Vérité n°1 jan/fév 2012
Vérité n°1 jan/fév 2012
  • Prix facial : 1,90 €

  • Parution : n°1 de jan/fév 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 26,8 Mo

  • Dans ce numéro : par amour, j'ai sorti ma femme du coma par un baiser !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 iNSOLite… « ambulancier, je roule en Porsche ! » « C’est délirant de foncer dans les rues de la ville sans peur et surtout pour la bonne cause. » Être ambulancier à Salzbourg, c’est cool car on peut rouler en Porsche sans s’occuper des limitations de vitesse. » C’est ce que nous raconte Paul Verzhein, jeune ambulancier qui n’en revient pas de réaliser enfi n son rêve : conduire une Porsche tous les jours et faire son petit effet auprès des filles. En effet, Daniel Porsche, l’héritier de la marque, a fait un don à l’hôpital de Salzbourg pour remercier les médecins urgentistes d’avoir sauvé la vie d’un de ses filleuls. Conscient de l’urgence d’arriver sur les lieux d’un accident, il a alors demandé à son usine basée à Stuttgart de concevoir le véhicule ultime qui n’a pas besoin de lumière bleue pour aller plus vite. C’est à peine si les sirènes sont utiles, le bruit du moteur suffi sant à lui seul à faire s’écarter les autres véhicules. « Elle est équipée d’un moteur de 242 chevaux et peut atteindre 100 km/h en moins de 5 secondes et monter jusqu’à 275. Du délire en ville ! » C’est sûr, il faut le voir pour le croire et il ne fait aucun doute qu’à chaque sortie, tout le monde se retourne sur l’ambulance qui fi le à vive allure. Pourtant, les puristes de Porsche sont déçus du choix du modèle Cayenne pour l’ambulance mais « il fallait de l’espace et du confort et puis surtout il faut prendre en compte les coûts. Le fabricant est donc parti d’un modèle utilitaire déjà existant et confortable, le Sport Cayenne S. » précise un ingénieur Porsche. « C’est vraiment le top du top, en matière de conduite... » Chaque véhicule ainsi transformé coûte environ 70 000 euros et le modèle offert par Daniel Porsche a demandé le concours de plus de cinq ouvriers travaillant à plein temps dessus afi n de l’adapter au mieux avec tout le confort médical nécessaire. C’est un véhicule très maniable qui, en plus d’être facile à conduire, améliore les chances de survie puisqu’il peut s’adapter aux mieux aux terrains diffi ciles. Les quatre roues motrices avec engrenage de réduction et un différentiel autobloquant central, ainsi que la polyvalence du châssis hors route garde le véhicule au sol sur tous les terrains accidentés, et permet de traiter des pentes jusqu’à 45 degrés. « C’est vraiment le top du top, en matière de conduite » Une ambulance Cinq étoiles très enviée et qui a fait des émules puisqu’on peut aujourd’hui la retrouver dans les rues de Stuttgart dont l’hôpital s’est à son tour équipé, pour le plus grand plaisir de tous. « De quoi donner envie de tomber malade et d’avoir besoin d’être secouru… ils viennent te chercher, en Porsche, trop classe ! » peut-on entendre dans la bouche des badauds qui voient passer le véhicule, à fond dans les rues de la ville.
iNSOLite… « J’ai cru que mon heure était arrivée ! » « C’est la chose la plus incroyable que je n’ai jamais vue... » Une chose qu’on croit impossible et qu’on ne voit que dans les fi lms est arrivée à Ralph, employé de la Bank of America de Tulsa en Oklahoma. Âgé de 67 ans, Ralph Hudson craint ne plus avoir toute sa tête : « Je n’ai pas compris ce qui s’est passé… mon pied est resté coincé entre la pédale de frein et la pédale d’accélérateur et la voiture est partie en arrière ». Celle-ci était garée dans le parking de la banque situé au 7ème étage de l’immeuble, soit à plus de 20 mètres du sol. Ralph conduit une Mercedes ClasseC, une voiture très solide, et heureusement pour lui. Heureusement aussi que visiblement les murs du parking ne soient pas plus solides que ça… « Ce qui est incroyable, c’est la vitesse avec laquelle la voiture est partie. J’étais garé à l’opposé de ce mur et elle a eu le temps de prendre un peu d’élan mais le temps que je comprenne ce qui m’arrivait, l’arrière était déjà dehors. » Dans un bruit effroyable, un vrai chaos. À tel point que tous les passants présents dans la rue ont été pris de panique et n’en ont pas cru leurs yeux lorsqu’ils ont levés la tête. « On s’attendait à voir la voiture s’écraser au sol. » dit l’un d’eux encore sous le choc. Un autre commente, un peu excité : « C’est fou, j’ai tout vu arriver en direct et c’est la chose la plus incroyable que je n’ai jamais vue ! » il prend des photos et ajoute : « Nous avons entendu un gros « Boom » et avons immédiatement levé les yeux. J’ai vu la voiture sortir à travers le mur, impressionnant ! D’autant plus que j’ai cru qu’elle n’allait pas s’arrêter ! Mais visiblement elle a été bloquée par quelque chose ». Le conducteur, complètement hagard, s’excusera en disant : « C’est une voiture neuve et je ne la connaissais pas bien… ». Il a eu, au fi nal, plus de chance que ceux qui avaient leurs voitures garées en contrebas, sur le parking extérieur. Des pans entiers du mur sont venus d’écraser au sol, causant de très importants dégâts sur les véhicules qui s’y trouvaient. « Nous avons eu de la chance car personne ne se trouvait en bas de l’immeuble et n’avons eu à constater que des dégâts matériels » commente un policier arrivé sur place peu de temps après l’incident. Dans cette histoire, c’est fi nalement la Mercedes de Ralph qui aura subi le moins de dégâts. Un comble ! 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :