Vive la Forme n°101 jun/jui/aoû 2019
Vive la Forme n°101 jun/jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°101 de jun/jui/aoû 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Reed Expositions France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 22,8 Mo

  • Dans ce numéro : mesurer son progrès.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Nutrition Par Frédéric Pfeferberg, coach sportif (CESA Paris) diplômé en nutrition Université Paris V. Directeur Body VIP La Varenne Saint-Hilaire BOOSTER SON MÉTABOLISME Le métabolisme de base est le rythme au repos qui permet à votre corps de Subsister sur ses fonctions vitales, à savoir être au minimum de ses capacités concernant cœur, cerveau, respiration, digestion, maintien de la température du corps, via des réactions biochimiques qui utilisent l’ATP. Bien sûr il est fonction de la taille, du poids, du sexe, mais aussi de l’âge. Notons que plus nous avançons dans la vie plus le rythme de votre corps s’abaisse, et moins les besoins sont importants. Métabolisme de base 100 ans par une activité réduite, à savoir dormir manger, manger, dormir... Si l’on veut augmenter son métabolisme, donc augmenter la dépense calorique, il va falloir créer de l’activité. C’est ce que l’on appelle le métabolisme au travail ou le métabolisme tout court, qui va être l’addition du catabolisme et anabolisme. Ainsi le simple faîte de se lever le matin, de préparer son petit déjeuner, et de partir au travail va créer une consommation d’énergie et une augmentation du métabolisme. Cependant, pour les personnes en surpoids, il va y avoir une distorsion entre les calories consommées et les calories dépensées. La nature pourra faire le reste et favoriser certaines personnes, mais l’activité physique régulière voire sportive va permettre une régulation dudit métabolisme par les entrées et les sorties. C’est ainsi qu’un nutritionniste et un préparateur physique, voire les deux mettront en place une stratégie alimentaire et sportive permettant à la personne en question de perdre, de prendre du poids, ou de maintenir et stabiliser le métabolisme. L’unité de mesure étant la calorie la plus simple et la plus répandue, nous avons aussi le joule. D’un métabolisme au repos, nous passons ainsi à un métabolisme de travail ou d’effort, notons que nous avons un métabolisme postprandial qui est la réalisation d’une digestion après repas, nécessitant aussi la production de calories indispensables à l’organisme pour assimiler et rejeter le surplus. _38 La question de l’exercice approprié, par exemple pour la perte de poids va permettre à votre métabolisme de monter. Métabolisme au travail ce que l’on appelle en fait catabolisme, et métabolisme de repos ce que l’on va appeler anabolisme, Il est intéressant d’observer que lorsque l’on fait du travail intensif, plutôt court ce que l’on peut appeler « fractionné » ou « hit », le corps brûle énormément de calories sur un instant plus court. Cependant l’après effort continue à utiliser les graisses, le glycogène pour reconstruire cette perte d’énergie. C’est pourquoi, il est intéressant de ne pas ingérer de glucides au cours des deux heures qui suivent l’entraînement pour continuer à activer la perte de poids. L’autre stratégie à mettre en place qui peut être aussi complémentaire consiste en un travail d’endurance un rythme assez soutenu mais plutôt long pour permettre le recrutement des lipides pendant l’effort via le cycle de Krebs. Bien sûr le travail à haute intensité ne peut être conseillé que des sujets déjà sportifs et bien entraînés, même s’ils sont en surpoids et souhaitent affiner leur silhouette ou se préparer pour une compétition et être affûtés. Il y a plusieurs façons de calculer le métabolisme de travail ou d’effort, des formules plus ou moins complexes, mais pour résumer le tableau ci-dessous permettra de comprendre en moyenne ce qui se passe. Sur des sujets plutôt nerveux, actif bien sûr le métabolisme sera plus élevé car ils brûleront plus de calories. Ce qui est compliqué aussi c’est une personne en surpoids de lui faire perdre du poids car elle a quand même des besoins assez élevés par rapport à son poids mais il faudra lui apprendre petit à petit à savoir endurer l’effort, et à se priver de quelques calories par jour pour créer un déficit, une déplétion glycogénique aussi à l’effort, qui tout cela combiné permettra à terme une baisse des kilos sur la balance. Une stratégie doit être mise en place sur le long terme, car à court terme les kilos perdus ne correspondent pas forcément à une diminution de la masse graisseuse. Aussi pour quelqu’un de sportif ou un sportif de haut niveau qui souhaiterait se préparer lors d’une compétition, l’augmentation du métabolisme, la difficulté et la dureté de sa