Vive la Forme n°101 jun/jui/aoû 2019
Vive la Forme n°101 jun/jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°101 de jun/jui/aoû 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Reed Expositions France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 22,8 Mo

  • Dans ce numéro : mesurer son progrès.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
Un mot pour le dire Franck Koutchinsky Président du Club M Paris 13, Consultant fitness, Coach et Praticien Feldenkrais ILLUSION Illusion  : 1) Interprétation fausse de ce que l’on perçoit... 2) Apparence dépourvue de réalité... 3) Opinion fausse, croyance erronée qui trompe par son caractère séduisant... (Extrait du Dictionnaire Robert Illustré 2019) La 32 ème édition du Salon Bodyfitness qui s’est récemment déroulée a fait honneur à notre profession par de superbes stands, des offres très diversifiées et des solutions d’avant-garde. Tous les ingrédients s’y trouvaient réunis pour offrir l’image d’une profession à la pointe de l’innovation et de la performance. Pourtant, au détour de conversations avec différents acteurs du secteur, la question devient légitime  : notre marché ne repose-til pas, aujourd’hui, sur une grande illusion ? Question ô combien provocatrice, j’en conviens ! Toutefois, quel contraste peut-on observer entre les équipements de plus en plus sophistiqués (et donc couteux), et la capacité d’investissement des opérateurs. Ou, pour le dire autrement  : combien de clubs disposent de la confiance de leur banquier pour acquérir de tels équipements ? En effet, en raison, d’un trop grand nombre de clubs (ce qui pèse sur les recettes de chacun d’entre eux), la rentabilité se trouve si fortement réduite que, rares sont ceux qui peuvent encore investir. Et voici comment se creuse le fossé entre l’image donnée d’une profession et sa réalité quotidienne. L’illusion que de superbes équipements existent mais de trop nombreux clubs ne peuvent se le permettre. Ce sentiment d’illusion se décline aussi dans la relation club/clients. Et la question se pose, plus forte encore avec la féroce concurrence  : que peut-on offrir pour 20 € /mois ? Osons répondre  : RIEN, cela serait plus honnête. Oui, bien sûr, pour ce tarif-là vous pouvez toujours pédaler, courir, et pousser de la fonte. Mais, une fois la TVA payée (toujours à 20%, surnaturel dans un pays qui va organiser les J.O. !) que reste-t-il pour les salaires et les cotisations afférentes, le loyer, les frais de fonctionnement et le leasing du matériel ? Et bien  : rien. Et l’on peut vraiment s’interroger, en l’absence de toute logique économique  : certains clubs _36 fonctionnent-ils volontairement à perte ? Le deal parait alors illusoire entre une grande masse de consommateurs avides de prix bas et des clubs prêts à les accueillir à perte  : la grande illusion ! D’autant qu’avec l’arrivée récente de fonds cette illusion prend une autre dimension, encore plus réelle. A croire que leurs dirigeants répondent sérieusement à la blague qui circule désormais  : « - Savez-vous comment l’on devient millionnaire dans le fitness aujourd’hui ? - En arrivant milliardaire !!! » Leur politique consiste en un incroyable effet de mode, et donc d’illusion, par la valorisation des centres de fitness en fonction du pourcentage exclusif d’abonnements payés par mensualisations ! Ou l’art et la manière de se tirer une balle dans le pied et déstabilisant, dans un joli suicide, tout un marché et son propre investissement. Car, ces dernières années, tout a été donné aux clients  : les prix bas, les facilités de paiement par prélèvements, et la liberté de stopper son contrat quand ils le souhaitent. Autant d’avantages qui marquent une relation totalement disproportionnée, intégralement au seul bénéfice du client et au détriment des clubs. Ces gros inconvénients doivent être masqués par des comptes bien habillés afin de perpétrer l’illusion et revendre le joli tour de magie à un autre fond, qui devra faire... de même ! Plus grave encore, les clubs existants, peinent à faire souscrire des inscriptions et deviennent, trop souvent, de simples étapes d’un parcours sportif et de loisir de plus en plus diversifié. Les Millénials notamment, utilisent les clubs de fitness très ponctuellement, au travers d’applis, qui leur proposent une multitude de sports différents. L’utilisateur s’interroge alors  : faut-il souscrire à un seul club (ou un réseau, ce qui revient au même) ou préférer une offre multi activités ? La réponse est sans illusion  : ceux qui s’inscrivent à une fitness club constituent, le plus souvent, le noyau dur, c’est-à-dire ceux qui majoritairement surconsomment les clubs ; ils ont fait leur compte et savent d’avance qu’ils font ainsi une bonne affaire. Malheureusement, les autres, les plus nombreux, qui assuraient la base large des inscriptions des fitness clubs, choisissent des formules multi activités, et ne souscrivent plus directement dans les clubs. La conséquence financière en devient alors double  : - Le club fonctionne uniquement pour des « sur-consommateurs » qui creusent les frais de fonctionnement pour leur usage quasi exclusif. - Les clubs perdent alors un soutien financier d’un public bien plus large de clients qui utilisaient leurs prestations de manière normale (une à deux fois par semaine en moyenne) et qui s’oriente alors vers des solutions de zapping d’activité. En devenant un lien de pratiques ponctuelles les clubs de fitness y abandonnent une partie importante de leur chiffre d’affaire et se fragilisent encore davantage. Pourrontils encore tenir à l’avenir ou se berceront ils d’illusions ? Et aussi grave, par cette pratique  : le fitness se transforme en une sorte de gesticulation. On y vient, de temps