Vibration Clandestine n°31 mai/jun/jui 2014
Vibration Clandestine n°31 mai/jun/jui 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de mai/jun/jui 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Vibration Clandestine Édition

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : musique... Tiken Jah Fakoly.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
PUNKY SWING Les Affranchistes D’après le dictionnaire, affranchi c’est être libéré de l’esclavage et des préjugés. Il n’y a donc aucune ambiguïté sur le nom du trio rhônalpin des Affranchistes ! Le punky swing est fait pour évoluer dans les manifestations festives où justement, les préjugés ne vivent pas longtemps ! Rock et chansons à tendances costaudes comme ils aiment le dire... Début Juin, ils sortent leur premier album Organisation terroiriste. www.lesaffranchistes.fr Photo : Symi Vous avez eu une belle année 2013. Fin de l’omerta votre premier EP a été précédé et suivi par de nombreux concerts. Il a donc été bien accueilli par le public et par les professionnels ? En effet, nous avions pu faire quelques dates avant de sortir cet EP. Mais sa sortie nous a permis de démarcher davantage et donc de trouver plus de concerts. Pour le public, nous avons eu des retours globalement positifs d’autant plus que c’est surtout pendant les concerts que nous vendons le plus d’EP pour l’instant. Le 9 Juin, sortira votre premier album, Organisation terroiriste. Le nom fait sourire, mais que signifie-t-il ? Alors d’abord il vient d’un des titres de l’album qui s’appelle Oui are the terroiristes. En fait, il reflète l’alliance entre le côté parfois engagé du groupe et le côté franchouillard de certains textes. C’est d’abord un trait d’humour. Après le pitch de la chanson, c’est de kidnapper des industriels OGM, agro-alimentaires (chut pas de nom ! !) et de les séquestrer en les gavant de produits bio d’où terroiristes. Vos chansons sont dénonciatrices, engagées, constats de notre société. Pensez-vous que ce soit un caractère indissociable du rock festif ? Pas forcément et toutes les chansons ne sont pas avec messages engagés, il y a aussi parfois des histoires sans message sociétal. Toutefois, le fait de faire une musique festive permet de donner des avis engagés voire graves sans que cela plombe l’ambiance et n’empêche les gens de s’amuser sur le son. Sur Organisation terroiriste, sera présente votre chanson Walter Kalachnikoff, l’histoire de la vie d’un alcoolique. D’où vous vient cette idée ? Il s’agit tout simplement d’une histoire vraie, un homme battu par sa femme. Ils formaient un couple d’alcooliques et lui possédait des armes. C’était des habitants de la campagne beaujolpifolyonnaise il y a quelques années. À l’époque cela faisait peur et triper à la fois ! le mot de la fin La bise à Gavroche vénère ! 32



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :