W-Fenec n°18 mai/jun 2015
W-Fenec n°18 mai/jun  2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de mai/jun 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : www.w-fenec.org

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 82

  • Taille du fichier PDF : 14,1 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Danko Jones.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
INTERVIEW TEXTE 44 Here comes the sun, ça collait bien, ça me semblait logique de finir là-dessus. A part sur le net, il n’était dispo nulle part. Les avis sont mitigés, t’as deux écoles, ceux qui pensent qu’on a réussi à donner un second souffle à un morceau qui a été surjoué dans tous les sens, à donner une touche bluesy plutôt cool, et d’autres qui ne sont pas fans, certains jazzeux que je connais qui pensent que ça ne le fait pas parce qu’on n’y touche pas ou parce qu’il a déjà été trop repris. Ca reste un petit exercice de style, en plus en acoustique, il fallait faire progresser la chanson sans batterie, sans rien, juste quelques petits arrangements et on en est content. Vous avez des retours de la presse pop/rock où vous restez estampillés « métalleux »... On cible tout le monde mais les Inrocks ou Rock N’Folk ne nous ont pas soutenus plus que ça ou alors pour des trucs autres que la zik mais y’a Zegut qui doit faire un truc sur nous, il avait déjà bien aimé le disque précédent, il en avait parlé sur son blog, c’est cool d’avoir le maître dans la promo qui parle de nous même si ça paraissait un peu inaccessible. Pour le reste, y’a pas grand chose qui se passe, même sur les radios Ferarock c’est pas la folie, je m’attendais à ce que ce soit plus que d’habitude mais non... Dans le même temps, vous rééditez High blood pressure qui est quasiment à l’opposé du Klone d’aujourd’hui... Un peu à l’opposé parce qu’il y a des morceaux assez extrêmes avec de la double, du chant méchant mais aussi des morceaux plus clean très ouverts. On avait du mal à se rendre compte de cet écart mais hier en jouant les morceaux en live on s’est rendu compte qu’ils étaient très calmes, à un moment je me suis dit « putain je transpire moins que d’habitude », on passe de morceaux super bourrins à des trucs intimistes, c’est étrange pour nous, c’est pas la même approche sur scène. Y’a une release party la semaine prochaine à Paris avec Hangman’s Chair... C’est un concert gratuit avec Oui FM, c’était en discussion depuis un petit bout de temps, là on a pu le caler à la bonne date pour la sortie du disque, il y aura la presse, ça devrait bien se passer. Sur les dates à venir, vous allez jouer aussi bien avec Psykup que Nojia ou 7 Weeks, ça va être des atmosphères différentes, vous préparez les dates de la même façon ? Oui, ça va être très différent mais nous, on ne change rien. C’est des groupes qu’on connaît, on a déjà joué avec eux donc ça se passera bien, avec leur public, on verra, hier on avait un peu peur de ça parce qu’on jouait avec un groupe de métal avec une voix heavy, on ne savait pas trop à quoi s’attendre et finalement ça a bien pris, même plus que ce qu’on pensait. Les gens étaient scotchés et nous on était content, plus que d’habitude même... D’ici le mois de mai, il y aura quelques dates aux Pays- Bas, c’est Pelagic Records qui ouvre des portes ? Non, c’est un tourneur avec qui on a bossé sur quelques plans et qui voulait nous caler dans ce coin-là. Avec Pelagic Records on a des plans sur l’Allemagne en juin après l’Australie et le reste ce sera à la rentrée... Justement, il y a l’Australie qui arrive pour deux semaines fin mai début juin, comment c’est possible ? On n’y croit pas encore en fait ! Tant qu’on n’y sera pas... On est dans les trucs chiants pour savoir comment s’organiser parce que si c’est joli sur le papier, derrière, c’est compliqué à gérer administrativement et financièrement. On a fait une tournée avec Orphaned Land en 2012 et sur la date du Divan du Monde à Paris, leur tourneur australien était là pour mater le concert. A la fin du concert, il vient nous voir pour dire « Pour votre prochain
disque, je vous fais jouer en Australie ». Un peu comme à chaque fois « c’était génial, on va bosser ensemble » et en général il n’y a rien qui se passe, surtout que là c’est un gros tourneur... Et il nous a recontacté, déjà deux fois, sur une tournée qu’on ne pouvait pas faire et là, ça c’est calé, on va jouer avec un groupe australien qui sera en tête d’affiche (Voyager), on sera deuxième... Il y a quelques personnes qui nous suivent là-bas, le mot se passe petit à petit, on a un gars qui va faire de la promo sur place, c’est tout nouveau pour nous, c’est super loin, c’est un peu flippant pour l’organisation mais c’est super cool, on va y aller à fond ! tik Vous allez y rester 15 jours, il n’y a pas que des concerts, vous allez faire du tourisme ? Ouais, c’est chaud parce que ça a l’air joli mais ça coûte super cher... et on n’a pas beaucoup de sous. On a deux fois 6 jours de day off sur lesquels on est lâché dans la nature, on est en train de chercher comment on peut squatter, est-ce qu’on loue un van ou un camping-car pour dormir dedans... Tous les trajets internes se font en avion, plus les 24h d’avion pour y aller, on n’est pas trop habitués et avec les accidents en ce moment, c’est pas rassurant... Tant qu’on n’y sera pas, j’ai pas l’impression que c’est vrai... Et c’est pareil pour chaque tournée... Vous avez un clip dans les valises ? Comme à chaque fois, on a eu un léger problème... L’idée c’est de filmer un mec sous l’eau avec toute une scénographie. On a commencé en janvier et il faisait super froid, le mec qui allait sous l’eau était frigorifié, il pouvait pas rester plus de 2-3 minutes, on a tout arrêté et on a reprogrammé ça d’ici cet été. Ca va tout décaler mais on aura ce qu’on voulait, j’espère qu’il sera dispo en septembre mais on a toujours des merdes avec les clips... Quelque chose à ajouter ? Rendez-vous sur internet et écoutez de la musique ! Merci à Guillaume et aux Klone ainsi qu’au staff des 4 Ecluses et de Klonosphère (Marion, Enora, Pat’...). Oli 45 INTERVIEW TEXTE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 1W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 2-3W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 4-5W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 6-7W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 8-9W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 10-11W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 12-13W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 14-15W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 16-17W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 18-19W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 20-21W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 22-23W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 24-25W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 26-27W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 28-29W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 30-31W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 32-33W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 34-35W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 36-37W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 38-39W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 40-41W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 42-43W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 44-45W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 46-47W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 48-49W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 50-51W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 52-53W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 54-55W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 56-57W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 58-59W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 60-61W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 62-63W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 64-65W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 66-67W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 68-69W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 70-71W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 72-73W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 74-75W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 76-77W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 78-79W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 80-81W-Fenec numéro 18 mai/jun 2015 Page 82