Vivre à Genève n°77 avr/mai/jun 2019
Vivre à Genève n°77 avr/mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°77 de avr/mai/jun 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Genève

  • Format : (195 x 290) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : le bois de la bâtie commence sa mue.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Vivre à Genève Nº 77 22 Culture LA CULTURE À L’HEURE DU NUMÉRIQUE Avec l’accélération de la transition numérique, les institutions culturelles de la ville développent des actions de médiation en s’appuyant sur les technologies afin d’ouvrir de nouveaux champs dans le domaine artistique et performatif. Ce printemps, les bibliothèques Genève 1850. Un voyage révolutionnaire Casque de réalité virtuelle sur la tête, capteurs de mouvement sur les mains et sur les pieds, vous êtes maintenant complètement équipés pour démarrer l’expérience Genève 1850. Vous êtes invité-e-s à remonter le temps jusqu’au XIX e siècle, à une période où l’Europe vit de grandes mutations politiques et sociales. Grâce à ce dispositif de réalité virtuelle, vous êtes intégralement immergée-s dans Genève au moment où la ville s'apprête à basculer dans la modernité, lors de la révolution menée par James Fazy. Par groupe de quatre, incarnant des avatars en tenue d'époque, vous arrivez dans la cité au début du mois d’octobre 1846, à la veille d'un soulèvement populaire. Avec ses nombreux effets spéciaux, l’immersion n’est pas seulement audiovisuelle et olfactive. Elle est aussi physique et tactile grâce au ressenti de mouvements réels qui correspondent à des phases de déplacements virtuels ou à la manipulation d’objets qui permettent d’interagir avec votre environnement, avec vos compagnons de route ainsi qu’avec les personnages que vous croisez en chemin. Les bibliothèques municipales explorent le numérique Le jeu vidéo crée des univers, raconte des histoires et nous fait incarner de multiples rôles. Comment le genre façonne-t-il ces imaginaires ? Quelles places y occupent les femmes et les hommes ? Inaugurée le 1er mars, l’exposition sHeroes propose de découvrir des jeux donnant vie à des héro-ïne-s moins stéréotypé-es et de prendre les manettes de municipales mettent notamment en place deux actions. Du côté de la Maison Tavel, une exposition en réalité virtuelle vous attend. Artanim cette exposition pour comprendre ce qui se joue entre genre et jeu vidéo. Changement d’univers avec une proposition qui vous emmène dans les parcs genevois et les histoires réelles ou imaginées, individuelles ou collectives, ordinaires ou extraordinaires qui ont façonné ces espaces bucoliques et urbains au fil des siècles. Lancé l’été dernier, Le Parc augmenté a pour but de créer une base de données participative, un réservoir d’histoires étonnantes, entre réalité et Image de l’expérience Genève 1850. Les visiteurs en diligence devant la cathédrale Saint-Pierre. Cette expérience spectaculaire a été élaborée à partir des données 3D issues de la numérisation du Relief Magnin exposé à la Maison Tavel, grâce au concours de la Ville de Genève. Elle est le fruit d’une collaboration exceptionnelle entre le Musée d’art et d’histoire et la Fondation Artanim. N’attendez plus  : embarquez pour un voyage dans le temps et réservez dès à présent vos places sur mah-geneve.ch (réservation obligatoire) Genève 1850. Un voyage révolutionnaire Maison Tavel Du 12 avril au 14 juillet fiction. Et c’est justement les nombreux films qui se sont tournés dans les parcs genevois dont il sera question le temps d’une soirée. sHeroes Jusqu’au 20 juillet à la bibliothèque de la Cité Le Parc augmenté Séquence de films et de romans, mercredi 15 mai En savoir plus sur le projet  : www.numeriquebm.ch www.bm-geneve.ch
CJBG Ce printemps, de nombreuses expositions vous ouvrent leurs portes. Découvrez, sentez, imaginez, questionnez  : de multiples émotions pour une offre culturelle riche et diversifiée. « Il était une fois … » La fabrique des contes Avec sa nouvelle exposition « La fabrique des contes », le Musée d’ethnographie explore l’univers magique des contes. De la Finlande à la Grèce, de l’Espagne aux Alpes, ces récits sont souvent d'origine ancienne. Toujours vivants, ils continuent de nourrir notre imaginaire et nous fascinent à tout âge. Les contes sont loin d’être réservés aux enfants, et pas si innocents qu’il n’y paraît. En franchissant le seuil de l’exposition, vous êtes projeté-e-s dans Les secrets du monde végétal Marché de Cuzco, Pérou. A dévorer à pleines dents ! Prédations, exposition 100% Muséum de Genève, nous immerge dans le monde fascinant des animaux prédateurs et de leurs stratégies. La prédation constitue l’un des moteurs de l’évolution des espèces  : mieux attraper, mieux capturer d’un côté et mieux se protéger, mieux fuir de l’autre. Dans ce grand jeu du « attrape-moi si tu peux », les prédateurs sont loin d’imposer la soi-disant loi du plus fort. Leur vie s’avère en effet bien souvent difficile et dangereuse. une atmosphère fantastique, où les récits se vivent comme une expérience sensorielle. Ces contes sont théâtralisés grâce aux objets du MEG et mis en valeur avec le concours d’illustrateurs contemporains. Découvrez également l’envers du décor et les multiples utilisations des contes dans l’histoire européenne. La fabrique des contes Musée d’ethnographie de Genève Du 17 mai au 5 janvier 2020 Programme des activités sur www.meg-geneve.ch Au Conservatoire et Jardin botaniques de Genève, « Symboles & Sentiments, secrets du monde végétal » a pour propos de dévoiler et d’illustrer les liens que nous entretenons dans notre quotidien avec le monde végétal. Ludique et didactique, cette exposition propose de décrypter les symboles et les messages des végétaux, en regard des collections du Jardin botanique et pour Et l’être humain dans tout ça ? Serait-il le pire des prédateurs, un Homo predator ? Une question d’autant plus pertinente que notre régime carné est source de nombreux débats, notamment environnementaux. Prédations, une exposition à dévorer à pleines dents pour alimenter nos réflexions et défier nos idées reçues. Prédations Muséum d’histoire naturelle Du 14 avril au 19 janvier 2020 Vivre à Genève Nº 77 23 votre plus grand bonheur ! Un programme d’animations est proposé de mai à octobre. Un catalogue accompagne cette exposition richement documentée. Symboles & Sentiments, secrets du monde végétal Conservatoire et Jardin botaniques Du 23 mai au 13 octobre Tous les jours de 8h à 19h30 – Entrée libre Programme complet sur www.cjb-geneve.ch (dès la fin avril) MEG, Johnathan Watts Philippe Wagneur/Muséum Genève



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :