Vibration Clandestine n°34 jan/fév 2015
Vibration Clandestine n°34 jan/fév 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de jan/fév 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Vibration Clandestine Édition

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : musique... les Gaspards, BRG, Ina Ich et Scratch Bandit Crew.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Illustrateur presse Soulcié, né en 1983, se décrit comme vendeur de luzerne jusqu’à l’âge de 8 ans. C’est après le passage de son huitième anniversaire que tout bascule. Il stoppe toute activité liée à la vente agricole pour se concentrer uniquement sur le dessin. Rien qu’à sa présentation personnelle, nous remarquons que Soulcié est un personnage à part entière qui va nous montrer sa vision du monde actuel. Interview de Soulcié, illustrateur presse Comment passe-t-on de vendeur de luzerne à dessinateur pour la presse ? Explique-nous un peu ton parcours. Mes parents étaient producteurs de fromage de chèvre. Moi je dessinais. Tous les enfants dessinent, mais moi je n’ai jamais arrêté : cours du mercredi, puis du soir, option dessin. J’ai assez naturellement fait une école d’arts appliqués à Paris (Olivier de Serres), puis à Strasbourg. Mes parents ont toujours été curieux et ouverts, je les en remercie. À la maison il y avait des revues d’art… et Fluide Glacial ! Tu as commencé par réaliser des BD, et tu en réalises toujours d’ailleurs, mais comment t’es venu l’idée ou l’envie de travailler pour la presse ? Le processus de la BD est très long et depuis l’idée à l’album il peut se passer 24 plusieurs années. Pendant que je dessinais, j’écoutais la radio et ce que j’entendais aux infos m’agaçait au plus haut point. J’ai fait du dessin de presse pour catalyser cette colère. Mes dessins ont été acceptés par un journal, puis Télérama.fr… et aujourd’hui le rythme de la presse, hebdo ou mensuel, me convient bien. Chacune de tes créations pour la presse est soumise à certaines conditions comme l’actualité. Comment gères-tu cette "contrainte" ? Moi j’aime bien les contraintes, ça force à la créativité. Oui il faut se tenir au courant de l’actu, mais pas trop. Si ma mère ne comprend pas, ce n’est pas un bon dessin ! Le défi est que le dessin soit valable quelques jours… Il faut préférer le recul 3QziaW wValoa.W N ! nt-t,a8nornV 500N-3NNc40 www.soulcie.fr facebook.com/soulcie Photo : Soulcié ou le décalage à la micro-actu polémique du jour. Mais dessiner le monde d’aujourd’hui, ça me passionne. Nous venons d’entamer 2015, quels sont tes projets pour cette nouvelle année ou du moins pour les premiers mois à venir ? Je continue mes collaborations régulières avec l’Équipe, Fakir, Télérama.fr et mon blog LeMonde.fr. Nous allons certainement faire une nouvelle BD sur les nouvelles technologies avec La Revue Dessinée. J’ai quelques projets dont je préfère éviter de parler par superstition. Je suis ouvert à tout projet fou-fou. Ma famille étant clairement mon projet numéro uno. J’espère bien pouvoir refaire l’arrière cuisine avec mes petites mains, côté bricolage ! le mot de la fin Banzaï !
Grim Edif École Le GRIM, basé à Lyon, propose depuis 28 ans des formations dans les domaines du spectacle vivant et de l’événementiel. Initié au sein de l’Université Lyon II – Lumière – en 1984, le GRIM mène alors des actions d’accompagnement de musiciens, ainsi que ses premières actions de formation. Cette école à la confluence de la technique et de l’artistique propose des formations aux métiers du son, de la lumière, du plateau, de l’audiovisuel, mais aussi à la sécurité et à la prévention des risques, ainsi qu’à l’organisation d’événements. Le GRIM Edif propose une filière de formations professionnalisantes délivrant des certifications RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles) reconnues au niveau national, du bac au master. Vous avez la possibilité de suivre une formation de technicien du spectacle (niv.4) et de l’événementiel (Son – Lumière – Plateau) afin d’installer et d’exploiter les systèmes d’éclairage et de sonorisation sur tous les types de manifestations. Vous pouvez aussi devenir régisseur technique du spectacle (niv.3) et de l’événementiel en travaillant pour des salles de spectacles, des festivals ou encore des studios. Vous pouvez également choisir la formation de régisseur général (niv.2) qui vous permettra d’acquérir les compétences liées à l’organisation, la mise en œuvre et la coordination d’événements. Vous ne trouvez pas votre bonheur dans les formations précitées ? Cela tombe bien car GRIM Edif lance une nouvelle formation de 245 heures permettant d’installer et d’exploiter des dispositifs de captation et de régie de diffusion vidéo. Si un métier dans le spectacle vivant ou l’événementiel vous intéresse, rendez-vous le 7 mars 2015 aux portes ouvertes du GRIM Edif. Votre avenir et votre passion vous attendent probablement derrière ces portes… www.grimedif.com gESEti'E ELECTi' ! ù kut.iC CC/N-1 LYZ6ISi 7 Ln1 gOLASL [AJgg Cbd7 DD g0,410,0E, r197,.4 OWN PITCH ME/5T PIERRE/JANKENPOPP/EiENDAftMERY PLEIJ E/WOODW IR E/JONATEK/WA NTEb K A SH.47=17ort. Informer ne nuit.prs4 ia S'INFORMER OBJECTIVEMENT SUR LES DROGUES, LEURS EFFETS ET LEURS RISQUE LES ACTUAL1TÉS LIÉES A LA POLITIQUE DES DROGUES ET A LA SCÈNE TEHNO - COMMANDER DES FLYERS, PAILLES, GEL, CAPOTES. ETHYLOTESTS... LES RÉSULTATS DES CONCOURS VISA POSER DES QUESTIONS ADXÉREfl ADHÉRER À LASSO L'A550 WWW.TECHNOPLl13.ORGt 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :