Vivre à Genève n°59 fév/mar 2015
Vivre à Genève n°59 fév/mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de fév/mar 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Genève

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : Locazik festival... fêter les jeunes talents musicaux !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
S O C I A L Les espaces de quartier lancent leurs appels à projets : vos idées sont les bienvenues ! Tous les deux ans, l’Espace de quartier Sécheron et le 99-Espace de quartier lancent un appel à projets pour développer des activités de type culturel, social ou de loisirs. La récolte des idées pour les années 2015 à 2017 se termine au mois de février. Une occasion unique de faire participer les habitant-e-s, les groupes et les associations de la Ville de Genève à l’animation de la vie locale. Les espaces de quartier sont des lieux d’accueil et d’activités gérés par le Service social dans le cadre de sa mission de promotion de la qualité de vie. Ils s’appuient sur la participation active de la population dans un périmètre défini. Ils mettent notamment à disposition des salles polyvalentes en échange d’un service pour le quartier. Bien vivre ensemble Ce sont des lieux conviviaux, multiculturels, multigénérationnels et intergénérationnels qui visent à créer des conditions favorables au développement du « bien vivre ensemble ». Le besoin de se retrouver En 2014, l’Espace de quartier Sécheron a compté plus de 32 000 passages. Le « 99 », à la rue de Lyon, environ 40 000. Ces passages comprennent aussi bien les activités résultant des appels à projet que la mise à disposition des salles pour les fêtes et les anniversaires. Yoga, spectacles, ateliers de broderie, conférences, guitare, danse, théâtre, aide aux devoirs, origami, ateliers de peinture, cours de langue… Les activités proposées sont multiples. La demande est donc réelle, le besoin de se retrouver constant. Chaque fois qu’ils sont lancés, les appels à projet reçoivent un excellent écho. En 2013, Le « 99 » avait constaté une augmentation de 45% des réponses. En outre, les propositions de nouveaux projets avaient doublé. Elles émanaient de 39 associations. Seuls 4 projets avaient fait l’objet d’un préavis négatif. 13 critères Pour être sélectionnées, les activités doivent remplir 13 critères, et notamment œuvrer au renforcement du lien social, être conçues prioritairement pour le public des quartiers concernés et permettre le développement de la qualité de vie. D’autres critères d’attribution concernent la prise en compte de la dimension interculturelle et/ou intergénérationnelle des projets, de la réfl exion sur l’égalité des chances et le développement durable. Les associations doivent en outre tenir compte des besoins du quartier. Pour en savoir plus : Service social Tél. 022 418 47 00 La Ville s’engage pour l’insertion des jeunes et soutient l’association BaB-VIA Les jeunes n’ont pas toutes et tous les mêmes chances d’accéder à l’emploi. On le sait, certains bénéficient du soutien familial ou du réseau de leur entourage tandis que d’autres, de plus en plus nombreux, en sont privés. Pas de petits boulots, pas de premier emploi et, très vite, la spirale infernale du décrochage professionnel et social. Pour tenter d’inverser la tendance, la Ville de Genève est active à plusieurs niveaux. Rapide tour d’horizon à l’occasion d’une campagne d‘information sur l’insertion. Depuis 2003, la Ville de Genève soutient l’association BaB-VIA pour l’intégration professionnelle de jeunes. Tandis que l’antenne BaB (Boîte à boulots) propose des jobs aux jeunes à la recherche d’un appoint financier, l’antenne VIA assure quant à elle un suivi individuel beaucoup plus serré pour des jeunes en diffi culté dans leurs parcours de formation. Grâce à l’encadrement de VIA (Vers l’intégration et l’autonomie), le jeune s’intègre à la vie sociale, se familiarise avec un cadre, des règles et un environnement professionnel exigeant à travers des stages en entreprises. En 2013, près de 800 jeunes ont été soutenus par BaB-VIA. La subvention de la Ville de Genève à BaB-VIA est nécessaire mais pas suffi sante. L’association a besoin de la collaboration de partenaires privés pour offrir du travail et des places de stages. C’est aussi pour faire appel à la responsabilité sociale des entreprises locales que la Ville lance une campagne d’information qui se décline autour de slogans forts : l’insertion, c’est du travail pour les jeunes et c’est faire confi ance aux jeunes. Des jeunes