Vivre la Wallonie n°45 sep/oct/nov 2019
Vivre la Wallonie n°45 sep/oct/nov 2019

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
VIVRELAWALLONIE 22 CÔTÉ ENTREPRISES FILIÈRE DE RECYCLAGE PLASTIQUE  : SIX PROJETS INNOVANTS RETENUS Chaque année, les Européens produisent 25 millions t de déchets plastiques dont seuls moins de 30% sont collectés en vue de leur recyclage. Face à ce constat, l’Union européenne impose aux États membres de recycler 30% des emballages plastiques d’ici 2030. C’est dans ce contexte qu’un appel à projets a été lancé en début d’année en vue de développer une filière complète de recyclage plastique en Wallonie. C’est la SRIW (Société régionale d’Investissement de Wallonie) qui a été chargée du processus de sélection et de son suivi. Parmi les 25 projets proposés, six ont été retenus sur base de leur faisabilité et de leur crédibilité financière. Portés par sept entreprises, ils mèneront à la création d’unités de traitement industrielles, opérationnelles à l’horizon 2021. La capacité totale annuelle est estimée à 156 000 t de déchets plastiques. L’investissement global porte sur 120 millions € dont 47 millions € seront financés par la Wallonie. La création de 350 emplois est visée. 1890  : DES DÉBUTS PROMETTEURS Opérationnel depuis décembre 2018, le guichet unique pour les entreprises wallonnes a déjà enregistré plus de 82 000 visites sur le site Internet. Plus de 1000 demandes ont également été traitées par téléphone ou par formulaire. Géré par la Sowalfin, le site www.1890. be reprend toutes les informations utiles à connaître pour qui entreprend ou souhaite entreprendre  : étudiant, indépendant à titre principal ou complémentaire, chef d’entreprise (PME et GE), demandeur d’emploi, salarié qui souhaite se lancer, entrepreneur qui veut vendre ou reprendre une entreprise. Accessible gratuitement du lundi au vendredi de 12 à 19h, la ligne téléphonique 1890 permet d’obtenir des informations complémentaires à celles disponibles sur le site. De plus, le formulaire de contact en ligne offre une réponse garantie dans un délai de 2 jours ouvrables. PERMIS D'ENVIRONNEMENT/PERMIS UNIQUE  : NOUVEAUX FORMULAIRES Vous souhaitez introduire une demande de permis d'environnement ou de permis unique ? Attention ! Pour certaines thématiques, de nouveaux formulaires sont d'application depuis le 1er septembre. Ces formulaires et les cadres qui les constituent sont plus simples d'utilisation. La lisibilité et la compréhension des questions posées ont été améliorées pour s'adapter aux règlementations environnementales européennes ou régionales de plus en plus strictes. Toutes les annexes correspondantes ont été renumérotées ; certaines ont été intégrées en totalité ou en partie dans le formulaire principal, d'autres ont fusionné. Cette initiative s'inscrit dans un programme plus global appelé « Permis- On-Web environnement » dont le pilotage a été confié au Service Public de Wallonie Agriculture, Ressources naturelles et Environnement. Dans le courant de l’année 2020, toutes les démarches administratives liées au permis environnement ou permis unique pourront être effectuées en ligne. Cela va de la demande de permis jusqu'à la remise en état ou la cession, en passant par la délivrance du permis nécessaire à l'exploitation de l'établissement. Dans cette perspective, un nouveau site à été mis en ligne  : permis-environnement.spw. wallonie.be
GRÂCE À L'EUROPE LES TIC AU SERVICE DE LA SANTÉ DES SENIORS Pour relever le défi du vieillissement de la population, les technologies de l’information et de la communication sont appelées à jouer un rôle incontournable dans le domaine médical. Au CETIC à Gosselies, l’e-santé est au cœur de plusieurs recherches. Parmi celles-ci, le projet mHealth qui concerne le suivi des personnes âgées à domicile. De manière générale, les projets R&D du CETIC sont financés à 50% via des subsides régionaux et européens (FEDER). Les 50% restant proviennent du transfert technologique (contrats industriels). Basé à Gosselies, le Centre d’excellence en technologies de l’information et de la communication (CETIC) compte parmi les 19 centres de recherches agréés par la Wallonie. Sa mission consiste à aider les entreprises wallonnes, en particulier les PME, à intégrer plus rapidement les innovations technologiques et numériques dans leur processus de production ou de services. Une trentaine de chercheur(se)s y travaillent  : informaticien(ne)s, ingénieur(e)s, physicien(ne)s… Leurs recherches consistent à valider des idées innovantes et à mettre au point des prototypes liés à l’internet du futur et à ses composantes  : Big Data (gestion des données), fiabilité des systèmes informatiques, Internet des Objets, intelligence artificielle… Ces travaux trouvent de nombreux champs d’applications tels que le transport et la logistique, l’industrie, l’aérospatial, la santé, etc. L’E-SANTÉ POUR RÉPONDRE AUX ENJEUX DU FUTUR Au fil des années, le CETIC a acquis une solide expertise en matière de solutions numériques liées au domaine médical et adaptées au contexte régional. Parmi les différentes recherches en cours, le centre travaille sur un projet de plateforme connectée baptisé mHealth. Il concerne les seniors habitant toujours dans leur logement et qui ne sont pas en situation de perte d’autonomie. VALÉRIE PUTZEYS Mené en collaboration avec les universités de Liège et de Namur, mHealth consiste à étudier la faisabilité et le développement de plusieurs outils permettant une surveillance médicale à distance de cette catégorie de personnes âgées. L’objectif est de les aider à mieux comprendre leur état de santé, de recevoir des conseils personnalisés et de communiquer avec le personnel soignant. Avec un but final  : les maintenir à domicile le plus longtemps possible dans de bonnes conditions. APPLI CONNECTÉE AU RÉSEAU SANTÉ WALLON Concrètement, le dispositif prévoit la mise à disposition d’une application mobile destinée à recueillir une série d’informations  : paramètres physiologiques via un bracelet (fréquence cardiaque, poids, qualité du sommeil…), ressenti du patient (je me sens bien/je me sens mal), périodes d’(in)activités… Une fois ces données enregistrées, un rapport sous forme d’un fichier PDF est généré sur le Réseau wallon Santé. Par ce biais, les informations sont mises à disposition des soignants afin de leur permettre de déceler tout signe de fragilité chez ces patients et d’affiner leur diagnostic. Reste toute la question de la protection des données recueillies auprès des seniors concernés. Outre les aspects techniques et opérationnels, c’est précisément sur ces questions déontologiques que l’attention du CETIC se porte. L’objectif étant de prendre en compte tous les paramètres permettant de garantir le secret médical. 23 N°44/ÉTÉ 2O19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :