Vérité n°1 jan/fév 2012
Vérité n°1 jan/fév 2012
  • Prix facial : 1,90 €

  • Parution : n°1 de jan/fév 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 26,8 Mo

  • Dans ce numéro : par amour, j'ai sorti ma femme du coma par un baiser !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 ZOOM SUR… Une petite faim ? Ils sont forts ces Canadiens ! Le barbecue, ils connaissent et n’ont pas eu peur de faire concurrence au Big Mac. Le chef Ted Reader et ses assistants ont confectionné un énorme hamburger pour la bonne cause et ont apporté tout le soin nécessaire à sa réalisation. Commencé à 4 heures du matin, le hamburger était fini pour midi, à la plus grande joie des curieux venus voir le gigantesque burger confectionné avec de la salade, des oignons, des tomates et des cornichons. Un grill spécial a été conçu, avec un mécanisme intégrant un charriot élévateur afin de cuire et retourner la viande avant de la déposer sur le pain. Cette démonstration fut l’occasion pour le chef de réunir des fonds afin d’offrir des vacances aux enfants souffrant de graves brûlures. Ted Reader est un chef renommé qui détient le titre du « roi du barbecue ». Il a un site internet et a écrit de nombreux ouvrages de recettes et de conseils, dont le fameux Guide du barbecue Napoléon, aux 110 recettes alléchantes, connu de tous les aficionados. Le hamburger de Ted Reader, qui pèse tout de même un peu plus de 267 kg, n’est pourtant pas le plus lourd du monde, le record étant détenu par deux Américains qui ont réalisé un hamburger de 353 kg contenant 1 375 000 calories et mesurant 1,5 mètre de diamètre ! Vous en reprendrez bien un petit bout ? La BM au cimetière La dernière place de parking ! En général, dans un cimetière, les tombes restent très conventionnelles car c’est un endroit où l’excentricité n’a pas forcément sa place. Mais SteveMarsh, fan parmi les fans de BMW, n’a jamais conduit que ces voitures-là. De son vivant il ne fallait pas lui parler d’une autre marque de voiture, sous peine de déclencher sa fureur. Un vrai fanatique que ses proches ont soutenu jusqu’au bout en lui offrant la plus belle des tombes, mais aussi l’une des plus chères. Ils lui ont fait construire une pierre tombale en granit d’une valeur de plus de 75 000 dollars en forme de cabriolet E3, sa BMW préférée. Mort pendant son sommeil à l’âge de 51 ans, Steveest parti sur la pointe des pieds, sans faire de bruit. Mais aujourd’hui tout le monde sait où il se trouve, sa tombe étant une référence pour les fous de voitures et les fans de BMW en particulier, qui respectent le choix de sa famille qui lui a rendu le plus beau des hommages. « Il adorait tellement les voitures, et par-dessus tout les BMW, qu’on ne pouvait pas se décider à l’enterrer sous une pierre tombale ordinaire. Nous voulions quelque chose de spécial pour lui et le plus réaliste possible. » a déclaré sa fille à la presse locale, avant d’ajouter : « Nous avons eu du mal à obtenir ce que nous voulions et maintenant que nous avons réussi, je suis persuadée que mon père aurait adoré, et c’est tout ce qui compte ! » Une tombe pas forcément facile à entretenir, surtout si Steveaimait les voitures toujours briquées à la carrosserie rutilante !
Gadget bling-bling ! La tablette iPad est le must en matière de technologie et d’accessoire informatique. Si tout le monde s’arrache la petite merveille hight-tech, peu de gens pourront s’offrir la luxueuse version bling-bling. Avec un boîtier en or massif incrusté de magnifiques diamants, cet iPad 64Go en version 3G avec connexion Wifi a été créé par Katherine Hughes, épouse de Stuart Hughes qui est connu pour détourner les téléphones mobiles et les ordinateurs en véritables œuvres d’art. Baptisé « iPad Suprême Edition » il est vendu au prix de 150 000 euros. Un prix qui visiblement est à la portée de certains puisque KarlLagerfeld n’avait hésité à offrir son propre iPad en or à Lady Gaga, en direct sur le plateau du Grand Journal, après avoir pris des clichés de la chanteuse qui s’en est trouvée toute chavirée. Évidemment, on ne prête qu’aux riches, ou plutôt, on ne donne qu’aux riches ! Le créateur avait déclaré : « Oui il est en or, comme Lady Gaga, elle est en or. » Il existe aujourd’hui plusieurs versions luxe de la célèbre tablette. Certains avec des coques en bois précieux et logo en or, d’autres avec un diamant noir à la place du bouton central ou sertis de diamants. Visiblement, ce petit bijou de technologie inspire bien des créateurs qui souhaitent en faire un vrai objet précieux. De quoi donner de belles et bonnes idées aux plus riches d’entre nous à la veille des fêtes de fin d’année ! C’est sa tournée ! zoom sur… Mornago, toute petite ville du nord de l’Italie de 4 873 habitants connaît des heures difficiles et a du mal à boucler son budget municipal. La crise est partout et gagne tout le pays, mais loin de baisser les bras, le maire, Paolo Gusella n’est pas à cours d’idée et se creuse la tête tous les jours pour économiser de l’argent sans que son village n’en souffre ! Homme de terrain et prompt à réagir, il est prêt à donner de sa personne et a demandé aux conseillers municipaux de le suivre dans sa démarche. Et pour économiser de l’argent, vive le bénévolat ! Ainsi tous les samedis, les premiers à se lever sont les 12 conseillers municipaux et leur maire, qui enfilent les costumes des facteurs pour livrer eux-mêmes le courrier de leurs concitoyens. Et c’est le facteur qui est content de pouvoir faire la grasse matinée ! Parfois il regarde d’un œil amusé les élus faire leur tournée, Paolo, en tête. Une tournée qui a pour mérite de reconnecter le maire avec la population qui l’a élu et qui en profite pour lui faire un brin de causette tout en lui faisant part de ses soucis et des améliorations attendus. On ne peut pas faire mieux en termes de proximité et d’écoute. Au final, tout le monde y trouve son compte et le rituel est maintenant admis par tous. L’élu donne tout son sens aux mots « service public » et montre ainsi que si chacun y met du sien, le pays pourra sortir de la crise. Il espère maintenant faire des émules et que sa démarche inspire certains élus, y compris les plus hauts placés, ce qui n’est pas gagné ! 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :