Vive la Forme n°99 déc 18/jan-fév 2019
Vive la Forme n°99 déc 18/jan-fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°99 de déc 18/jan-fév 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Reed Expositions France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : 5 étapes, 4 mesures...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Infos Par Pascal Turbil. _10 >Vers un CQP fitness au sein de la branche sport ? Le secteur du fitness veut reprendre la main sur ses diplômes ! Le métier d’Educateur sportif (coach sportif) est une profession réglementée, centrée principalement sur un diplôme d’Etat, le BP JEPS AGFF. Ce diplôme, enjeu de débats politiques entre le Ministère des Sports et certaines Fédérations Sportives, ne satisfait pas les clubs de sports qui regrettent  : - La lourdeur de la formation initiale et l’absence de formation au cours de la vie professionnelle. - L’inadéquation avec les besoins actuels des clubs de fitness, dans un marché qui évolue, se spécialise et s’ouvre à des nouveaux publics, notamment au travers du sport santé. - Le « numerus clausus » de fait en raison de la délivrance au compte-goutte des habilitations. FranceActive qui regroupe plus de 700 clubs de sports et participe au dialogue social de la Branche grâce à son partenariat avec le CNEA entreprend une grande campagne visant à sensibiliser tous les acteurs de la Branche et à mobiliser les partenaires sociaux autour d’un but simple  : se réapproprier les diplômes professionnels du fitness. La démarche est prévue par la législation française. Il suffit que les partenaires sociaux créent ensemble des CQP (Certificat de Qualification Professionnelle). Elle est même souhaitable car le reste de l’Europe s’est depuis longtemps mise d’accord sur des standards appelés EREPS, parmi lesquels on trouve notamment  : instructeur fitness ; instructeur de cours collectifs ; coach individuel. FranceActive, avec son partenaire CNEA, se rapproche des autres organisations professionnelles pour créer des CQP adaptés au métier du fitness au sein de la Branche du Sport. >BH Fitness, fournisseur officiel du gouvernement du Canada Le Gouvernement canadien vient de sélectionner l’entreprise basque BH Fitness en tant que fournisseur officiel et exclusif pour les futurs achats qui sont centralisés par le gouvernement. L’équipement cardiovasculaire sera fourni en deux plateformes (avec connectivité et avec LED) tandis que l’équipement de musculation correspond à la gamme TR Séries. Après un examen approfondi des conditions économiques des soumissionnaires, ce fut le rapport technique des produits et services qui a fait basculer la balance du côté de BH Fitness pour la signature du contrat, selon les informations de l’entreprise. Le volume d’affaires de l’opération est estimé entre 15-20 millions. > Un argument de poids >Soutien sportif Créée en 1886, Anita est une marque connue dans le milieu sportif (fitness et running notamment). Anita Active, déjà reconnus dans le sport pour la qualité de ses sous-vêtements, tant sur le maintien de la poitrine et le confort que sur les matériaux utilisés, propose désormais 3 nouveaux coloris  : le Extreme Control (« tropical ») ; le Air Control Deltapad (jaune & noir) et le Momemtum (rose). Forte du succès de ses soutiensgorges, la marque a sorti en janvier dernier un legging massant, gagnant du prix ISPO 2018. Maisons Pierre signait en septembre dernier un contrat de parrainage sportif avec Teddy Riner, le célèbre judoka français, détenteur d’un record de dix titres de champion du monde, mais aussi quintuple champion d’Europe et double champion olympique à Londres et Rio de Janeiro, dans la catégorie poids lourds des plus de 100 kilos. Cet accord, conclu pour une durée de 6 ans (jusqu’aux J.O. de Tokyo en 2020), offre au leader français de la construction de maisons individuelles la possibilité d’exploiter l’image du sportif, y compris lors des compétitions en équipe et également hors des tatamis. Un argument de poids pour qui veut asseoir sa notoriété et son image de marque.
_11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 1Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 2-3Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 4-5Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 6-7Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 8-9Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 10-11Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 12-13Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 14-15Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 16-17Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 18-19Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 20-21Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 22-23Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 24-25Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 26-27Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 28-29Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 30-31Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 32-33Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 34-35Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 36-37Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 38-39Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 40-41Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 42-43Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 44-45Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 46-47Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 48-49Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 50-51Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 52-53Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 54-55Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 56-57Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 58-59Vive la Forme numéro 99 déc 18/jan-fév 2019 Page 60