en temps avec un(e) ami(e), on y pédale, on y courre, on y sue, puis tchao et rendez-vous, peut-être dans 15 jours… Alors que différentes techniques de mesure de la progression deviennent de plus en plus présentes dans les clubs, simples à utiliser pour structurer des entraînements en fonction d’objectifs spécifiques et accessibles à tous, ce zapping nuit aux résultats d’une pratique régulière. Grande illusion, là aussi, de faire croire que l’on obtient des résultats en ne venant que 3 ou 5 fois par mois ; alors qu’il devient si facile de mesurer et de valoriser les progrès  : quel gâchis ! Je vous imagine très en colère à la lecture de ce billet d’humeur, et vous en avez le droit. Mais êtes-vous sûr que tout est faux ; qu’aucun fait réel n’y figure, que vous n’avez jamais rencontré une telle situation ? Heureusement, des solutions existent dans de nombreuses situations et elles ont toutes un point commun  : Sélectionner une spécialisation à développer, une cible à définir, et des prestations à décliner. Tous les outils vous attendent. Vous sortirez alors de l’illusion pour rentrer dans le service. Très bel été à tous, excellentes vacances bien méritées.
Publirédactionnel L’ORANGE BLEUE  : ON A TOUS BESOIN D’UN COACH ! Avec 400 salles de remise en forme en France, le numéro 1 du fitness propose sa propre vision du sport en salle. Oubliez ici les cours vidéo et l’utilisation autonome des machines cardio et musculation... A L’Orange Bleue-Mon Coach Fitness ce sont 1 200 coachs diplômés d’état qui sont en club pour vous accompagner et vous dispenser plus de 50 cours par semaine dans la bonne humeur. www.lorangebleue.fr Qui a déjà vu un coach invisible ou un écran corriger une mauvaise posture à un adhérent ? Personne ! Et c’est là toute la différence de L’Orange Bleue- Mon Coach Fitness avec une philosophie simple, motivante et sécuritaire  : offrir du sport de qualité sans exploser le budget et surtout sans coût additionnel ! Tous les abonnements donnent accès à l’ensemble des services en illimité. Des salles à taille humaine avec une salle dédiée aux cours Yako accessibles à tous (Pump, aéro, step, baila, combat, boxing, attitude...), une salle de biking avec des vélos RPM, un plateau musculation équipé de machines guidées (parfaites pour les débutants) et un espace dédié aux poids libres. Enfin, un espace détente et même un sauna... C’est aussi l’état d’esprit que cherche à cultiver l’Orange Bleue tout au long de l’année  : un club où tout le monde se tutoie, familial, convivial et surtout où chaque adhérent n’est pas un numéro mais bien une personne reconnue. Nouveauté  : le Yako 360 ! Inspiré de la tendance du « Small Group Training » (entraînement en petit groupe), le YAKO 360 est un circuit composé de 8 stations et 16 ateliers d’entraînements qui offre plus de 360 possibilités d’exercices. Adieu la routine sportive ! Le YAKO 360 s’articule autour de 4 grandes thématiques  : Cardio/Renforcement musculaire, HIIT (High Intensity Interval Training), Force/Puissance et Balance/Équilibre Côté tarifs  : L’Orange Bleue propose un rapport prestations/prix difficile à battre à partir de 19,90 € /mois. Le réseau offre aussi exclusivement à ses 400.000 adhérents une carte de fidélité avec plus de 150.000 offres promotionnelles locales et nationales. De A à Z, l’enseigne au nom rappelant les vers de Paul Eluard propose les meilleurs services possibles aux membres de sa communauté. Et la famille prévoit de s’agrandir avec une centaine d’ouvertures d’ici fin 2019 notamment dans des zones rurales en apportant un véritable service de proximité. De plus, le développement se poursuit en Europe avec l’ouverture de clubs en Espagne, au Maroc et au Portugal notamment. Depuis 23 ans, l’enseigne a su mettre au point des outils et des méthodes spécifiques mais a su aussi s’entourer de véritables experts, ce qui lui confère aujourd’hui une technique de haut niveau. _37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 1Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 2-3Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 4-5Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 6-7Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 8-9Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 10-11Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 12-13Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 14-15Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 16-17Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 18-19Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 20-21Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 22-23Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 24-25Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 26-27Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 28-29Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 30-31Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 32-33Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 34-35Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 36-37Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 38-39Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 40-41Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 42-43Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 44-45Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 46-47Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 48-49Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 50-51Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 52-53Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 54-55Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 56-57Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 58-59Vive la Forme numéro 101 jun/jui/aoû 2019 Page 60