préparation feront aussi qu’il aura des besoins supplémentaires à étaler sur la journée, mais aussi pendant les séances d’entraînement pour recharger les batteries et permettre à son corps de pouvoir fonctionner normalement. Comprendre le métabolisme de chacun relève d’une analyse très particulière, à savoir l’écoute de la personne, mais aussi la mesure de ses efforts, et de son alimentation pour pouvoir établir une stratégie gagnante et répondre aux objectifs de celui-ci. Il s’agit d’un travail de spécialistes, mais aussi de quelqu’un dans la compréhension et le discernement. Besoins caloriques quotidiens moyens estimés en fonction de l’activité (pour un MB de 1650 kcal environ) Activité Mode de calcul Kilocalories Homme et femme sédentaires Métabolisme de base x 1,37 2261 Homme et femme actifs Métabolisme de base x 1,55 2558 Homme et femme sportifs Métabolisme de base x 1,80 (voire x 2) 2971
Publirédactionnel LE VÉLO CONNECTÉ OUTDOOR LE PLUS INNOVANT DU MARCHÉ UNE INNOVATION INÉDITE Le vélo est conçu pour résister à tous les types de temps et au vandalisme potentiel. Son écran est aussi solide et robuste que celui d’un distributeur de billets automatique. Dédié à l’utilisation en extérieur, ce vélo se fond à tous types d’environnements et est utilisable par tous et à tout moment (7j/7 24h/24). Du cycliste amateur au cycliste confirmé, ce vélo convient à tous les niveaux de pratique. Il se décline en 3 formes  : le City Bike, le Sport Bike et le ArmBike également idéal pour les personnes en fauteuil roulant. UN VÉLO CONNECTÉ À UNE APPLICATION MOBILE Le vélo est doté d’un écran optionnel qui relève le niveau de l’expérience en donnant aux utilisateurs diverses informations instantanées (vitesse, distance, cadence, calories brûlées et le temps). Le fonctionnement automatique adapte la résistance en fonction de la vitesse de pédalage des utilisateurs mais peut également être réglée manuellement depuis l’écran. Sans l’écran, l’utilisateur peut télécharger et se connecter via Bluetooth à l’application mobile KOMPAN Cardio afin d’accéder à des vidéos d’instructions motivantes, enregistrer ses activités et la partager sur des plateformes externes tels que Strava, Apple Health et Google Fit. Elle peut également se connecter à d’autres applications telles que Vescape et Zwift, où les utilisateurs peuvent rendre leur expérience plus ludique, emprunter des routes virtuelles et se mesurer à des cyclistes du monde entier. UN FONCTIONNEMENT ERGONOMIQUE Les utilisateurs peuvent régler la hauteur de la selle et la résistance afin d’adapter l’équipement à leur posture personnelle et leur niveau de forme physique. Son moteur électrique est auto-alimenté par l’action de pédaler. Son guidon multi-poignées possède un revêtement en polyurea qui assure une bonne adhérence et isolation. Et pour la toute première fois sur un vélo fitness d’extérieur, il est possible de suivre ses performances et d’atteindre des objectifs personnels. _39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 1Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 2-3Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 4-5Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 6-7Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 8-9Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 10-11Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 12-13Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 14-15Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 16-17Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 18-19Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 20-21Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 22-23Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 24-25Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 26-27Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 28-29Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 30-31Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 32-33Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 34-35Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 36-37Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 38-39Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 40-41Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 42-43Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 44-45Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 46-47Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 48-49Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 50-51Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 52-53Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 54-55Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 56-57Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 58-59Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 60