Versailles Magazine n°2019-11 novembre
Versailles Magazine n°2019-11 novembre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11 de novembre

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Versailles

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 8,6 Mo

  • Dans ce numéro : achetez versaillais !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ACTUALITÉS Une fin d’année solidaire Ventes annuelles, braderies, festival… le mois de novembre est ponctué d’évènements solidaires initiés par des associations, structures socio-culturelles ou encore d’acteurs d’économie sociale. 10 Versailles Magazine novembre 2019 Ventes annuelles Club de l’Âge d’Or  : exposition-vente (marqueterie, peinture sur soie, patchwork…) le samedi 9 novembre de 10 h à 17h, au Centre-Huit, au 8, rue de la Porte de Buc (01 39 50 42 49). Petites Sœurs des Pauvres de Versailles  : ventes au profit de leurs missions, du vendredi 15 au dimanche 17 novembre (brocante, tableaux, vaisselle…) et du vendredi 22 au dimanche 24 novembre (linge, vêtements…) ; les vendredi et samedi de 10 h à 18 h et dimanche de 11 h 30 à 17 h ; à « Ma Maison » au 9, avenue du Maréchal Franchet d’Esperey (01 78 74 10 00). Croix-Rouge  : vente du vendredi 15 au dimanche 17 novembre, vendredi de 14 h à 19h, samedi de 10 h à 19 h et dimanche de 10 h à 18h, à l’IME le Rondo au 7, passage Pilâtre de Rozier au profit de l’unité locale (01 39 50 11 94). Un tournoi de bridge est également organisé au profit de l’association le dimanche 1er décembre à 14 h dans les locaux du Cercle Versaillais de bridge au 3, allée des Mortemets (réservations sur comitevds.com). Artisans du monde  : exposition-vente sur le commerce équitable les samedi 16 et dimanche 17 novembre de 10 h à 19h, au Centre Ozanam au 24, rue du Maréchal Joffre (01 39 51 03 84). SIPAR  : vente d’artisanat du Cambodge (bijoux, écharpes en soie, kramas…), le vendredi 22 de 14 h à 18 h et samedi 23 novembre de 11 h à 18h, au 16, rue Champ Lagarde (01 39 02 32 52). Communauté des Diaconesses de Reuilly  : vente artisanale et salon de thé, les samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre, de 10 h à 18h, au 10, rue de la Porte de Buc (01 39 24 18 80). Deux concerts seront proposés à 16 h à la Chapelle  : le samedi, découverte de la musique klezmer avec Rose Bacot, La clarinette conte, et le dimanche, le quartet Kumisa Gospel. Braderies et foire aux jouets AMD Yvelines  : braderie solidaire de cadeaux et jouets de Noël (neufs à prix bradés), aide matérielle aux personnes en difficulté dans les Yvelines, le samedi 9 novembre de 14 h 30 à 18 h en salle Marcelle Tassencourt. CLAP53  : foire aux jouets le samedi 16 et le dimanche 24 novembre de 9 h à 17 h en salle Delavaud au 86, rue Yves le Coz. ASSUM  : foire aux jouets, le samedi 30 novembre de 14 h 30 à 18 h 30 à la Maison de quartier Prés-aux-Bois au 29, rue de l’École des Postes (06 12 42 17 50). Secours populaire  : braderie le samedi 30 novembre de 14 h à 18 h au Bateau au 1, rue Georges Bizet. Festival des solidarités Composé de 27 associations, le collectif Versailles Solidarités Internationales propose aux Versaillais un rendez-vous annuel de sensibilisation à la solidarité mondiale et au développement durable à l’occasion du Festival des solidarités. Cet événement convivial met en avant les actions mises en œuvre par de nombreux Versaillais à travers leurs associations. Au programme  : DÉCOUVERTE DES ACTIONS DES ASSOCIATIONS Le samedi 9 novembre de 10 h à 17 h au carré à la Marée, place du marché Notre-Dame, les associations viendront à la rencontre du public pour faire partager leurs projets, les valeurs qui les animent et les résultats obtenus. Ce sera également l’occasion d’acheter des produits des pays où elles apportent leur savoir-faire, de participer à des animations et de se restaurer sur place. TÉMOIGNAGE D’UN ACTEUR DE SOLIDARITÉ Le jeudi 28 novembre à 20 h 30 à la Rotonde (5, rue Royale), Philippe de Roux, co-directeur d’Eau et Vie est le témoin de cette 9 e édition et évoquera son action originale qui réunit une entreprise sociale et une association locale de solidarité (accès à l’eau courante, gestion des déchets et installation de l’assainissement aux Philippines, Bangladesh et Côte d’Ivoire). Renseignements complémentaires au 06 17 15 07 81 www.festivaldessolidarites.org MAIS AUSSI Développer l’économie solidaire L’ESPACE SOLIGRATUIT est un lieu où tout le monde peut donner et déposer tout ce qui ne lui sert plus mais qui est en état d’être réutilisé pour le remettre dans le circuit de consommation à destination de tous. 14, allée Hector Berlioz Lundi de 10 h à 13h, jeudi de 15 h 30 à 18 h 30 et samedi de 10 h à 16h. LA RESSOURCERIE En véritable petit atelier de « la seconde vie », les ressourceries, en plus de collecter les objets, les vérifient, les réparent, les transforment, éventuellement les relookent pour les redistribuer à très bas coûts ou en faire don. À Versailles, l’association Les Ressourceurs accueille les dépôts de dons aux Matelots, allée des Mortemets, tous les vendredis de 10 h à 16h. lesressourceursetcie.fr
Au lendemain de la guerre, les Versaillais se retrouvent dans les rues de la ville, vêtus de leurs plus beaux habits pour célébrer la victoire, après 4 années d’enfer. Tous les Français sont en liesse, tous unis par un même soulagement et des espoirs semblables. Le traité de paix est signé à Versailles le 28 juin 1919. L’ouverture d’une nouvelle ère Des panneaux thématiques, vitrines, mobilier, objets et écrits seront exposés dans la salle des fêtes de l’hôtel de ville pour retracer cette période. En partenariat avec le Comité d’Entente des Associations Patriotiques d’Anciens Combattants, Victimes de Guerre et Militaires et grâce à la mobilisation des Versaillais qui se sont prêtés au jeu du souvenir, l’exposition tourne la page du XIX e siècle, ouvrant celle du XXe. Le premier anniversaire de la victoire de 1918 devient un jour de deuil. La France est décimée  : près de 1,5 million de morts et 4,5 millions de blessés. Le temps est venu d’honorer les morts, de réhabiliter les blessés sur le plan physique comme moral. Les familles souffrent, manquent de vivres. Hormis le tabac, tout est rationné. Les logements manquent. Un arrêté municipal de janvier 1920 créé un bureau centralisateur à Versailles, 31 avenue de Saint- Cloud, où sont reçues les demandes et les offres de logement. Une politique familiale encourage les naissances, les femmes s’émancipent, désireuses de travailler. La société sportive « Les amies de Versailles » est agréée en 1922 par le ministère de la Guerre  : « une victoire féministe versaillaise pour les cinquante gentilles élèves », selon l’Écho de Versailles du 24 mars 1922. Au fil des mois, on remet sur pied des dispensaires, des bibliothèques, des écoles. Les enfants sont l’espoir des années 20. Le temps du divertissement À la variété des salles versaillaises des années 20 correspond une vie culturelle, faite de classicisme, certains diront de nostalgie de l’avant-guerre, et de besoin de joie de vivre. À Versailles, on applaudit des spectacles d’origine russe, du cirque rue des Chevaux légers. On écoute des concerts classiques, des conférences, comme celles données par l’Académie des Sciences Morales ou par des clubs spécialisés ouverts aux nouveautés (cinémas, photographies, TSF). Les séances de cinéma sont aussi recherchées. Les Versaillais aiment participer à des fêtes de quartier, comme celle « des Chantiers » ou à des bals organisés. Des photos et autres documents font revivre cette histoire vivante, récente, témoins d’une renaissance victorieuse mais aussi douloureuse. Le devoir de mémoire prend une nouvelle fois tout son sens grâce à cette exposition parlant aux Versaillais très attachés à cet héritage passé. ACTUALITÉS Les années Vingt, panser l’après-guerre  : l’exposition mémorielle Du 7 au 16 novembre, Versailles replonge dans les années d’après-guerre au travers d’une exposition mémorielle, présentée à l’hôtel de ville, sur les années 1920. Celles de la reconstruction, entre espoirs et illusions. La Pouponnière de Porchefontaine - Institut de puériculture  : la promenade en voiture (collection Jean Ladour). Costume « Abrami » remis aux démobilisés (collection Mercier-Jouve). Parade Ancilotti Versailles (collection Jacques Postel). Au fil des mois, on remet sur pied des dispensaires, des bibliothèques, des écoles. EXPOSITION DU 7 AU 16 NOVEMBRE 2019 Panser l’après-guerre Salon de l’Hôtel de ville, 4 avenue de Paris, Versailles Entrée libre – du lundi au samedi de 10h à 18h Du 7 au 16 novembre Salon de l’hôtel de ville 4, avenue de Paris Du lundi au samedi de 10 h à 18 h Entrée libre Versailles.fr Versailles Magazine novembre 2019 11 Fonds des négatifs verres bbliothèque Réalisation  : Direction de la communication – Ville de Versailles



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :