Vérité n°5 nov-déc 12/jan 2013
Vérité n°5 nov-déc 12/jan 2013
  • Prix facial : 2,90 €

  • Parution : n°5 de nov-déc 12/jan 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (206 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 23,0 Mo

  • Dans ce numéro : elle a couché pour son animal « Prête à tout pour sauver mon chien ! »

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Ma vIe… 18 facebook nou « Je n’ai aucun souvenir de mon père. Tout ce que j’ai, c’est une photo de lui... » « l’armée nous a séparés, Chrissie s’est mariée à Don en 1989, en Angleterre. Elle avait deux enfants d’un premier mariage puis un troisième de Don, un garçon appelé Craig né quelques mois après leur mariage. don, originaire du Texas, est aviateur militaire sur le sol anglais. En 1990, toute la famille, Chrissie, Don et les trois enfants partent en vacances aux États-Unis. Malheureusement, pour des raisons liées au métier de Don, la famille rentre en Angleterre avec deux jours de retard et le père des deux enfants aînés de Chrissie porte plainte auprès du commandant de la base aérienne de Don. Chrissie raconte : « Le commandant a alors expliqué à Don qu’il avait jeté le discrédit sur la Force aérienne américaine et que la plainte relevait de sa responsabilité. Quand Don est allé rempiler l’année suivante, on lui a refusé le droit de rester en Angleterre et il a dû
s a réunis ! » retourner aux États-Unis. Le problème, c’est que je ne pouvais pas quitter l’Angleterre comme cela. J’avais deux petits garçons que je ne voulais pas abandonner. J’ai dû faire un choix entre eux et Don, et j’ai choisi mes enfants. » La famille est séparée et le petit Craig a deux ans lorsqu’il voit son père pour la dernière fois. Cependant, en dépit des milliers de kilomètres qui les séparent, le jeune couple jure de rester ensemble. Les deux jeunes mariés s’écrivent tous les jours et se téléphonent. Mais le temps complique les choses. Les lettres s’espacent, les coups de téléphone se font moins nombreux. Puis arrive le jour où Chrissie et Don réalisent qu’ils ont perdu le contact. Ils ont chacun déménagé et n’ont plu aucun moyen d’entrer en contact l’un avec l’autre. Craig raconte : « Je n’ai aucun souvenir de mon père. Tout ce que j’ai, c’est une photo de lui qui date de 1994 et signée « papa ». Mais je n’ai jamais perdu espoir de le revoir. Chaque fois qu’il m’arrivait quelque chose, un examen, un emploi, une histoire, je me demandais toujours ce que mon père aurait dit ou pensé de la situation, comment il aurait réagi. Il ne m’a jamais vraiment quitté. Je n’ai jamais été en colère contre lui et maman non plus. Mais je voulais savoir ce qu’il était devenu, ce qu’il faisait et où il vivait. » Craig et sa maman décident alors de tout mettre en œuvre pour retrouver ce mari et ce père perdu si vite. « Quand j’ai eu 12 ans, j’ai commencé à regarder sur les réseaux sociaux, MySpace et Facebook pour essayer d’entrer en contact avec les gens de l’époque où ma mère et Don échangeaient des courriers. Mais je suis vite tombé dans une impasse. » De son côté Chrissie épluche les annuaires du Texas, sans savoir que Don a changé d’État et vit maintenant dans l’Oregon. Impossible de retrouver Don. Chrissie demande et obtient le divorce. Elle fi nit même par se remarier, pour la troisième fois. De son côté, Don n’a jamais oublié son fils et sa femme Chrissie, même s’il s’est lui-même remarié. Il a même engagé un détective privé anglais, a contacté Scotland Yard, fait des recherches sur internet, sans succès. Puis, il y a quelques mois, il regarde une émission américaine où une personne retrouve un parent grâce à Facebook. Il décide alors de se connecter et de créer son compte, et il part à la recherche de Craig. Il trouve tout d’abord son demi-frère et retrouve le profi l de Craig sur Facebook. Il lui envoie un message mais Craig est en vacances avec sa petite amie et ne le voit qu’une semaine plus tard. « Quand j’ai vu la photo de Craig sur Facebook, j’étais très ému et je savais que c’était mon fils. Je lui ai écrit mais je n’ai pas reçu de réponse. Pourtant je regardais toutes les heures s’il m’avait répondu, mais rien. Je pensais alors qu’il ne voulait pas me voir et que je ne le reverrais jamais. » De son côté, Craig voit enfi n le message : « Savez-vous qui je suis ? Voulez-vous savoir ? Si oui allez sur ma page Facebook et demandez-moi ce que vous voulez. Dites à votre maman que je la salue. Je pense souvent à vous et j’espère que vous allez tous bien. J’attends de vos nouvelles. » Il sait tout de suite qu’il s’agit son père. « J’ai lu les deux premières phrases et j’ai tout de suite su que c’était lui. J’étais tellement ému que j’ai mis plusieurs minutes à lire l’ensemble du message. J’étais en larmes et j’ai dû m’allonger sur le sol pour respirer. Et je me suis dit que 20 ans après nous allions enfi n nous retrouver. » Chrissie raconte : « Il était minuit lorsque Craig m’a appelé, tout excité. J’ai cru qu’il y avait eu un malheur mais il m’a dit qu’il avait retrouvé son père. J’étais folle de joie. Don et moi nous sommes appelés, tout de suite, dans les minutes qui ont suivi l’appel de Craig. Nous sommes restés très longtemps au téléphone et j’ai réalisé que je n’avais jamais cessé de l’aimer. Il m’a aussi dit qu’il ressentait la même chose et tout ce que nous voulons maintenant, c’est nous retrouver et être de nouveau une famille. Le temps n’a pas dissous notre amour. » 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :