’avoir à faire à un EP pas tout à fait (voire pas du tout) terminé au sein duquel les idées bien présentes manquent de mises en valeur et de cohésion. Quelques chansons de plus ou des titres plus longs auraient sans doute été une partie de la solution pour le rendre moins plat et renforcer le propos dans son ensemble. Ted 47 LES DISQUES DU MOMENT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 1W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 2-3W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 4-5W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 6-7W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 8-9W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 10-11W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 12-13W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 14-15W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 16-17W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 18-19W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 20-21W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 22-23W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 24-25W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 26-27W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 28-29W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 30-31W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 32-33W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 34-35W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 36-37W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 38-39W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 40-41W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 42-43W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 44-45W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 46-47W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 48-49W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 50-51W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 52-53W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 54-55W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 56-57W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 58-59W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 60-61W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 62-63W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 64-65W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 66-67W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 68-69W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 70-71W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 72-73W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 74-75W-Fenec numéro 21 jan/fév/mar 2016 Page 76