Vivre à Genève n°76 jan/fév/mar 2019
Vivre à Genève n°76 jan/fév/mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°76 de jan/fév/mar 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Genève

  • Format : (195 x 290) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : la somptueuse rénovation du grand théâtre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Collection Centre d’iconographie de la Bibliothèque de Genève. Vivre à Genève Nº 76 24 Culture LA CULTURE CRÉATRICE DE VALEURS À GENÈVE Vous imaginez Genève sans culture ? Le 15 novembre 2018 au Musée d’art et d’histoire, c’est cette question un brin provocatrice qui a ouvert le débat sur l’impact de la culture dans la Cité et la région. Facteurs de croissance économique et générateurs d’emplois, mais aussi véritables moteurs de l’innovation et contributeurs indispensables à la qualité de vie, la culture et la créativité apportent à la collectivité des bienfaits essentiels trop souvent négligés. Le Musée imaginaire genevois est né Le MIS-Genève ouvre de nouvelles fenêtres sur la culture à Genève, grâce au regard des participant-e-s. Tableaux vivants au Musée d’art et d’histoire, interviews-vidéos par substitution d’artistes contemporains, créations autour d’œuvres dans l’espace public ne sont que quelques exemples de ce musée hors les murs qui ne cesse de grandir. Les participant-e-s ? Des enfants, des personnes en Forte de ce constat, la Ville de Genève, associée à la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève et à la Banque cantonale de Genève, a organisé une journée sur le thème « La culture, créatrice de valeurs à Genève ». Dans le cadre de trois ateliers participatifs et d’un débat public, des échanges ont eu lieu et des pistes d’action ont été proposées pour valoriser la contribution de la culture au bien vivre-ensemble, à la dynamique entrepreneuriale et à la société numérique de demain. situation de handicap ou d’autres issues de la migration qui prennent la parole de manière personnelle, originale. En lien avec le projet national « Musée imaginaire suisse », la plateforme-blog genevoise est un vecteur de rencontres, entre des associations, des institutions municipales, des écoles – et des œuvres, et également une opportunité d’exposer son vécu au contact du patrimoine. Il y a 25 ans rouvrait l’Ariana Musée Ariana, « salle des faïences », après 1896. Photographe inconnu. Genève, ville de créativité LA Cut-TulOE0 CRÉATRICE DE MALEURS IE CIESe`JE ser comcEies Pour comprendre ce que l’on entend par « Economie culturelle et créative » et savoir ce que le Département de la culture et du sport fait pour soutenir ce domaine  : www.ville-geneve.ch/actualites/detail/article/1540907787-imagine-geneve-culture eau o #PartageonsNosPassions et. 60% Digité ecipli Alors, vous aussi, exprimez-vous ! www.mis-geneve.ch En 1993, le Musée Ariana rouvrait ses portes après une longue rénovation. Une année de festivités, marquée par 12 événements originaux, se poursuit jusqu’en automne 2019. Dans le sillage de l’exposition Gustave Revilliod (1817-1890), un homme ouvert au monde, une série de visites thématiques, Les passions de Gustave, offre un éclairage sur les multiples facettes de cet érudit. Prochain rendez-vous dimanche 27 janvier à 11h. Enfin, pour les plus passionné-e-s d’entre nous, un colloque, en partenariat avec l’Université de Genève, est proposé le 8 mars, consacré à l’héritage de Revilliod. N’oubliez pas de consulter www.ariana-geneve.ch pour ne rien rater de cette célébration !
César et le Rhône Anthony Velen/CJBG 2019 est placée sous le signe de l’Antiquité au Musée d’art et d’histoire, avec pour événement phare César et le Rhône. Chefs-d’œuvre antiques d’Arles. L’exposition posera un regard historique sur un dialogue inédit entre les riches collections romaines mises au jour à Genève, d’exceptionnelles découvertes archéologiques effectuées à Arles dans le lit du Rhône – tel un bronze représentant un captif ou cet énigmatique buste en marbre qui serait selon ses découvreurs le portrait de Jules César –, ainsi que des objets emblématiques de la Provence antique prêtés par le Musée du Louvre. Voltaire reprend sa plume Nuits des Délices, lectures, conférences, journées portes ouvertes, découverte du patrimoine voltairien et dix-huitièmiste ainsi qu’un colloque scientifique seront à l’honneur de la programmation 2019 du Musée Voltaire. La saison débute le 5 février avec une lecture théâtralisée de la correspondance entre Voltaire et Madame Du Deffand. Lors de cet événement, le public aura l’occasion d’entendre les mots du résident des Délices et de la femme de lettres par l’intermédiaire des voix des comédiens Rose- Marie Fuchs-Nicolas et Louis Martinet. Ne manquez pas cette rencontre entre le philosophe et la marquise dès 18h30 dans le Grand Salon du Musée Voltaire. Nuit des Délices, mardi 5 février, 18h30 www.bge-geneve.ch Un buste énigmatique, présumé Jules César. Le plein d’émotions aux CJB ! Du 1er décembre au 3 février, une exposition sur nos symboles de Noël liés aux plantes et végétaux hivernaux est présentée en prélude à l’exposition Symboles et Sentiments – Secrets du monde végétal qui aura lieu du 23 mai au 13 octobre 2019. Du jeudi au samedi, de 18h à 20h, l’exposition est accompagnée d’un Son & Lumière toutes les demi-heures. Place de l’entrée principale du Jardin botanique, en face de l’OMC. Bibliothèque de Genève Vivre à Genève Nº 76 25 Nicolas de Largillierre, Voltaire à l’âge de 24 ans, huile sur toile, vers 1718, imv ic 010. MDAA, photo  : Rémi Bénali



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :