Vérité n°6 fév/mar/avr 2013
Vérité n°6 fév/mar/avr 2013
  • Prix facial : 2,90 €

  • Parution : n°6 de fév/mar/avr 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (206 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 29 Mo

  • Dans ce numéro : « J'ai simulé des viols ! »

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
eXtRaORDinaiRe… 36 (suite) « la malédiction Howard Carter et Lord possédait un magnifi que Carnarvon passent des canari au chant mélodieux journées entières dans le qui demeurait dans une cage tombeau, émerveillés par leur dorée. Il était devenu en découverte après de longs quelque sorte la mascotte mois de fouilles et d’années de l’équipe. Or, une nuit, un de patience. L’inventaire des cobra, le serpent protecteur objets présents dans la tombe des pharaons, est entré dans commence, et il y a tant de la cage et a dévoré le joli petit pièces à noter et archiver qu’il oiseau. Beaucoup y avaient vu ne s’achèvera que plusieurs un signe de mauvais augure, années plus tard, en 1928. d’autant plus que les cobras On recensera 2 099 objets sont très rares en Égypte, intacts. La tombe de d’autant plus à cette période Toutânkhamon recelait des de l’année. Quelques mois milliers d’objets : du mobilier, plus tard, piqué par un dont un splendide trône, moustique des marais, plusieurs lits dont un Lord Carnavon tombe très surprenant lit aux deux gravement malade et fi nit longues vaches dorées, qui par décéder dans la nuit du témoignent d’une habileté 5 avril 1923. Des journalistes, technique rarement égalée, présents sur les lieux, mais aussi des bijoux, des racontent même qu’au statuettes, têtes et masques, moment de sa mort, toutes les des cannes (environ 130), des lumières du Caire s’éteignirent vases, des éventails, et autres de longues minutes, comme merveilles aujourd’hui une immense panne exposées dans les musées. d’électricité, tout comme dans Au moment de la découverte, la maison du défunt plongée les manchettes des journaux dans le noir. Ils ont raconté proclament la nouvelle à aussi que ses dernières travers le monde et parlent paroles ont été, alors qu’il du magnifi que trésor du roi agonisait sur son lit : « C’est défunt. Les curieux, les fi ni, j’ai entendu l’appel et je touristes et les personnalités me prépare ». Peu après la fi n affl uent pour voir ce roi qui a du vieil aristocrate, d’autres défi é les millénaires et son membres de l’expédition immense richesse qui lui a succombent les uns après survécu. Mais alors que les autres. Six mois après sa l’expédition de Lord Carnavon mort, c’est son jeune frère, fi nit d’explorer le tombeau le colonel Aubrey Herbert royal, une série de faits qui meurt, puis l’infirmière mystérieux se produit. qui l’avait soigné, peu de temps avant son secrétaire Quelques jours avant la particulier, Richard Bathell, qui fabuleuse découverte, un succombe lui aussi d’une mort mauvais présage n’avait mystérieuse. Son père le suit d’ailleurs pas manqué trois mois plus tard. Puis vient d’inquiéter les ouvriers du le tour du docteur White qui chantier. Howard Carter a examiné la momie de
des pharaons ! » Toutânkhamon lors de sa découverte. Il fut l’un des premiers à pénétrer dans la chambre mortuaire. En sortant, il ressentit un malaise et souffrait depuis ce jour d’une dépression nerveuse. Au grand désespoir de sa famille, quelques jours après, il se pend, et laisse dans une lettre d’adieu un mystérieux message : « J’ai succombé à une malédiction qui m’a forcé à disparaître ». L’hécatombe débute ainsi dès la découverte du tombeau. Le conservateur des antiquités égyptiennes du Louvre meurt en sortant de la tombe, d’une congestion, tout comme Arthur Mace, proche collaborateur de Carter. Puis c’est au tour d’un autre conservateur, celui du musée de New York, qui avait aidé Carter a défoncer la porte d’entrée de la sépulture. Au total, une vingtaine de personnes décèdent subitement après avoir visité la dernière demeure de Toutânkhamon. Informée très tôt de ces disparitions pour le moins singulières, la presse publie plusieurs articles révélant la malédiction des pharaons, furieux d’avoir été tirés de leur repos séculaire. En Égypte, de telles rumeurs trouvent auprès des employés des chantiers un large écho. Bientôt, Toutânkhamon, cet obscur souverain de la XVIIIe dynastie, ignoré de l’Histoire, est connu de tous par-delà les millénaires, son tombeau devient un lieu mystérieux et l’on parle à travers le monde des effets foudroyants de son implacable colère Arthur Conan Doyle, adepte du spiritisme, est l’un des premiers à propager cette « malédiction du pharaon » provoquée selon lui par les sorts magiques jetés par les prêtres pour protéger la sépulture, tandis qu’Agatha Christie s’en inspire dès 1923 pour écrire L’Aventure du tombeau égyptien. De nombreuses théories farfelues tentant d’expliquer la malédiction voient alors le jour : gaz mortels dégagés par les bandelettes de la momie imprégnés par les embaumeurs d’huile d’amande douce s’étant transformée en acide cynahydrique, bougie de cire enduite d’arsenic, capsules à base de blé parasitées par le champignon Claviceps purpurea responsable de la maladie de l’ergot de seigle, concentration de radioactivité... mais aucune ne s’est révélée suffi samment sérieuse pour être retenue. D’une richesse incroyable, le tombeau de Toutânkhamon a été trouvé dans la Vallée des Rois, mais très à l’écart des autres tombeaux découverts à l’époque. C’est probablement grâce à la volonté des successeurs de Toutânkhamon de faire tomber son règne dans l’oubli, que son tombeau a pu échapper aux pilleurs de tombes. Et il est, semble-t-il, le dernier pharaon de la lignée issue du pharaon hérétique et, avec lui, disparaissent les dernières traces de la période amarnienne. D’ailleurs, les noms de Toutânkhamon et de ses prédécesseurs jusqu’à Amenhotep IV sont retirés des listes royales offi cielles par martelage des cartouches. Et alors que ce roi mort à à peine 20 ans qui n’avait pas marqué l’Histoire et qui était voué à l’oubli jusqu’à la nuit des temps, deviendra un roi légendaire à la découverte de son tombeau, 3 000 ans après sa mort. D’une part à cause des richesses entassées dans son tombeau, et d’autre part pour tout ceux qui sont morts après l’avoir déterré. Sa colère fut alors immense et funeste. 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :