Vibration Clandestine n°31 mai/jun/jui 2014
Vibration Clandestine n°31 mai/jun/jui 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de mai/jun/jui 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Vibration Clandestine Édition

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : musique... Tiken Jah Fakoly.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Electro Rock She Way Out She Way out est un jeune groupe rock électro très prometteur mené par la douce voix de l’écossaise Charlie. Éric Serra que l’on ne présentera plus, croit en eux et décide de les accompagner avec sa maison de production X plorer. Un an de travail acharné afin de canaliser l’énergie et la créativité du groupe, pour aboutir à une première démo. Trois titres qui peuvent être doux comme Hopeful ou énergiques comme Break Tonight font le visage de She Way Out. www.facebook.com/shewayout Photo : Julien Dominguez Vos premiers morceaux ont été enregistrés en mode Do It Yourself. Quelles ont été vos réactions quand ils ont atterri sur le bureau d’Éric Serra et qu’il vous a contacté ? Éric Serra est quelqu’un de tellement reconnu dans le milieu de la musique, c’est clair on a été très surpris et flattés qu’il s’intéresse à nous. On était conscient que cette rencontre était une belle opportunité, mais cela signifiait aussi que la barre était placée plus haut pour nous. Il a cependant su nous mettre en confiance, sans jamais brider notre travail. La chance que l’on a est d’avoir un producteur qui est lui-même musicien. Ça nous a motivés à bosser dur. Sur votre démo, les trois titres dégagent un puissant et mélodieux électro rock. Est-ce l’identité que veut adopter She Way Out ? Bonne question ! (rires) Bien que l’on écoute tous des choses très variées, on est tous fans de rock, qu’il s’agisse de trucs hyperviolents ou planants, de groupes grand public ou carrément indés. C’est Victorien (guitare) qui compose généralement la base des morceaux, après les choses se font naturellement et chacun apporte son avis et sa touche. On compose vraiment naturellement, selon notre inspiration du moment, ce qui nous semble le plus important n’est pas de savoir si on sonnera électro, rock, ou même pop, mais avant tout d’avoir une identité. L’avenir donnera sa réponse… Le 27 mars, c’était le premier concert de la formation. Racontez-nous vos débuts sur scène... C’était effectivement la première fois que l’on jouait tous ensemble, même si, individuellement, chacun a déjà connu la scène. La première fois, c’est toujours magique, le live étant véritablement la finalité d’un long processus de composition : si la sauce ne prend pas, c’est que quelque chose n’a pas fonctionné… Là, c’était vraiment cool ! La salle était petite, le son garage, mais l’énergie bien présente. Le public a eu l’air d’apprécier tout autant que nous. Tout le monde s’est éclaté, c’est l’essentiel ! Nous ne doutons pas que vous êtes déjà au travail pour la suite de la démo. Pour quand l’EP ou l’album ? On a la chance de connaître une bonne alchimie au sein du groupe, ce qui nous permet d’écrire et de bosser sur nos morceaux de manière assez efficace. On s’est fixé le mois de septembre pour sortir notre ep. le mot de la fin On a vraiment hâte de sortir notre EP et partir en tournée à la rencontre de notre public ! SEE YOU ON TOUR ! 24
D_Root Purkinje Purkinje est le nom donné aux fibres qui transmettent l’influx électrique au sein du cœur pour contracter les parois musculaires de celui-ci. Mais c’est aussi le nom du deuxième album de l’artiste d’Hadra, D_Root. Pas de doute, à l’écoute de l’album, nous sommes directement emportés dans l’univers de l’association grenobloise. Une téléportation dans les soirées joyeuses et colorées des leaders de la scène transe française. L’album de D_Root est un savant mélange live de techno et de psy transe progressive emporté par des rythmiques qui animent les battements de notre cœur. Préparez-vous pour un voyage aux basses percutantes, puissantes et incisives, aux boucles mélodieuses et psychédéliques, un voyage où votre corps et votre esprit ne pourront résister à cette envie de danser, de sourire et de partager cette expérience unique. Après Rootart en 2011, D_Root nous invite à découvrir Purkinje, disponible sur Hadra Records depuis le mois d’Avril. Calquer sur les émotions quotidiennes du cœur humain, Purkinje est à la fois mélancolique et lumineux, et est un exemple parfait de ce qu’est la transe moderne, la transe d’Hadra, une épopée interstellaire à travers les univers éclectiques et métissés de la musique électronique. Nous espérons que D_Root sera présent lors du Hadra Trance Festival du 21 au 24 août 2014 pour profiter de son live qui serait diffusé sur des kilos de son… 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :