Versailles Magazine n°2019-11 novembre
Versailles Magazine n°2019-11 novembre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11 de novembre

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Versailles

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 8,6 Mo

  • Dans ce numéro : achetez versaillais !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Réalisation  : Direction de la Communication - Ville de Versailles ACTUALITÉS Signaler les problèmes de propreté et de voirie Menu des restaurants scolaires 8 Versailles Magazine novembre 2019 L’appli vous simplifie la ville ! DISPONIBLE SUR téléchargements Horaires des bus en temps réel Prise de rendez-vous avec un agent de l'état civil
Bernard de Jussieu/Montreuil 3 nouvelles fresques monumentales Après Waone, Telmo Miel et Eron au printemps, les deux artistes Seth et Jade Rivera s’attaquent à 2 nouveaux pignons d’immeuble à Bernard de Jussieu et Fikos a, quant à lui, réalisé une fresque monumentale sur la façade de la Maison de quartier Prés-aux-Bois. Seth Depuis mars, la Ville, Versailles Habitat et Eiffage Construction ont débuté les travaux du projet de réhabilitation des 1 096 logements sociaux de la résidence Bernard de Jussieu. Dévoilées en mai dernier, les 3 premières fresques sur le thème de la ville-nature ont été réalisées sur les grands pignons d’immeubles par les artistes-muralistes du collectif Quai 36. En octobre, 2 autres pignons ont été peints par les artistes Seth et Jade Rivera. Cultiver un regard innocent et bienveillant à l’égard de notre nature, à l’image de l’enfant qui sommeille en chacun de nous. Fikos  : quiétude, douceur et bienveillance Fikos est un artiste grec, qui s’inspire du style et de la culture de son pays, et de toutes formes de codes culturels et religieux. Ses peintures murales ne sont pas seulement une expression personnelle mais un évènement social, une véritable création. « Ce dessin repose sur le thème de la famille  : on y retrouve une figure féminine qui porte un plateau empli de nourriture et un ange qui semble guider, tout du moins accompagner cette femme que l’on peut imaginer être mère. Une place importante est accordée à la nature toujours en référence à l’histoire agricole du quartier. Un oiseau, métaphore universelle de la liberté apporte de la légèreté à la scène. Quant au personnage angélique, il aborde un spectre surplombé d’une tête en hommage au Roi Soleil. » 29, rue de l’École des Postes Seth  : l’univers de l’enfance L’artiste français Julien « Seth » Malland s’est donné pour mission de couvrir le monde avec son art urbain et coloré. L’originalité de l’art de Seth est que son travail incorpore des symboles locaux et des sujets de l’environnement. Le message est souvent très ludique et politique à la fois. « Mon inspiration pour cette esquisse puise dans l’univers de l’enfance, thème qui m’est cher en ce qu’il est central pour la construction de soi, et clé pour comprendre le monde de demain. Le fil conducteur de l’œuvre est le suivant  : l’idée de pouvoir nous reconnecter avec la nature, ce mythe originel, ce paradis perdu de notre enfance. Le message que je fais passer à travers la présence du personnage est celui de cultiver un regard innocent et bienveillant à l’égard de notre nature, à l’image de l’enfant qui sommeille en chacun de nous. J’espère inspirer autant les adultes que les enfants avec cette œuvre semi- irréaliste qui interpellera par son caractère monumental et immersif. » Rue de la Ceinture Jade Rivera ACTUALITÉS Jade Rivera  : à la découverte de la nature Jade Rivera est un artiste urbain péruvien dont le travail frappe par la sincérité avec laquelle l’artiste décrit les réalités qui l’entourent, les problèmes auxquels les gens sont confrontés au Pérou et le lien profond qu’ils ont avec leur propre culture. « Mon travail est centré sur l’idée de la découverte d’un nouveau monde  : celui de la nature. La notion de « découverte » est ici centrale puisqu’elle est incarnée par une certaine jeunesse, symbole d’apprentissage et d’exploration. Ce choix est un écho non seulement à mon travail largement porté sur cette période si riche et curieuse qu’est la jeunesse mais reflète également la population du quartier Bernard de Jussieu, très familiale. » 4, rue Claude Debussy Fikos Versailles Magazine novembre 2019 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :