Vivre à Genève n°75 oct/nov/déc 2018
Vivre à Genève n°75 oct/nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75 de oct/nov/déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Genève

  • Format : (195 x 290) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : Genève, une ville au service des aînés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
J. Paoli J. Paoli Vivre à Genève Nº 75 24 Sports LA VILLE RÉNOVE ET AUGMENTE SON OFFRE SPORTIVE La nouvelle piste du Vélodrome au Centre sportif de la Queue-d’Arve. Pour permettre au Service des sports de continuer à offrir des prestations de qualité, la Ville entretient et améliore ses équipements sportifs. Les Genevois et les Genevoises apprécient et utilisent les installations sportives mises à leur disposition par la Ville. Afin de répondre à une fréquentation croissante, de nombreux travaux sont prévus ces prochaines années. Centre Sportif de la Queue-d’Arve Automne 2018 Nouvelle piste au Vélodrome de Genève Ouverture d’une salle de boxe Automne 2019 Remplacement du mur de grimpe Création de 4 terrains de squash Rénovation de la buvette 2022 Création d’une salle multisports de compétition avec gradins fixes de 3’500 places Centre Sportif de Vessy Automne 2018 Construction d’un terrain synthétique pour le rugby et le footballaméricain Centre Sportif du Bout-du-Monde Septembre 2018 Création d’une aire de Street Workout (fitness urbain) en usage libre Les Patinoires des Vernets en perpétuel mouvement Les finales de Coupe Suisse de basket et certaines épreuves de National Games se sont déroulées aux Vernets. E. Jegousse Un terrain synthétique en construction à Vessy. Le Centre Sportif des Vernets possède deux patinoires. Souvent connues pour le patinage artistique, le patinage libre et le hockey (avec notamment le Genève-Servette HC, club résident qui fait partie de l’élite du hockey suisse), ces dernières s’adaptent également à toutes sortes de manifestations. La polyvalence des lieux et le travail quotidien des 28 collaborateurs du Service des sports (entretien, nettoyage, aménagement) permettent d’accueillir de nombreuses manifestations. En effet, à la fin Projet de rénovation et construction de nouveaux bâtiments (étude de faisabilité et concours d’architecture en 2021) Centre Sportif du Bois-des-Frères 2019 Transformation d’un terrain en synthétique au Stade des Libellules 2020 Construction d’une halle de tennis avec 3 terrains couverts et 3 terrains extérieurs Stade du Bois-de-la-Bâtie 2019 Transformation d’un terrain en synthétique avec installation d’un nouvel éclairage Projet de Centre Sportif à la Gare des Eaux-Vives Création d’une salle omnisports, d’une piscine municipale et d’une salle d’escalade (début des travaux prévu mi-2020) Projet d’un Centre Sportif à la route de Vernier 115 Construction de 2 terrains de squash, d’une salle dédiée au tennis de table et d’une Maison du Sport afin d’accueillir des associations cantonales et des associations sportives souhaitant bénéficier de bureaux et de lieux de formation (dépôt de crédit de réalisation prévu en 2019) mai, certaines disciplines des National Games Genève 2018, le plus grand événement sportif suisse pour les personnes en situation de handicap mental, ont pris place aux Vernets. Les finales de Coupe Suisse de basket se sont déroulées fin avril, grâce à la pose d’un sol isolant sur la glace puis d’un parquet de basket. Les différents aménagements ont également permis d’organiser la 20e édition de la Fête de l’Espoir ainsi que le repas de gala de la conférence annuelle ECSITE Geneva 2018. C’est ainsi plus de 1000 scientifiques qui ont partagé une fondue géante au cœur de la patinoire principale.
Page pour les enfants Appel à idées  : ce qu’en disent les enfants… « Nous, élèves des écoles des Eaux- Vives, avons participé à l’Appel à idées organisé par des personnes de la Ville. D’abord, il y a deux ans, les adultes nous ont demandé de donner nos idées pour améliorer Genève. Nous avons présenté plus de 400 propositions. Un jury en a retenu quatorze. Les adultes les ont étudiées pour voir si elles étaient réalisables. Cette année, en avril, ils nous ont montré ce qu’ils avaient fait de nos idées. Certaines ont été réalisées ou seront réalisées, d’autres pas. Nous avons pu donner notre opinion sur le travail des adultes au cours d’une discussion. Les personnes de la Ville nous ont aussi demandés ce que nous avons pensé de l’Appel à idées, et elles nous ont filmés. Les discussions avec les adultes étaient intéressantes. C’est bien de demander l’avis des enfants. Plus on les fait participer, plus il y aura d’idées et mieux ce sera ! Nous nous sommes sentis écoutés par les adultes, même si certains d’entre eux parlaient beaucoup. Adultes frileux… Les adultes ont été un peu frileux avec les idées insolites que nous avons proposées, comme la création d’un bateau pirate ou d’une tyrolienne pour traverser la ville. Mais bon, nous comprenons, et certaines idées étaient vraiment irréalistes. Les projets ne se font pas en claquant des doigts. Nous avons appris qu’il faut de longues années, beaucoup d’argent et de nombreux efforts pour réaliser un projet. Et l’argent ne tombe pas du ciel. Parmi les quatorze idées retenues, il y avait aussi la création de lieux d’accueil pour les pauvres. Les personnes de la Ville ont organisé une visite de l’abri des Vollandes, où viennent dormir les gens qui Vivre à Genève Nº 75 25 « Plus on fait participer les enfants, plus il y aura d’idées et mieux ce sera ! » vivent dans la rue. Finalement, c’est mieux qu’on dépense de l’argent pour les pauvres que dans la construction d’un bateau pirate. Nous avons aussi apprécié que les adultes créent des potagers dans les écoles. Il n’y a pas assez de verdure en ville. Pour un nouvel appel Nous aimerions bien participer de nouveau à un Appel à idées. Il faudrait que toutes les écoles se retrouvent à un endroit précis et qu’on discute de toutes les idées avec des élèves qu’on ne connaît pas pour avoir leur avis. Ce que pensent les enfants est important, et ce n’est pas juste que ce soient les adultes qui prennent toujours les décisions pour les enfants. Les adultes, c’est le monde d’aujourd’hui. Les enfants, c’est le monde de demain. » L’Appel à idées, une démarche participative tout à fait innovante.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :