Vive la Forme n°101 jun/jui/aoû 2019
Vive la Forme n°101 jun/jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°101 de jun/jui/aoû 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Reed Expositions France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 22,8 Mo

  • Dans ce numéro : mesurer son progrès.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
Tendances Par Chloé Duval, Agent Digital Coaching sportif MISEZ SUR LE RÉFÉRENCEMENT LOCAL POUR TROUVER DES CLIENTS Comment les coachs sportifs peuvent-ils être visibles sur le web ? Pour trouver leurs clients, ils ont tout intérêt à jouer la carte du local. Dans les tendances qui se dessinent, « la localisation devient un élément-clé  : la meilleure façon pour les petites structures et le coach sportif de proximité de battre la concurrence au cours des prochaines années est de concentrer leur attention sur les petites communautés » (Source Superprof magazine, 2016). Voici quelques pistes à suivre pour développer sa présence locale sur Internet  : 1) L’enjeu  : être présent dans le « pack local » de Google En réponse à une recherche locale, Google présente les résultats locaux en premier dans la page des résultats (sous les liens payants), par liste de 3. C’est pour cette raison qu’on parle de « pack de 3 » Google. Sur Desktop, c’est à cet emplacement que se font plus de 20% des clics (source Google)  : l’enjeu, pour être vu par les internautes, est donc d’apparaître dans le local pack Google. Vaste programme ! _48 Exemple sur la recherche « coach sportif Lyon 6 »  : 2) Vous avez un site pour votre activité de coaching sportif ? Travaillez le référencement local. 46% des recherches sur Google ont une intention locale (source GoGlobe 2016). Si vous avez un site web, faites donc en sorte qu’il soit référencé localement. www.agentdigital.fr La pratique d’un sport seul ou en petit groupe sous la houlette d’un coach sportif est en plein essor. Cependant, sur le web, les petites structures font face à des concurrents plus gros, plus connus (clubs sportifs, centres de fitness, etc.), avec plus de moyens pour occuper le terrain des moteurs de recherche. Quelques exemples d’actions simples à mettre en place  : Créez une page contact ou à-propos avec vos données de contact et l’adresse de votre activité. Ajoutez des boutons cliquables « Se rendre à » ou « Appeler » afin d’engager les visiteurs à prendre contact. Créez des pages qui correspondent à votre (vos) zone (s) d’activité (« coaching sportif Boulogne-Billancourt », « coaching sportif Sèvres », etc.). Ces pages n’apparaissent pas nécessairement dans votre menu de navigation, mais sont des pages de destination pour les internautes en provenance de Google. Attention à ne pas dupliquer le contenu des pages purement et simplement, c’est contreproductif pour Google. Rédigez des articles de blog qui font référence à des événements sportifs locaux. Votre site doit impérativement être responsive (s’adapter à toutes les tailles d’écran), d’autant plus que 70% des recherches locales se font sur mobile (source Google 2017). Plus technique (adressez-vous à votre webmaster). Utilisez les données structurées pour les Googlebots
Tendances 3) Incontournable pour le référencement local  : soignez votre page Google My Business Avoir une page Google My Business (GMB) vous permet de maîtriser les informations qui sont diffusées sur votre société/votre activité sur Google. C’est aussi une des clés du référencement local. Une fois votre compte validé, complétez votre page avec soin (horaires, lieux, lien vers votre site, catégorie d’activité, etc.), ajoutez des photos, des vidéos et le contenu qui vous semble pertinent. Mettez à jour régulièrement ces informations et veillez à ce qu’elles concordent avec ce qui apparaît sur votre site. 4) Soyez présent sur les annuaires locaux Votre objectif doit être d’apparaître sur les annuaires ou les sites qui recensent les activités comme la vôtre dans votre zone d’activité. Demandez-vous lesquels sont les plus consultés dans votre ville ou votre région. Interrogez vos réseaux, vos clients, pour savoir où ils effectuent une recherche pour trouver une activité sportive ou un coach sportif – ou plus globalement une activité de loisir. Ces sites ne sont pas nécessairement payants. Par exemple, demandez à apparaître sur le site de la mairie ; sur un blog recensant les activités de loisirs dans votre région, etc. Veillez à la cohérence des informations affichées sur les différents médias, Google y est sensible ! 5) Créez une communauté locale sur les réseaux sociaux Les réseaux sociaux peuvent vous être utiles pour développer votre présence locale. Choisissez les réseaux à privilégier en fonction du profil de vos clients (ou de vos futurs clients)  : demandez-leur quels réseaux ils privilégient. Facebook ? Instagram ? YouTube ? Un conseil  : ne soyez présent que sur le ou les réseau(x) avec le(s)quel(s) vous vous sentez à l’aise. N’en ouvrez pas trop à la fois, car à moins d’adorer cet exercice vous allez vite vous épuiser à essayer d’être présent partout ! Or le succès d’une présence sur les réseaux sociaux dépend en grande partie de sa constance et de sa régularité. Une fois votre compte ouvert, parlez-en autour de vous et encouragez la formation d’une communauté locale. Vos premiers followers seront vos clients actuels, votre réseau local, puis progressivement, par capillarité, les réseaux de votre réseau. Vous pouvez inviter vos clients à partager des photos ou des témoignages (leurs progrès, leurs impressions...)  : l’idée est d’engager une conversation à double sens, et non à sens unique. C’est ce qui crée la base d’une communauté. Répondez, commentez, partagez également, restez toujours authentique. Une règle d’or  : délivrez du contenu utile pour vos prospects, du contenu qui répond à leurs questionnements ou leurs problématiques. N’utilisez pas les médias sociaux pour faire de l’autopromotion. N’hésitez pas à entrer en contact avec des blogs influents, à forte portée locale, pour organiser des événements ou obtenir un « backlinck » (lien entrant) qualitatif. Enfin, avec un budget raisonnable, vous pouvez également mettre en place une stratégie d’acquisition de followers en utilisant les outils de ciblage. L’important est de se lancer. Commencez petit, ajoutez des briques progressivement, amusez-vous, testez…et que le web soit avec vous ! _49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 1Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 2-3Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 4-5Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 6-7Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 8-9Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 10-11Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 12-13Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 14-15Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 16-17Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 18-19Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 20-21Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 22-23Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 24-25Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 26-27Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 28-29Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 30-31Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 32-33Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 34-35Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 36-37Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 38-39Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 40-41Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 42-43Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 44-45Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 46-47Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 48-49Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 50-51Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 52-53Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 54-55Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 56-57Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 58-59Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 60