qui prennent leur place En matière de confi ance également, la Ville est exemplaire puisqu’elle a sensiblement augmenté le nombre de jeunes engagés pour un premier pas dans le monde du travail ou pour un apprentissage. Dernier volet de cette campagne sur l’insertion des jeunes, le soutien aux associations de jeunesse, nombreuses, qui tissent une toile très dense à Genève. Et une invitation lancée aux jeunes de s’y engager. L’insertion, c’est aussi des jeunes qui prennent leur place dans le monde du travail, dans les associations et dans la société tout court. Aux adultes de leur faire cette place ! L'INSERTION C'EST en8ve, will. sociale et solidaire " Row* 1010 406 1300 joss AVEC LA BOÎTE À BOULOTS EN 2014 Pour en savoir plus : www.babvia.ch bab@babvia.ch BUXUM-COMMUNICATION.CH 26 VIVRE À GENÈVE N°59
Les « Mercredis Budé Club » : une nouvelle offre pour les familles Les familles du secteur Budé, Genêts, Crêts et Petit-Saconnex bénéficient d’une nouvelle offre de prise en charge extrascolaire des enfants. Le Pavillon de l’Ecole de Budé les accueille désormais tous les mercredis après-midi, de 13h30 à 18h, jusqu’au 17 juin 2015. Avis aux amateurs, il reste des places ! Depuis la rentrée scolaire de septembre 2014, les familles et les élèves de 5P à 8P ont dû s’adapter à l’introduction du mercredi matin à l’école. Le Service des écoles et institutions pour l’enfance a accompagné ce changement d’habitude en lançant un appel à projets en vue de développer l’offre d’accueil et de prise en charge le mercredi après-midi. La Maison de quartier Asters-Servette, qui jouit d’une réelle compétence en la matière, a répondu à cet appel et a développé ce nouveau concept qui a démarré en janvier 2015. Activités variées 32 enfants au maximum peuvent ainsi être pris en charge par Stéphanie José, animatrice socioculturelle FASe engagée spécialement pour cette mission, et son équipe de trois moniteurs qualifi és. Les activités sont orientées « quartier », avec des sorties culturelles, du bricolage, de la cuisine, et peut-être même du jardinage dès mars en partenariat avec la Ferme de Budé. Mais aussi de nombreuses activités sportives et des activités physiques ! Des sorties à la campagne ou à la montagne sont également envisagées. Des partenaires sont mobilisés, à l’instar de l’association « KBS parkour » qui proposera tous les mercredis une activité de franchissement d’obstacles en salle de gymnastique. « Nous avons également à disposition une salle de jeux et une salle de détente, car parfois les enfants sont simplement satisfaits de jouer au baby-foot ou de se détendre », remarque Stéphanie José de manière avisée. Une priorité Renforcer l’offre d’accueil le mercredi après-midi est une priorité du Département de la cohésion sociale et de la solidarité de la Ville de Genève. La prise en charge des enfants dans le cadre d’activités ludiques de qualité accroît ainsi l’égalité des chances et l’accessibilité à la culture pour tous les publics ! Les « Mercredis Budé Club » reviennent à 7 francs par après-midi, pour une facturation mensuelle de 28 francs en moyenne. Renseignements et inscriptions : Maison de quartier Asters-Servette Tél. 022 734 06 33 (du mardi au vendredi de 15h à 19h) Pour en savoir plus : www.mqasters.ch/enfants-3/mercredis-bude-club 1 r r 32 enfants au maximum peuvent profiter des nombreuses activités proposées. 1 Place de jeux du parc de Vincy-Vermont : une rénovation bienvenue Dans le quartier du Petit-Saconnex, la place de jeux du parc de Vincy-Vermont offre aux enfants un espace d’aventures et de découvertes. L’ancienne place de jeux, dont les installations dataient de 1986, a fait peau neuve. Tout en répondant aux normes de sécurité actuelles, ces nouveaux équipements en bois, offrent désormais de multiples possibilités de jeu. Cette transformation a été possible grâce au crédit d’investissement voté en mars 2014 par le Conseil municipal. Collectif d’habitant-e-s Un collectif d’habitantes et d’habitants a participé au processus de réaménagement qui a débuté il y a plusieurs mois. Jeux d’exercice et jeux créatifs composent désormais cette place de jeux. Un grand jeu multifonctions et un espace aménagé d’un bac à sable et d’un jeu d’eau, ainsi qu’une petite colline avec toboggan ravira les enfants. Ce nouvel aménagement qui jouxte celui de l’installation de Proxisport, munie d’engins de fi tness de plein air, est pensé comme un lieu de vie convivial au cœur du quartier. N°59 VIVRE À GENÈVE 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :