Vibration Clandestine n°31 mai/jun/jui 2014
Vibration Clandestine n°31 mai/jun/jui 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de mai/jun/jui 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Vibration Clandestine Édition

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : musique... Tiken Jah Fakoly.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
hip-hop Beat Assailant Avec son hip-hop groovy, funky et mélodieux, Beat Assailant nous propose une nouvelle fois un album pur souche ! À l’image de Run, le premier extrait de City never Sleep, Adam Turner n’est pas près de faire une pause. Amateur ou néophyte, cet album va séduire ! Photo : YannOrhan Traduction : David Moretti City Never Sleep est un album qui touche à de nombreuses facettes du hip-hop. Quelles sont tes influences ? I just love music. Soul, funk, jazz, hip hop, electro. A little bit of rock. J’aime la musique tout simplement. Soul, funk, jazz, hip hop, et un peu le rock. À l’écoute de l’album, les thèmes abordés par Run, City Never Sleep, Million$, sont clairs. Mais quels sont les fondements de l’album ? It’s an album about urban environments and the pressures we face as cities become more populated and the gap between the rich and the poor continues to widen. C’est un album sur les environnements urbains et les pressions auxquelles nous faisons face tandis que les villes sont de plus en plus peuplées et que l’écart se creuse entre riches et pauvres. One Wish est en featuring avec Ben l’Oncle Soul. Ce n’est pas votre première collaboration, qu’estce qui te plaît dans son travail ? It’s at least the third or fourth song we’ve done together. Ben is a great guy, a good friend an one of the best voices of our generation. It’s an honor for me to work 22 with him and I look forward to creating more music with him in the future. C’est au moins le troisième ou quatrième titre que nous avons fait ensemble. Ben est un gars super, un bon pote et une des plus belles voix de notre génération. C’est un honneur pour moi de travailler avec lui et j’espère pouvoir faire encore plus de musique avec Ben dans le futur. Le clip de Run te met en scène dans un braquage de banque. Avec qui as-tu travaillé et en gardes-tu de bons souvenirs ? Jean Baptiste Lefournier & Camille Bovier Lapierre directed it and they were amazing. The entire team from Digiprod did a great job and we had a great time shooting the video. Jean Baptiste Lefournier & Camille Bovier Lapierre ont réalisé le clip, ils étaient impressionnants. L’équipe entière de Digiprod a fait un super boulot, nous avons passé un excellent moment à tourner ce clip. le mot de la fin City Never Sleeps drops May 5th, I hope you all enjoy it thanks !!! City Never sleeps sort le 5 mai, j’espère que vous l’apprécierez tous merci !!!
Photo : Wilfried Marcon Barrio Populo Kordobella Barrio Populo ? Mais si ! Souvenez-vous, Vibration Clandestine n°18, nous recevions dans nos pages un jeune groupe de la Loire, pour la promo de leur premier EP. Entre-temps, ils ont suivi le chemin qui leur était destiné. Un deuxième EP, un premier album Désordre formidablement accueilli, 3 ans d’expérience et des centaines de dates de concerts en France et en Europe plus tard, ils nous reviennent toujours plus forts pour la sortie de leur second opus Kordobella. Émotifs, engagés et révoltés, dirigés par des rythmes soutenus, guitares amplifiées et voix exultée, enragée, ou bien chansons douces qui nous prennent aux tripes, les compositions et les textes de Barrio Populo démontrent qu’ils ont grandi et leur musique aussi ! La tournée en Palestine, en avril 2013, aura laissé des traces indélébiles aujourd’hui retranscrites dans les chansons de Barrio Populo. Hors des Lois, Fatima, Émeute (qui nous rappelle les bons morceaux de Nirvana), Street Music, L’horrible, en tout, quatorze titres qui transmettent une énergie qu’il faudra évacuer en sautant, en dansant, en réfléchissant, en imaginant… C’est bon, c’est rock ! Barrio Populo nous présente un album attendu qui ne décevra pas et qui sera disponible dès le 12 mai. Les huit amis ne prendront pas vraiment la route puisque le premier concert se jouera à la maison, et ce sera gratuit au Fil à Saint-Étienne. Vert oblige ! Dès le lendemain, c’est promis, ils prennent les routes de France pour vous faire danser et pogoter sur le son de Kordobella ! www.barriopopulo.fr 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :