Vibration Clandestine n°30 mar/avr 2014
Vibration Clandestine n°30 mar/avr 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de mar/avr 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Vibration Clandestine Édition

  • Format : (169 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : interview... Winston McAnuff & Fixi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Indie rock Anna Aaron L’artiste helvétique Anna Aaron sort le 11 mars Neuro, son second album et le premier sous le label Discograph. Dès que vous aurez entendu sa voix, vous tomberez sous le charme ! Associée au piano mélancolique et à un univers musical électro-pop, elle domine Neuro, un album hybride à la fois hanté, dense et sombre. promo@discograph.com 01 53 39 18 00 www.annaaaron.fr Photo : Sabine Burger Pour Neuro, tu as collaboré avec David Kosten (Faultline, Guillemots), Jason Cooper (The Cure’s drummer) and Ben Christopher. Qu’ont-ils apporté à l’album ? Je voulais travailler avec David car j’admire le côté riche et très lumineux de sa production. Il est très intuitif et travaille rapidement, les directions qu’il choisit sont souvent efficaces, et nous avons rarement modifié ou défait ce que nous avions enregistré. Il appelle cela laisser parler le son (following the noise). Ben a rapporté une collection d’instruments inhabituels en studio, ce qui a été un apport précieux pour cet album car en plus de son remarquable talent de guitariste, il a également contribué extraordinairement à la musique avec des instruments que l’on n’entend pas tous les jours. Jason est venu une journée et a enregistré les parties de batteries pour les 9 titres en seulement quelques heures. C’était extrêmement excitant de l’entendre jouer. Quand on a la chance d’avoir un batteur aussi bon sur son album, on est vraiment emporté ailleurs. Linda est une très belle chanson, le clip également. Qui a eu l’idée ? Avec qui as-tu travaillé ? J’ai travaillé avec Rinaldo Marasco, Jerôme Piguet, et Raphaël Sibilla de La Fine Equipe du 45, basée à Lausanne. Ils ont eu l’idée de travailler avec une caméra kinect pour cette vidéo, qui est une technique encore peu utilisée à ce jour pour les clips. C’était vraiment un gros pari, car nous ne savions pas vraiment si cela allait bien fonctionner, ou ce que cela donnerait au final. C’est toujours un privilège de pouvoir travailler avec des gens qui sont prêts à prendre des risques et à tenter des nouvelles choses. 30 Tu chantes sur trois morceaux du dernier album d’Erik Truffaz. C’était totalement différent de ton monde musical. C’était assez simple d’écrire pour Erik, comme nous avions déjà beaucoup tourné ensemble quand je faisais ses premières parties, au moment de sa tournée In Between. J’ai pu découvrir son univers musical en quartet. Erik s’est essayé à de multiples styles de musiques, que je ne connais pas tous, mais nous partageons tous deux cet amour pour les mélodies simples mais fortes, qui se retrouvent aussi bien dans la pop que dans le jazz. Du 20 au 28 Mars, tu seras en France pour Les femmes s’en mêlent. Dis-nous tout. Oui, ma tournée française commence dès le 20 mars avec le festival Les Femmes s’en mêlent. En concert je joue avec Emilie Zoé (guitare, chœurs), Fred Burki (batterie) et Christophe Farine (basse). Nous avons beaucoup répété avec mon groupe pour adapter les nouvelles chansons à la scène. Nous avons des claviers midi, des boucles et des samplers en plus de nos instruments normaux afin d’incorporer les nombreux éléments électroniques de ce nouvel album. Donc nous jouons tous plus, et c’est parfois plus technique et compliqué qu’avant mais c’est vraiment la direction dans laquelle je souhaitais aller musicalement. le mot de la fin J’ai vraiment hâte de pouvoir me retrouver sur scène cette année. C’est mon obsession du moment.
Andy C Konnect S3 Kosen Productions La musique électronique est riche et éclectique, ne se limite pas à des styles définis, mais au contraire, se nourrit de toutes les influences modernes, ou pas, pour évoluer, changer, créer. Afin de relier, de connecter ses divers courants et influences, le label Kosen organise la troisième édition de la soirée Konnect où se croisent et s’entrechoquent gabber, drum&bass, neuro funk et hard techno. Le complexe de la Dune à Toulouse, lieu unique et privilégié, sera le 7 Mai, une nouvelle fois votre hôte et celui de grands noms de la musique électronique internationale. 3 scènes, 3 vaisseaux interstellaires, le Nostromo, le Faucon Millénium et l’USS Enterprise offriront aux amateurs et aux érudits, la possibilité de voyager aux confins de l’univers musical électronique ! Attention ! Vos yeux et vos oreilles risquent de ne pas revenir de cette soirée où Négative A, The Punisher, Thaos pour le hardcore ; AndyC, The Upbeats pour la drum&bass ; Suburbass et Les Boucles étranges pour la hard techno (liste non-exhaustive !) poseront des mixes énergiques et sur-vitaminés. Le tout mis en image 3D par Echovisuelle VJ ainsi que par la décoration des salles de Juicy Création ! Êtes-vous prêts pour l’embarquement ? Konnectés... Dansez ! www.kosenprod.com 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :