Vivre à Genève n°78 jui/aoû/sep 2019
Vivre à Genève n°78 jui/aoû/sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°78 de jui/aoû/sep 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Genève

  • Format : (195 x 290) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : égalité, la ville affiche toujours sa volonté.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Vivre à Genève Nº 78 14  : Quartiers DES CABINES TÉLÉPHONIQUES COMME ESPACES D’INFORMATION Transi’CAB, ce sont quatre anciennes cabines téléphoniques reconverties, afin d’y mener des projets sociaux en lien avec les partenaires locaux et les acteurs de l’économie sociale et solidaire. Après l’annonce de Swisscom de procéder au démantèlement complet des cabines téléphoniques en Suisse, la Ville a décidé d’en maintenir quatre dans différents quartiers. Elles seront mises à disposition des services municipaux, des associations, des it.am-dilles La bâche est visible le long de l’avenue de la Gare-des-Eaux-Vives. Les Forums sociaux de quartier poursuivent leur tournée sur le territoire municipal. C’est au tour de Saint-Jean – Charmilles d’accueillir le 7e Forum, le 24 septembre. Conçu comme un moment d’échange entre la population, les associations et les services municipaux, ce Forum sera l’occasion de prendre le pouls d’un quartier aux multiples enjeux et de réfléchir ensemble à son avenir. Les ateliers participatifs permettront d’aborder les principaux enjeux auquel le quartier est confronté. habitant-e-s et des entités liées à l’économie sociale et solidaire, comme espaces d’animation et d’information. La Ville collabore avec la Chambre de l’Economie sociale et solidaire, APRES-GE, notamment quant à la gestion des cabines. Elle a confié leur habillage à la Haute Ecole d’Art et de Design. Rendez-vous en septembre pour les découvrir à la place du Lac, à la place de la Navigation, à la place du Petit-Saconnex et à la rue de Carouge 4. Pour en savoir plus transi_cab@apres-ge.ch SAINT-JEAN – CHARMILLES Prochain forum social le 24 septembre - Transi'CAB EAUX-VIVES Les enfants dessinent les espaces publics Un groupe d’élèves de l’école du XXXI-Décembre a participé à la création d’une bâche dans le cadre des activités parascolaires. Il s’agit d’une démarche liée au Plan d’actions pour la promotion des droits de l’enfant, adopté par le Conseil administratif en 2015. Ce projet a été réalisé avec les architectes de l’association « Chantier Ouvert », dont le but est de sensibiliser le public à une meilleure compréhension de l’aménagement urbain. Le résultat de leur travail est exposé le long de l’avenue de la Gare-des-Eaux-Vives, visible depuis le trottoir élargi et rénové qui borde les immeubles. Une visite du chantier et plusieurs ateliers ont permis aux enfants de se familiariser avec le projet d’aménagement des espaces publics autour de la gare. Leurs créations en noir et blanc illustrent les différentes échelles du site et reflètent une multitude de situations et de possibilités. Une restitution en plénière conclura cette soirée et constituera une rampe de lancement pour la rédaction d’un Plan d’action. Les Forums sociaux constituent des exercices de démocratie participative à l’échelle de la proximité. Chacun-e est bienvenue pour s’informer, partager ses idées et s’engager dans la vie de son quartier. Transi’CAB, des cabines reconverties. Pour en savoir plus Antenne sociale de proximité Servette – Petit-Saconnex/Saint-Jean Tél.  : 022 418 97 90 www.ville-geneve.ch/forum-social-quartier
DR PLAINPALAIS Réouverture de la bibliothèque des Minoteries Après presque deux ans de travaux, la bibliothèque ouvrira ses portes le 10 septembre prochain et cela valait la peine d’attendre ! Des espaces totalement réaménagés, une surface agrandie et lumineuse, un nouveau mobilier  : tout a été pensé pour rendre la bibliothèque et ses nombreuses prestations plus accessibles au public. Organisées autour d’un bureau d’accueil unique (adultes et jeunes), la disposition des collections favorisera les thématiques transversales et le mélange des supports. Un nouvel espace de médiation culturelle, au sous-sol, accueillera les spectacles, mais sera aussi disponible pour travailler en groupe. Des bornes automatiques de prêt et de retour et un patio central accessible lors des beaux jours viennent compléter cette liste non exhaustive de nouveautés. Grande fête d’inauguration samedi 14 septembre (Infos sur www.bm-geneve.ch). SAINT-GERVAIS Un rayon vert illumine la nuit du quartier Depuis le 13 juin dernier, l’œuvre créée par Gunter Frentzel pour Saint-Gervais Genève en 1995 illumine la nuit du quartier. L’artiste proposait alors ce « dessin » tridimensionnel au laser pour contenir et signaler, de manière symbolique, ce haut-lieu culturel genevois. Cette parenthèse [Laser-Klammer en allemand, c’est son titre] est visible de la tombée du jour à minuit. L’œuvre revient s’inscrire dans l’espace public avec d’autant plus de Gunter Frentzel. Laser-Klammer, 1995. force poétique qu’il porte en lui désormais l’absence et la présence ; la sienne propre, après plus de vingt ans d’extinction, celle de l’artiste aujourd’hui disparu et de toutes les créations liées à ce bâtiment (5 rue du Temple, Théâtre Saint-Gervais Genève). Les espaces ont été totalement réaménagés. Reto Toscano. Collection du Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève. LE SAVIEZ-VOUS ? Vivre à Genève Nº 78 15 Vigne municipale En 1793 fut créé au Bastion de Saint-Léger le tout premier jardin botanique privé de Genève qui, grâce à son emplacement à l’abri du vent et ensoleillé, était idéal pour la vigne. On retrouvait des cépages qui ont perduré jusqu’à nos jours, comme le Chasselas et la Mondeuse, mais également des variétés aux noms étranges, comme le Pique-Poule, le Bouboulengue ou encore le Moutardier. Au mois de mai, la Ville de Genève a planté, à côté du Palais Eynard, quelques pieds de vigne à valeur symbolique rendant hommage à la tradition viticole genevoise. Plus d’anecdotes sur le quartier Eaux-Vives-Cité  : www.ville-geneve.ch/decouvrir-eaux-vives-cite Les chutes de la Bâtie Dans le passé, le parc du Bois de la Bâtie a accueilli une cascade et un lac artificiel qui furent créés sur le modèle pittoresque en vogue à la fin des années 1860 à Paris, notamment au parc Monceau et aux Buttes Chaumont. La cascade et le lac étaient alimentés par le réservoir hydraulique réalisé en 1873 au même moment où commença l’aménagement du bois en promenade. Un deuxième réservoir fut réalisé en 1934. Ces constructions sont aujourd’hui désaffectées. Plus d’anecdotes sur le quartier de Plainpalais Jonction  : www.ville-geneve.ch/decouvrir-plainpalais -jonction



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :