Vérité n°4 aoû/sep/oct 2012
Vérité n°4 aoû/sep/oct 2012
  • Prix facial : 2,90 €

  • Parution : n°4 de aoû/sep/oct 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 26,9 Mo

  • Dans ce numéro : « J'ai perdu 60 kilos grâce au sexe ! »

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 ZOOM SUR… Course de mariées ! Tous les ans, en Estonie, dans la charme petite ville de Narva, a lieu la course des mariées de l’année. Les participantes doivent porter leur robe de mariée et s’affronter dans une course effrénée sur une courte distance. Chaque femme porte des chaussures plates sans talons pour se donner toutes les chances d’arriver la première dans cette course sur gazon. Toute la ville et les amis proches se réunissent alors pour venir admirer les mariées, qui, bouquets à la main, réussissent le double exploit de courir sous les viva de la foule tout en restant féminines et élégantes. Une bonne occasion de continuer la fête pour tous les invités. Plusieurs catégories de mariées sont représentées, en fonction de leur âge, et les gagnantes se voient remettre un prix offert par la ville de Narva. Une tradition qui se perpétue depuis plusieurs années et qui devient un véritable événement local à tel point que certains couples font tout leur possible pour se marier à Narva plutôt que dans leur ville natale, ce qui pose parfois quelques petits problèmes administratifs et crée une rude concurrence aux mariées locales. De plus, la mairie commence à avoir du mal à faire face à toutes les demandes. En attendant, les commerçants de la ville de Narva se frottent les mains et sont ravis de cette notoriété toute nouvelle. Entre mini cheval et gros porc ! La Chine est un vaste et merveilleux pays où il y a toujours beaucoup de curiosités à découvrir. Les habitants de Xinxiang, ville de la Chine Centrale, dans la province du Henan, ont été très surpris de découvrir dans les rues de leur village cet animal étrange venus d’on ne sait où. Dans un premier temps, ils ont même été terrifiés par ce petit animal qui n’avait pas l’air très méchant mais qui est plutôt horrible. Échappé du centre de recherche médical voisin, l’animal, entre mini cheval et très gros porc, à la peau rose sans poil mais avec une crinière blanche a créé un malaise dans la population chinoise et a suscité les craintes les plus vives. Avec son étrange couleur de peau, rose et tachetée, son corps glabre, de nombreux observateurs ont spéculé sur la race de l’animal, ou sur une espèce extraterrestre. Toutefois, à ses touffes de poils blancs, sa façon de courir et sa queue effilée, ce qu’on pourrait prendre pour un cochon fait aussi penser à un cheval. Chacun y est allé de ses spéculations et il a fallu que la police intervienne et fasse un communiqué officiel pour démentir toute manipulation génétique de la part du laboratoire, ce que peu de gens ont pris pour argent content et les habitants de Xinxiang pensent tous qu’il s’agit d’un animal génétiquement modifié et non d’une nouvelle race, comme aimerait le faire croire les autorités. Cependant, il a été prouvé qu’il s’agissait d’une race exotique et rare de chien qui peut terroriser ceux qui ne la connaissent pas.
Spiderman existe ! Bijoux de famille ! zoom sur… Alors que l’actualité parle de plus en plus de cannibalisme, la créatrice de bijoux anglaise Percy Lau devrait voir sa collection avoir de plus en plus de succès. La jeune femme a imaginé une collection des plus originales et inédites comprenant plusieurs pièces représentant des partie de l’anatomie humaine : oreille, nez, bouche et même pénis sont déclinés en broches, boucles d’oreilles, pendentifs, bagues, boutons de manchettes ou de col. Les pièces sont vendues exclusivement sur internet, entre 24 et 42 dollars, et connaissent un succès grandissant parmi des fans de plus en plus nombreux. La jeune femme n’hésite pas non plus à présenter ses créations sur les marchés londoniens, ce qui lui permet de discuter avec ses acheteurs qui sont en grande partie une source d’inspiration pour elle. C’est pourtant internet qui a fait d’elle une créatrice à succès, bien au-delà de l’Angleterre et aujourd’hui elle vend ses créations dans le monde entier. Percy Lau dit qu’elle aime amener un peu de fantaisie dans la vie des gens et que ses bijoux sont conçus pour rendre les gens heureux : « L’effet désiré est d’amener les gens à sourire et même à rire quand ils voient mes pièces ». Objectif qui semble réussi tant sa collection suscite d’intérêt et au regard des avis qu’elle recueille lors des marchés et sur les forums internet. Les élèves- ingénieurs d’une université de l’Utah ont développé et mis sur pied un appareil spécial permettant de grimper au mur jusqu’à 30 mètres de hauteur. Les tests ont été si performants et concluants que l’armée américaine a déboursé plus d’un million de dollars pour permettre aux élèves de développer leur prototype et créer une machine plus performante. C’est en effet un rêve de pouvoir « marcher » à la verticale, le long des murs et le rêve commence à se concrétiser. Depuis que l’armée a mis la main sur le projet, il est devenu « secret-défense » mais on sait qu’il marche grâce à un aspirateur porté comme un sac à dos et alimenté par une batterie d’une autonomie d’une demi-heure. La machine crée le vide dans des ventouses posées sur la surface du mur. Cela permet un ancrage très solide et de supporter le poids d’un homme. Celui-ci doit ensuite se hisser à la force de ses bras, tout en s’aidant de ses pieds équipés de « crochets » qui accrochent le mur. Le dispositif est si performant qu’il permet d’envisager de grimper aux murs, quelle que soit la surface de ceux-ci : verre, briques, roche, ciment. L’équipe d’élèves est composée de 15 jeunes et est dirigée par le docteur SteveHansen. Leurs nouvelles missions maintenant, sont non seulement de créer un appareil moins bruyant, moins encombrant et plus léger, et surtout permettant au soldat qui l’utilise de se servir en même temps d’une arme et donc de ne pas monopoliser les deux mains. Le professeur qui dirige l’équipe de jeunes a déclaré : « Le bruit n’est pas vraiment un inconvénient majeur dans notre environnement urbain mais cela devient un problème pour une attaque surprise, surtout de nuit. » Ce n’est pas Spiderman qui démentira ! 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :