Voie Libre n°75 oct/nov/déc 2013
Voie Libre n°75 oct/nov/déc 2013
  • Prix facial : 8,20 €

  • Parution : n°75 de oct/nov/déc 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 82

  • Taille du fichier PDF : 118 Mo

  • Dans ce numéro : Riffelalp, un tramway vers les sommets (H09).

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Ce système de voies embranchées les unes aux autres génère une multiplication des propriétaires. Chaque grosse ferme possède sa ligne. Leur longueur varie de quelques mètres à plusieurs Le train finit par marquer l’arrêt à la naissance de l’embranchement. L’équipe attend l’autorisation de s’engager sur la ligne principale. En attendant, John a garé son Austin-Morris 1100 avant de reprendre la poursuite. L’autorisation est enfin venue… par téléphone à la gare de Bitry toute proche. Le train part alors vers Pithiviers, son terminus. Arthur Lambert, le directeur de la sucrerie de Toury envisagea d’installer en 1913 ses propres voies de 60, reliées au TPT. 1914 et la réquisition du matériel prévu pour le chantier mirent son projet en sommeil. Mais l’importance des produits de l’industrie betteravière pour les besoins de la guerre conduisit vite Lambert à renouveler sa demande. Il obtint rapidement gain de cause. Fait extraordinaire pour cette période, il put même commander Simone et Suzanne, deux 030T Decauville type 17 au moment où Corbeil ne travaillait que pour l’armée. Ces premières machines plurent beaucoup à Toury. Elles furent rejointes après guerre par d’autres type 17. hectomètres. Les sucreries en installent également à leurs propres frais. Leurs moyens étant bien plus importants que ceux des agriculteurs, ces voies industrielles peuvent atteindre plusieurs kilomètres. Le reste appartient au TPT. Techniquement, c’est le TPT qui gère le tout. Il assure l’entretien des voies ainsi que l’installation des prises d’eau nécessaires à l’alimentation des machines, comme à Beaulay. 20 N°75• OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2013
Comme l’entretien, l’exploitation de ces embranchements privés reste l’affaire du TPT ; seule la sucrerie de Toury a obtenu d’y faire circuler ses propres trains tractés par ses propres machines. Les locomotives du TPT tractent aussi bien les wagons de la compagnie que ceux appartenant à A Pithiviers, John va suivre un second train, dont la physionomie est identique à celle du premier. Seule la machine change. C’est la 5-3, une 050 T O & K à transmission Luttermoler par engrenages. Le train a dépassé la gare TPT et s’est engagé, à travers la cour SNCF, vers le faisceau d’échange TPT/sucrerie. la sucrerie de Pithiviers. À Pithiviers, les rames sont reprises par le locotracteur de l’usine, qui n’a pas le droit de dépasser le faisceau d’échange entre l’usine et les voies du TPT. Chaque rame le suit docilement dans le dédale des voies de l’usine pour n’en ressortir que plus tard, vide de betteraves. ■ À l’entrée de l’usine, la voie de 60 et la voie normale sont profondément imbriquées : une belle occasion de mettre en évidence la différence de gabarit entre les matériels des deux écartements. Ne manquez pas les « 70 ans de chemin de fer betteraviers en France » en vente à la boutique LR PRESSE, 29,90 €, code BETTERAV2. Au-delà de ce faisceau, la traction va être assurée par ce curieux engin. Il s’agit d’un tracteur d’artillerie Drewry-Baguley, construit pour l’armée française. Celui-ci a été racheté par la sucrerie. 21 N°75• OCTOBRE OBRE -NOVE NOVEMBRE MBRE- DÉCEMBRE E 2013 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 1Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 2-3Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 4-5Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 6-7Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 8-9Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 10-11Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 12-13Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 14-15Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 16-17Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 18-19Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 20-21Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 22-23Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 24-25Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 26-27Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 28-29Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 30-31Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 32-33Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 34-35Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 36-37Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 38-39Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 40-41Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 42-43Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 44-45Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 46-47Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 48-49Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 50-51Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 52-53Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 54-55Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 56-57Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 58-59Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 60-61Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 62-63Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 64-65Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 66-67Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 68-69Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 70-71Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 72-73Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 74-75Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 76-77Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 78-79Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 80-81Voie Libre numéro 75 oct/nov/déc 2013 Page 82